Covid-19: le bilan dépasse un million de morts dans le monde    Lutte contre la rage: atteindre l'objectif de "zéro cas" en Algérie    Real : Absence courte durée pour Toni Kroos    Naples : Revirement de situation pour Koulibaly ?    Arrestation d'un usurpateur de fonction de cadre auprès de la présidence de la République    Campagne de sensibilisation pour l'utilisation des TPE    La flamme de l'espoir    48 directeurs d'annexes Ansej limogés    Adel Kansous, nouveau P-dg de l'Anep    L'Azerbaïdjan et l'Arménie au bord de la guerre    Investiture controversée de Loukachenko au Bélarus : L'opposition redescend dans la rue    Le ministère de la Défense dénonce une atteinte à la sécurité    Le SG de l'ONU en appelle à la responsabilité des états    Téhéran dévoile un nouveau missile sur fond de tensions avec les états-Unis    Le ministre des Affaires étrangères à Tunis pour une visite de travail    Visite du président du gouvernement espagnol    Trump exige un contrôle antidopage de Biden en vue de leur débat    Mohamed Sbahi dément sa convocation par la justice    Nabila Smaïl démissionne de l'APW de Tizi Ouzou    La fille des Aurès    Belhoucini à Umm Salal, c'est fait !    Le soutien sans réserve du FLN    Les avocats maintiennent la pression    Les commerçants de boissons alcoolisées reviennent à la charge    Hamidou appelle à la promotion d'un tourisme responsable et durable    Prise en charge psychiatrique d'adolescents : Plaidoyer pour l'aménagement de structures d'hospitalisation    Les partenaires sociaux pas très convaincus    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Un tribunal de la "raison" et de la "saison"    "Le prix Yamina-Mechakra toujours dans l'attente d'un agrément"    Actucult    Beni Amrane : Le déplacement de la stèle des martyrs contesté    Adrar: Des promesses pour le secteur de la jeunesse et des sports    CA Bordj Bou-Arréridj: Vers une autre saison ratée    Protection des consommateurs: «Les Associations sont empêchées d'accomplir leur mission»    Pluies orageuses sur le Centre et l'Est    USM Bel-Abbès: Chérif El-Ouazani ne fait pas l'unanimité    Mutisme !    Une délégation en visite à la Zone industrielle d'Es-Senia: La Chambre du Commerce apporte son soutien aux opérateurs économiques    Sites expropriés pour l'implantation des logements AADL à Es-Sénia: Des exploitants agricoles non indemnisés en appellent au ministre    Mascara: Le foncier industriel inexploité sera récupéré    LE BIENFAIT D'UN VIRUS    De pays de demain et de l'Algérie post-novembriste    «Le vent du sud ou ouargla la sultane des oasis»    Sit-in des avocats à Alger    Report du procès en appel    L'Algérie a besoin d'un baril à 157 dollars    Guardiola encense de nouveau Mahrez    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les élus RCD tirent sur la majorité FFS et FLN
BOUZEGUÈNE
Publié dans Liberté le 26 - 06 - 2016

Dans une déclaration rendue publique, les trois élus du RCD de l'APC de Bouzeguène tirent à boulets rouges sur la majorité FFS/FLN et dénoncent leur mauvaise gestion.
Les protestataires mettent en relief le blocage de l'APC depuis plusieurs mois. "Le manque de débat, de transparence, de communication et l'indisponibilité de l'exécutif à résoudre les problèmes que vivent les citoyens constituent le mode de gestion des élus de la majorité FFS et FLN. Le manque de crédibilité, le non respect des engagements et le manque de vision chaque fois que la situation l'exige d'eux (FFS/FLN), font que les citoyens de la commune ont perdu confiance en l'élu. Cette situation est à l'origine de l'inertie caractérisant tous les organes de l'APC et au blocage de la majorité des projets, tous secteurs confondus", lit-on dans la déclaration.
Dans ce texte affiché dans les places publiques, les élus du RCD dénoncent le blocage de tous les projets implantés au niveau du POS n°10 à Aït Ikhlef, ainsi que des projets qui auraient dû être achevés, comme l'extension du siège de la mairie, la non-prise en charge des glissements de terrain d'Aït Salah, Aït Saïd, Sahel et Ihitoussène, l'extension de la fibre optique, le renforcement de l'alimentation en eau potable qui devrait être achevé en juin 2015, le retard dans l'ouverture des locaux commerciaux et l'arrêt du projet de caserne de la Protection civile.
Ils déplorent également la délocalisation de deux programmes de logements sociaux, le non-lancement du projet de Sûreté de daïra, le retard dans le bornage des terrains communaux, l'anarchie dans la collecte des ordures, l'abandon du patrimoine communal, la mauvaise prise en charge de l'habitat rural et la localisation inappropriée du marché hebdomadaire... "Cette situation de blocage met à nu la stratégie de la majorité et place la commune aux derniers rangs dans la consommation des crédits octroyés", estiment les protestataires.
Le P/APC n'est pas épargné. Il est accusé de mener "une gestion à sens unique en allant à contre-courant de la réglementation concernant les réunions de l'assemblée qui se tiennent à son bon vouloir, à savoir tous les cinq à sept mois, alors que la réglementation l'oblige à les convoquer, tous les deux mois". Contactés par nos soins, le P/APC (FFS) déplore cette sortie des élus du RCD. Il dira d'un ton serein que "nous aimerions bien voir les rédacteurs de cette déclaration se dresser contre ceux qui ont bloqué les projets du POS n°10. Est-ce l'APC qui a arrêté les projets ? Nous comptons remettre les pendules à l'heure et donnons rendez-vous à la population de Bouzeguène, après le Ramadhan, pour la présentation du bilan d'activités durant les quatre années de gestion".
KAMEL NATH OUKACI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.