Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une stratégie pour le développement du tourisme domestique
Journées scientifiques sur les parcs culturels en Algérie à Tamanrasset
Publié dans Liberté le 29 - 10 - 2016

La mise en place d'une stratégie de base pour le développement du tourisme domestique dans les parcs culturels de l'Ahaggar (Tamanrasset) et du Tassili N'Ajjer (Illizi) est l'objectif-clé du premier atelier scientifique prévu, aujourd'hui samedi, dans la commune de Tazrouk, à 270 km de Tamanrasset.
La rencontre, qui se déroulera sous forme de sessions auxquelles devront prendre part plusieurs experts relevant des secteurs de la culture, du tourisme et de l'intérieur, entre dans le cadre du projet relatif à la conservation de la biodiversité d'intérêt mondial et à l'utilisation durable des services écosystémiques dans ces parcs.
Le cadre de ce projet, explique les organisateurs, consiste à préserver et à valoriser le patrimoine culturel et naturel qui devient une exigence pour l'amélioration des conditions des populations de ces régions. Après avoir réalisé un diagnostic territorial et exposé l'étude réalisée par le Dr Cherifa Bensadek, expert en tourisme, les participants se mettront avec application à chercher les meilleures formules pour relancer ce secteur agonisant à travers l'encouragement de l'investissement dans ces régions sahariennes riches en potentialités touristiques et l'intégration de la population dans le développement de cette stratégie. La promotion de l'hébergement chez les habitants, le renforcement des capacités d'intervention et de prise en charge et le développement de la production artisanale sont, entre autres, les activités proposées pour cet atelier qui s'inscrit dans la perspective de mise en valeur des potentialités touristiques existantes dans les parcs et la remise sur les rails de ce créneau névralgique qui se limitait aux paysages naturels sinon à quelques stations de l'art rupestre. "Ce constat nous amène à réfléchir sur un programme qui inclura une réelle dimension culturelle au tourisme national", a indiqué le chef du projet, Salah Amokrane, en tenant à faire savoir que plusieurs questions seront soulevées lors des travaux de l'atelier, placé sous l'égide du ministère de la Culture et de la wilaya de Tamanrasset.
À l'occasion, deux projets-pilotes concernant les deux parcs seront ainsi présentés. Le premier concerne le site de Tihoudaine dans le Tassili N'Ajjer et le deuxième des jardins et villages de l'Ahaggar pour lesquels trois principaux objectifs ont été assignés.
Pour les deux projets, neuf activités ont été recommandées à l'effet de développer l'écotourisme au sein des sites prioritaires-pilotes sélectionnés et dans lesquels, près de 30 actions devront être engagées afin de soutenir le développement socioéconomique et d'assurer l'attractivité touristique du Tassili N'Ajjer et de l'Ahaggar.
Signalons qu'au menu de ces journées scientifiques qui dureront jusqu'à demain, des visites touristiques ont été prévues au profit des participants qui sont invités à Tazrouk pour s'émerveiller de son architecture vernaculaire en terre et jardins avant de rallier Tiouekine pour découvrir les gravures rupestres d'âge néolithique et protohistorique. Le premier village agricole de l'Ahaggar, le quartier des artisans d'Idélès, La Casbah, la zone humide, les jardins et la station rupestre du Tit sont également au programme de ces excursions patrimoniales.
RABAH KARECHE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.