Benbouzid instruit la PCH de distribuer les moyens de protection au personnel médical le "plus tôt possible"    Le Président Tebboune présidera dimanche une réunion du Conseil des ministres consacrée au Plan national de relance socioéconomique    Un confinement partiel dans cinq communes à M'sila    Le chanteur Belkhir Mohand-Akli s'éteint à 69 ans    Marchandises-prix: baisse de 14,3 % à l'exportation, hausse de 1,3 % à l'importation au 1er trimestre 2020    "Nous devons la vérité aux Algériens"    Le RCD dénonce la "reconduction de schémas sortis des laboratoires de la police politique"    Sapta sommée de livrer le pont métallique Haouch-Messaoudi avant septembre prochain    Kaïs Saïed met en garde contre un danger interne    La BAD octroie une aide d'urgence pour la Libye    Forte convergence sur le dossier libyen entre Alger et Rome    La reprise à nouveau renvoyée    Khacef veut continuer à Bordeaux    Les athlètes «qualifiés et qualifiables» autorisés à reprendre les entraînements    Les 4 samedis    Goudjil et Chenine s'impliquent lourdement    Hakim Belahcel prend le pouvoir    34 personnes qui fêtaient un anniversaire, arrêtées    2 morts et un blessé grave suite à une électrocution    Des villageois de Haïzer interpellent le wali    Le marché pétrolier retombe dans le doute    Mohamed Yahiaoui installé à la tête de la commission    Le blues des colonies et l'implacable holocauste des origines    Boussouf prêté à Courtrai puis à Eindhoven    L'exemple français    Le barreau s'engage à défendre les droits de la victime    Les journalistes seront expulsés des chambres de Sidi Fredj    Nouvelle lune de miel entre Alger et Paris    "Tout geste unilatéral serait diplomatiquement malheureux"    Alger insiste sur la fin des ingérences en Libye    La France risque de perdre le marché algérien    8 décès et 434 nouveaux cas en 24 heures    Le P-DG et 3 responsables de l'EPMC sous mandat de dépôt    Le port de Skikda et les instructions d'Amar Ghoul    "Nous avons 25 milliards en instance d'encaissement"    Khaled rêve d'un Maghreb uni    Numidia TV dans la tourmente    L'ONEC dénonce les déclarations de Marine Le Pen contre l'Algérie    Suite à une panne dans le réseau: Des coupures du courant électrique dans plusieurs quartiers à Sidi Chami    Le général-major Omar Tlemsani, nouveau commandant de la 4e Région militaire    Sétif: Décès d'une infirmière du Covid-19    Entre la liberté de réfléchir et l'interdiction de penser    Institut Cervantès d'Oran: Le cycle « Hispanistadesdecasa » à partir de demain    Les précisions de Ferhat Ait Ali    Les Algériens non concernés    Impact du Covid-19: la presse sportive algérienne touchée de plein fouet    Libye: reprise de la production et des exportations de pétrole après des mois de blocage    Premier League: L'Algérien Mahrez 2e meilleur passeur africain    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Terrence Malick remporte la Palme d'or avec “The Tree of Life”
PALMARÈS CANNES
Publié dans Liberté le 24 - 05 - 2011


Le palmarès du Festival de Cannes 2011, rendu par le jury présidé par Robert De Niro, somme à la fois juste et équilibré. En revanche l'attribution de la Palme d'or à The Tree of Life de Terrence Malick va à l'encontre de la presse et des festivaliers. À tout seigneur, tout honneur. La plus haute distinction du festival a été donc remportée par l'Américain Terrence Malick avec son mystique film The Tree of Life. Ce dernier met en scène Brad Pitt en père dur et intransigeant avec ses enfants. Incompris et hué par la presse, le cinéaste a fini par séduire le jury. Autrement, nombreux sont les grands prétendants qui sont repartis avec des récompenses. À commencer par les Belges Jean-Pierre et Luc Dardenne, pour Le gamin au vélo, qui ont partagé avec le Turc Nuri Bilge Ceylan pour Il était une fois en Anatolie le Grand Prix. Tandis que l'impressionnant Polisse de Maïwenn, une fiction tournée comme un documentaire, a décroché le prix du jury. Le Danois, Nicolas Winding Refn, a remporté la prestigieuse distinction du meilleur réalisateur avec son disjoncté film Drive, et Joseph Cedar a gagné le prix du meilleur scénario avec Footnote. S'agissant des prix d'interprétation, le choix du jury n'est pas contestable, et le dénouement a dû se jouer à quelques points près. Ainsi, le prix de l'interprétation masculine et le prix d'interprétation féminine ont été attribués, respectivement, à Jean Dujardin pour The Artist, du Français Michel Hazanavicius, et à Kirsten Dunst pour Melancholia, de Lars Von Trier. Avec ce choix courageux, le jury a séparé l'œuvre de l'homme expulsé du festival suite à des propos jugés “déplacés” au sujet d'Hitler. Ceci étant dit, plusieurs favoris sont finalement repartis bredouilles. Parmi eux, figurent Pedro Almodovar, Nanni Moretti et surtout Aki Kaurismäki qui s'est contenté du prix de la critique internationale pour son très beau film Le havre : simple, tendre et profondément humaniste. Enfin, dans la section, un certain regard, ce sont Arirang de Kim Ki-duk et Arrêt en pleine voie de Andreas Dresen qui se sont partagés à égalité la plus haute distinction. Mohamed Rasoulof et Andrey Zvyagintsev, quant à eux, ont remporté respectivement le prix de la mise en scène avec Be omid e didar (Au revoir) et le prix spécial du Jury avec Elena.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.