Hamadou Lazhar, élu candidat du FLN    Déces : Le journaliste d'El Khabar Mohamed Cherak n'est plus    Noureddine Bedoui : "Les valeurs de l'ANP sont un précieux acquis à préserver "    Ould Abbès fait-il de la résistance ?    Des changements en vue    Atelier de formation de gestion associative    Succès des premiers tests des projets e-éducation et e-santé via Alcomsat-1    La production du fer et de l'acier relancée    Angola : Au large, un espoir pétrolier nommé Kaombo    Bouygues : Les résultats confirment leur dépendance aux télécoms    USA : La production record de pétrole brut tire les stocks à la hausse    Pourquoi les Algériens sont les derniers de la classe?    Le traité constitutif de l'UA doit "être préservé de toute révision"    43e Eucoco : Mme Feroukhi souligne le rôle de la conférence dans la sensibilisation sur le conflit    Une délégation de la Fédération internationale des journalistes, en visite à Ramallah    Washington vote contre une résolution de l'ONU condamnant Israël sur le Golan    Conférence de Palerme sur la Libye : Les divisions étalées au grand jour    Affaire Skripal : Zakharova qualifie de "blague" la nouvelle enquête de Bellingcat    La tenue d'un vote de défiance contre May "probable"    La pelouse du stade de Lomé, une arme à double tranchant pour les Verts    Zetchi appelle les Verts à faire preuve de combativité sur le terrain    «Gagner, pour éviter les calculs»    Slimani nouvel entraîneur    Violences après le match USMA-CSC: 30 personnes arrêtées et 10 policiers blessés    3e phase de la 24e opération de relogement d'Alger: Quelques 70 familles seront relogées lundi prochain    Un million de palmiers-dattiers pour produire plus de 100.000 tonnes/an    Quelque 500 éléments de la Protection civile mobilisés à Alger    Eviter l'usage des feux d'artifice à l'intérieur des immeubles ou devant les stations de service    Hausse des prix de la volaille, fruits et légumes à la veille du Mawlid : On annonce une baisse des prix incessamment    19 morts et 31 blessés    Da Méziane, c'est le «Djihad», l'engagement et la modestie personnifiés    La 2e édition s'ouvre à Alger    CNAL et Commission de visionnage des films    La nouvelle pièce "Sekta" de Tounès Aït Ali présentée à Alger    VIOLENCES BAB EL OUED (ALGER) : 10 policiers blessés et 30 personnes arrêtées    ACCES DIFFICILE AUx MEDICAMENTS DU CANCER : Le ministère de la Santé pointé du doigt    La répudiation politique est-elle l'ADN du FLN ?    Y a-t-il un avion dans le pilote ?    Un merveilleux «Safar» à travers l'art    Réouverture «au premier trimestre 2019»    Sakta brise le silence    Nouvelles d'Oran    Blida : Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs anticipe la célébration du Mawlid Ennabaoui Charif    CAN 2018 - Dames: Les Algériennes à l'épreuve du pays hôte    Ligue 1 : PAC 2 CABBA 0: A sens unique    Enigme et interrogations    Violence aux stades : El Habiri au chevet des policiers blessés à l'issue du match MCA-USMBA    L'Onu lève ses sanctions    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





BERKOUKES
Publié dans Liberté le 28 - 10 - 2010

La météo accuse un brusque changement. La douceur automnale est brusquement chassée par les premiers froids. De quoi chambouler les cuisines. Les mets légers cèdent la place à des nourritures roboratives et échauffantes. Soupes, loubia, lentilles, chtit'ha, bouzellouf…, chantent les serveurs des gargotes. Dans les foyers du pays profond on entame l'aâoula. Les mamans puisent dans la réserve de quoi sustenter la famille. Les produits séchés et conservés vont voisiner avec les légumes. Par dessus tout, c'est le berkoukes qui s'impose.
Berkoukes ou verkoukes dit aussi aych, mardoud et parfois thihomzine est une variété de pâtes dont la confection est proche du couscous (semoule de blé dur roulée et cuite à la vapeur). Elle se différencie du plat national par un calibre plus gros-ce qui lui a valu l'appellation pied-noire de petits plombs- et surtout par une cuisson dans une sauce relevée agrémentée de moult légumes et herbe aromatiques. À ne pas confondre avec la mhamsa qui relève d'une autre manière de faire. Le berkoukes est une préparation familiale qui n'apparaît guère sur les tables des difate.
METS ET MEDICATION
Toutefois tout comme le couscous elle sert d'offrande dans quelques régions. À Cherchell c'est le déjeuner des accompagnateurs des jeunes mariées sous l'auspice de Sidi Maâmar. C'est également le mets de relevailles des femmes en couches voire une médication contre quelques maux voire un usage magique. Un certain mardoud est réputé ensorcelant…
Les berkoukes ont des variantes saisonnières selon les usages. Les sauces à base de viandes fraîches ou sèches, volailles, tripes sont garnies de légumes secs et frais, oignons ail… Et c'est surtout les épices qui les relèvent qui en font la caractéristique : ras el hanout, galanga (kharjlane), gingembre, piment, curcuma, cumin, coriandre, paprika, poivre, etc., selon les recettes familiales ou régionales. La préparation se fait également au lait. Dans ce cas, on ajoute une noix de beurre dans l'assiette avec une pincée de poivre noir.
Tout comme le couscous, on peut dire qu'il y autant de recettes que de cuisiniers.
Momo
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.