Arrivée du président sahraoui à Alger pour prendre part aux festivités du 60e anniversaire de l'indépendance    Jalon de la liberté à Sidi Fredj : une stèle commémorative symbolisant la levée des couleurs nationales en 1962    Réconciliation    L'Algérie veut passer à l'étape industrielle    Le défilé qui braque les regards    Les invités de marque de l'Algérie    Mise en garde contre l'escalade du Makhzen    Début de la campagne du prochain référendum constitutionnel    L'Algérie sur une courbe ascendante    Le dribble historique    Hammadi décroche deux médailles    Défilé géant en ville    Au rythme des festivités    «Un évènement majeur de l'histoire de notre pays»    Une histoire millénaire dans la résistance    Strophes de guerre    La petite histoire de l'Union des écrivains algériens    Le Président Tebboune inaugure en compagnie de son homologue tunisien la stèle commémorative "Jalon de la liberté"    JM/Handball - messieurs : l'Espagne bat la Serbie 42-38 et file en finale    Le TRO propose des visites virtuelles en 3 D et lance un service de réservation en ligne    APN: adoption du projet de loi sur la réserve militaire    Le Premier ministre préside la cérémonie de lancement du portail consacré au sommet arabe    UNE INDEPENDANCE CONFISQUEE PAR L'ARMEE DE BOUMEDIENE    JM/Haltérophilie: médaille d'or pour Walid Bidani à l'arraché    La remise des grades par le Président Tebboune, une honorable tradition qui vient orner les us de notre patrie et de l'institution militaire    Le PSG vise un nouvel attaquant transalpin    ETUSA: un programme de transport gratuit au profit des SMA au défilé militaire    JM: programme des athlètes algériens    Agriculture: convention Gvapro-Anade pour soutenir les projets de production    Transport: programme spécial pour l'Aïd el Adha    Transport: métro, tramway et téléphérique gratuits à travers le pays le 5 juillet    Man United : Ronaldo absent de la reprise de l'entrainement    Plate-forme "Glorious Algeria": vitrine du 60e anniversaire de l'indépendance par excellence    Saison estivale: 21 décès par noyade durant la période allant du 16 juin au 3 juillet    Migrants africains tués par la police marocaine : le président colombien parle d'une "barbarie"    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    La Libye et l'espoir suspendu    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le mouvement se durcit à l'est du pays
Grève dans l'éducation
Publié dans Liberté le 24 - 11 - 2009

Le mouvement de grève du secteur de l'éducation se durcit dans les établissements du scolaire de l'est du pays. À Oum El-Bouaghi, le taux de suivi a atteint hier plus de 90%, selon l'Unpef et selon la direction de l'éducation, le mouvement est estimé à 46,09%.
À Batna, hier matin, aucune information n'a filtré par la direction de l'éducation sur le taux de suivi évalué avant-hier à 56,31%, alors que l'intersyndicale a avancé un taux de 90%.
À Skikda, la direction de l'éducation a organisé, hier matin, une conférence de presse pour expliquer les décisions prises par le ministère de tutelle.
Les trois points essentiels du l'engagement de Benbouzid concernent la constitution d'une commission mixte entre le ministère et les syndicats qui est à pied d'œuvre depuis le 17 novembre courant pour l'élaboration dans les plus brefs délai des propositions relatives au régime indemnitaire des enseignants avec effet rétroactif de toutes les primes composant le salaire, et ce, à partir du 1er janvier 2008, comme revendiqué par les syndicats de l'éducation. Le deuxième point concerne la gestion des œuvres sociales des travailleurs de l'éducation pour laquelle le ministre engagera avec tous les syndicats une large concertation pour la révision de ce dossier et l'élargissement de sa gestion aux différents syndicats. Une réponse favorable a été donnée aux revendications touchant à la médecine de travail. Et comme mesure d'apaisement, l'engagement de la tutelle de surseoir la ponction sur salaires. En dernier point, le chargé de communication a présenté aux journalistes, nombreux à ce point de presse, le démenti signé par le secrétaire général du ministère de l'éducation nationale concernant un document en forme de PV considéré comme imaginaire qui circule sur une prétendue rencontre entre le secrétaire général du ministère de l'éducation national et le président du syndicat de l'Union nationale des travailleurs de l'éducation et de la formation où il faisait état d'une entente avec ce syndicat sur un ensemble d'avantages et de promotions professionnelles au bénéfice des cadres de ce syndicat contre l'arrêt de la grève.
L'appel à la grève des syndicats autonomes a suscité une forte adhésion dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, notamment au niveau des lycées. Notons que les enseignants ont obtenu, durant les deux premières semaines de la grève, l'annulation de la directive visant à retirer l'effet rétroactif des indemnités et le principe de permettre une plus large action au syndicat autonome dans la gestion des œuvres sociales du secteur de l'éducation, exclusivement réservée à l'UGTA. Mais, ils veulent une date précise pour son application pour décider de l'arrêt du débrayage. “L'amendement de cette instruction ne suffit pas. Cela fait deux ans que nous attendons le régime indemnitaire. Ce que nous voulons aujourd'hui, c'est avoir un calendrier précis concernant son application. Nous sommes optimistes quant aux résultats de notre mouvement”, nous a affirmé, hier, le porte-parole du Cnapest.
Les parents, que nous avons approchés à ce sujet, n'ont pas manqué d'exprimer leur colère face au bras de fer engagé entre les profs et la tutelle prenant en otage les élèves. Par ailleurs, le mouvement de grève des enseignants a été suivi massivement hier à Annaba, selon le président du bureau de l'Unpef, M. Mahrez, qui a affirmé que le taux de participation des enseignants du primaire était de près de 90%, alors que ceux des paliers moyen et secondaire étaient respectivement de 92 et 95%. Ceci alors que la cellule de communication de la Direction de l'éducation affichait un taux de suivi de l'ordre de 37,89% pour les trois paliers avec une prédominance des grévistes du primaire avec un taux de 55,39%. Dans la capitale des hauts-plateaux, les professeurs grévistes ont poursuivi hier leur mouvement de protestation. La plupart des établissements scolaires de la wilaya sont restés fermés pour la troisième semaine consécutive. Les représentants des grévistes ont été reçus dimanche par le premier responsable du secteur qui les a appelés à être objectifs dans leur protesta et mettre fin à ce débrayage qui a perduré. “La tutelle a répondu favorablement aux revendications et a laissé les portes du dialogue grandes ouvertes pour la concertation et le dialogue.”


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.