Real : Vers le départ en prêt de Ruben Blanco    Liverpool : Klopp en veut à Darwin Nunez    Tlemcen - Cadastre, conservation foncière : un nouveau responsable pour voir plus clair    La Communauté internationale appelée à réagir: Le Maroc continue de piller le phosphate du Sahara Occidental    La faim plus menaçante    Le verdict sans appel du DG de la PCH: Magasins quasiment vides, médicaments en rupture, impayés...    Classement annuel de la CAF: Le football algérien mieux considéré    JS Bordj Menaiel: Azzedine Ait Djoudi, nouveau président    U 23 - Après le ratage des Jeux de la Solidarité Islamique 2022: Des lacunes à combler chez les Verts    La série noire continue à Tiaret: Deux morts et trois blessés dans une collision    Des feux de forêts toujours actifs dans plusieurs wilayas: Des centaines d'hectares carbonisés et des familles évacuées    Le pain, la viande et le poulet    Le vieux de mon village    Le FLN envisage des sanctions rigoureuses    Une troisième voie «pointe du nez»    Dimanche, le pic!    Le grand retour    «Garante d'une sécurité alimentaire durable»    Les Verts déjà en forme    Altercation entre Tuchel et Conte    PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers    Agrément pour trois ambassadeurs algériens    L'Union africaine se penche sur le Tchad    La Chine relance ses manœuvres militaires    Retrouvailles familiales    Près de 200 personnes évacuées aux urgences    «Complet» partout    Un Palestinien tombe en martyr    Une autobiographie de Rachid Boudjedra    Riche programme en hommage à Moufdi Zakaria    Merabi participe au lancement du projet de réhabilitation du Lycée professionnel d'amitié Niger-Algérie    Accompagner le projet d'amélioration de la production et de la commercialisation du lait de chamelle    Ghaza: un sit-in de solidarité avec les prisonniers palestiniens    Alger: sensibilisation à la rationalisation de la consommation de l'électricité    Conseil de sécurité: consultations sur le Yémen    Alimentation de bétail et de volailles: rappel de l'exemption de la TVA des opérations de vente des matières et produits entrant dans la fabrication des fourrages    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès du Pérou    Le ministère la culture célèbre la Journée nationale de la poésie en août    Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Incendie dans une église du Caire: l'Algérie présente ses condoléances    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le mouvement prend de l'ampleur
À l'est du pays
Publié dans Liberté le 10 - 11 - 2009

Le débrayage d'une semaine lancé par les syndicats autonomes du secteur de l'éducation, s'est poursuivi, hier, pour la deuxième journée consécutive, avec des taux de participation avoisinant les 90% dans plusieurs wilayas de l'Est.
À Bordj Bou-Arréridj, le taux de suivi avancé par l'Intersyndicale, au deuxième jour de la grève, est estimé à 93,62%. Ces derniers ont exprimé leur satisfaction quant au taux de suivi en précisant que “ce taux ne reflète que la détermination de cette corporation à avoir gain de cause”, dira le représentant du Cnapest, M. Bendrimaa. Pour le primaire, la Direction de l'éducation annonce 60,04% alors que le Cnapest, de son côté, parle de plus de 80%. Au niveau du moyen, la grève a été suivie par la majorité des établissements de la wilaya. Pour la Direction de l'éducation, le taux est de 85,99%. Dans le secondaire, le Cnapest avance un taux de 93,62% et la Direction de l'éducation parle de 71,66%.
À Sétif, le taux de débrayage dans le moyen a avoisiné les 33,50%. De leur côté, les syndicats les plus représentatifs au niveau de la wilaya ont affiché leur satisfaction quant au suivi de ce débrayage. Le Cnapest avance un taux de 90% et l'Unpef plus de 80%.
À Mila, après le modeste taux de 55% enregistré au niveau des CEM et des écoles primaires de Mila au premier jour du débrayage, le mouvement de grève s'est durci hier, selon le coordinateur de wilaya du Cnapest, Rabie Laâmara. En effet, selon cette source, l'adhésion au débrayage est passée à 70% dans les collèges et à plus de 60% dans le cycle primaire, après le ralliement du mouvement par des centaines d'enseignants de ces deux paliers. Au secondaire, rappelle-t-il, les lycées sont paralysés à hauteur de 98% dès le premier jour du mouvement de grève.
Par ailleurs, notre interlocuteur regrette les mouvements de troubles ayant eu lieu dimanche au niveau de certains établissements scolaires de la ville de Ferdjioua où des écoliers se sont attaqués à coups de pierres aux portes et aux vitres des fenêtres du lycée Bouhana-Messaoud et du collège Les Frères Filali.
À Skikda, le deuxième jour de la grève dans l'éducation a connu une légère hausse, selon les deux représentants des syndicats le Cnapest et l'Unpef. Le premier fait état d'un taux de 85% de participation des enseignants de cycle secondaire, soit une augmentation de 5% par rapport au premier jour. Le coordinateur de l'Unpef, Bousaïd Nâamane, avance un taux de 80,5% d'adhésion pour les enseignants des cycles primaire et moyen.
À El-Tarf, l'on a constaté au niveau des sept daïras que compte la wilaya une paralysie quasi totale des établissements scolaires, notamment ceux du secondaire et du moyen.
De son côté, la Direction de l'éducation a avancé un taux de 25% de participation. Un pourcentage qui ne reflète guère l'ampleur du débrayage. “Nous ne baisserons pas les bras tant que le Premier ministre ne gèlera pas le décret relatif aux régimes indemnitaires à l'origine de cette contestation reconductible”, lancent les grévistes.
À Annaba, alors que la Direction de wilaya continue d'afficher un taux de 35% de taux global de participation à la grève des enseignants, les syndicats de leur côté ont un autre son de cloche. Le Cnapest affirme que sur 1 273 professeurs du secondaire, 1 117 ont suivi leur appel au débrayage, avec un taux de 100% pour les lycées de Chétaïbi, Sidi Amar, et Bouazdia à El-Hadjar. La plupart des lycées ont suivi à plus de 90% avec, cependant, un lycée de Sidi-Amar qui affiche 56,1%.
De son côté, le second palier a suivi totalement avec un taux de 90% ; ceux n'ayant pas observé la grève, sont les suppléants, selon le représentant de l'Unpef, M. Mahrez Yacine. Le primaire était hier à un taux de 80% et serait aujourd'hui à 89%.
À Constantine enfin, le taux de participation au débrayage d'une semaine, a été estimé à 82%, soit une petite hausse d'environ 2%, par rapport au premier jour de grève, nous a indiqué, hier, M. Boucetta, coordinateur du bureau de wilaya du Cnapest.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.