Référendum: début du vote dans les bureaux itinérants de zones reculées au sud    30 nouveaux notaires prêtent serment    Les islamistes reviennent à la charge    Le constat amer du PLD    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Des urnes et des prospectus publicitaires brûlés    Les agences commerciales ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    136 milliards de centimes de créances impayés    Des locaux et des terrains au profit des start-up    Le gouvernement s'engage à remettre sur pied GTH    Le jeu dangereux des Emiratis    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne l'acte terroriste «odieux» de Nice    Trump et Biden multiplient les meetings    Une présidentielle à haut risque en Côte d'Ivoire    Haidar apporte son soutien aux manifestants    Face à une deuxième vague particulièrement virulente : Nouveau confinement d'un mois sur l'ensemble du territoire français    Zakaria Boulahia et Rodolphe attendus demain    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    Les Rouge et Noir se confinent !    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    "Le championnat pourra reprendre mais..."    Les nouvelles mesures du gouvernement    L'est du pays fortement touché    Des directives pour accélérer les travaux    Les habitants du quartier changent les lampes grillées    Les villageois réclament une école primaire    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    Un combat reste toujours à mener    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Référendum sur l'amendement constitutionnel : ouverture de bureaux de vote à l'étranger    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Nouvelles de Saïda    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    "La honte à ceux qui séparent les épines des roses", le parcours d'une militante associative    Service Presse de la wilaya III historique : la communication en soutien de la Révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La galerie Aïcha-Haddad s'est muée en jardin
Karima Zidani, l'artiste peintre à la main verte
Publié dans Liberté le 16 - 08 - 2017

L'artiste peintre Karima Zidani à certes la main verte ! S'il en est une preuve, celle-ci est ensemencée dans le thème d'une mise au vert qu'elle a esquissée sur sa toile de Pot de fleur qu'elle a posée en guise d'un signe de bienvenue sur la s'qifa de la galerie d'arts Aïcha-Haddad, jusqu'au 25 août. Et depuis, l'antre de l'art à tout l'air de s'identifier à la toile de la Fleur des champs, d'où s'exhale également du tableau Champ de tulipe une brise d'août chargée de la senteur d'un Arum noir et blanc ! Fan de la flore et de la fleur qu'elle adule, l'enfant des Aurès emprunte, à son amie la rose, les pétales de son cœur de rose pourpre et d'autres tons, dont l'éclat du soleil du tournesol qu'elle ne trouve pas sur sa palette de couleurs. En effet et de prime abord, l'éclat du paysage de Dame nature que Karima Zidani honore de ses pinceaux éclairera l'espace d'expression picturale que l'enfant native de Batna a su métamorphoser en une source de fleurant. Alors et tel le lierre grimpant aux façades de maisons, les murs s'en trouvent recouverts d'environ une trentaine de fresques, dont celles de Fleurs d'oranger et de Jasmin, qui rappellent la délicatesse qu'avaient nos mamans pour ornementer le darbouz (rampe) de nos douerat à la Casbah d'Alger et de l'Algérie profonde. C'est dire que l'on se croirait dans un jardin public que l'Alger d'aujourd'hui n'a plus hélas, étant donné qu'ils sont fanés ! D'où l'urgence d'humaniser nos espaces de vie afin de mieux vivre en osmose avec Dame nature, semble dire Karima Zidani à l'aide de ses pinceaux qu'elle trempe dans la peinture à l'huile et à l'acrylique. C'est dire que l'on y va à l'exposition de l'artiste peintre Karima Zidani comme lorsqu'on doit acheter un bouquet de fleurs pour un heureux événement chez la fleuriste d'à côté, même si l'on n'a aucune idée de la fleur qu'on désire. Outre cela, on prend goût à s'adosser à ce buisson, d'où l'on admire l'éblouissante queue de Froukh Etaous, cette toile du majestueux "paon" qui fait corps avec les fleurs sur fond bleu. Accoté ainsi à la touffe d'arbrisseaux, il est loisible au visiteur d'admirer la toile de la Marguerite qui nous renseignait autrefois sur le oui ou non d'une amourette d'été. Mieux, la galerie Aïcha-Haddad offre du rêve grâce à la toile d'où s'exhale la senteur de L'orchidée rose ainsi que la fragrance de l'orchidée rouge et de l'enluminure.
Pour conclure, la toile des Fleurs du cerisier invite à une pause-café, qui relevaient naguère l'arôme de la pause-café de fin d'après-midi. Courez donc, car le bonheur pousse dans l'ornementation de style que notre artiste à l'âme d'une paysagiste a ensemencée dans le pré d'Aïcha-Haddad.
Noureddine Louhal


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.