Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Terrence Malick remporte la Palme d'or avec “The Tree of Life”
PALMARÈS CANNES
Publié dans Liberté le 24 - 05 - 2011


Le palmarès du Festival de Cannes 2011, rendu par le jury présidé par Robert De Niro, somme à la fois juste et équilibré. En revanche l'attribution de la Palme d'or à The Tree of Life de Terrence Malick va à l'encontre de la presse et des festivaliers. À tout seigneur, tout honneur. La plus haute distinction du festival a été donc remportée par l'Américain Terrence Malick avec son mystique film The Tree of Life. Ce dernier met en scène Brad Pitt en père dur et intransigeant avec ses enfants. Incompris et hué par la presse, le cinéaste a fini par séduire le jury. Autrement, nombreux sont les grands prétendants qui sont repartis avec des récompenses. À commencer par les Belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, pour Le gamin au vélo, qui ont partagé avec le Turc Nuri Bilge Ceylan pour Il était une fois en Anatolie le Grand Prix. Tandis que l'impressionnant Polisse de Maïwenn, une fiction tournée comme un documentaire, a décroché le prix du jury. Le Danois, Nicolas Winding Refn, a remporté la prestigieuse distinction du meilleur réalisateur avec son disjoncté film Drive, et Joseph Cedar a gagné le prix du meilleur scénario avec Footnote. S'agissant des prix d'interprétation, le choix du jury n'est pas contestable, et le dénouement a dû se jouer à quelques points près. Ainsi, le prix de l'interprétation masculine et le prix d'interprétation féminine ont été attribués, respectivement, à Jean Dujardin pour The Artist, du Français Michel Hazanavicius, et à Kirsten Dunst pour Melancholia, de Lars Von Trier. Avec ce choix courageux, le jury a séparé l'œuvre de l'homme expulsé du festival suite à des propos jugés “déplacés” au sujet d'Hitler. Ceci étant dit, plusieurs favoris sont finalement repartis bredouilles. Parmi eux, figurent Pedro Almodovar, Nanni Moretti et surtout Aki Kaurismäki qui s'est contenté du prix de la critique internationale pour son très beau film Le havre : simple, tendre et profondément humaniste. Enfin, dans la section, un certain regard, ce sont Arirang de Kim Ki-duk et Arrêt en pleine voie de Andreas Dresen qui se sont partagés à égalité la plus haute distinction. Mohamed Rasoulof et Andrey Zvyagintsev, quant à eux, ont remporté respectivement le prix de la mise en scène avec Be omid e didar (Au revoir) et le prix spécial du Jury avec Elena.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.