L'Opep+ marque le coup : baisse drastique de 2 millions B/J pour novembre    Adapter les offres de formation aux exigences du secteur du tourisme    Lamamra examine avec son homologue portugais le renforement des relations bilatérales    Processus mené par l'ONU au Sahara occidental exprimé    L'UNRWA dénonce Israël    Mise en garde contre les dangers des produits pyrotechniques    Intempéries à Bordj Bou Arreridj : biens endommagés et mort de plus de 400 bêtes    Le Président Tebboune adresse une invitation à son homologue somalien pour le Sommet arabe d'Alger    Elections partielles à Tizi-Ouzou: le FFS promet d'associer les citoyens dans la gestion de la commune    Déclaration de politique générale du Gouvernement: les députés plaident pour la modernisation du système financier    Rebiga reçu par les membres du Conseil présidentiel libyen    Le Président Tebboune reçoit un appel téléphonique de son homologue allemand    Parlement arabe: le sénateur Abdelkrim Koreichi plébiscité président de la Commission des AE    65e anniversaire de la bataille d'Issine : une occasion pour rappeler la cohésion et la solidarité algéro-libyenne    Tlemcen: raccordement de 428 exploitations agricoles au réseau électrique depuis mars    CHAN 2023 / Constantine : le stade chahid Hamlaoui sera prêt "prochainement"    Le projet prend forme    Nouvelles agressions marocaines    Le Président Tebboune reçoit le MAE portugais    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaine dans différents secteurs    Les félicitations du président    Gymnastique/Championnat arabe: illustration de l'Algérie et l'Egypte en individuels    Installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Le 14e FIBDA s'ouvre à Alger    Améliorer la situation socio-professionnelle dans le projet de loi de l'artiste    Le silence dans l'œuvre d'Assia Djebar    Inter-Barça : Xavi indigné par l'arbitrage de la rencontre    Environnement n'est pas juste gestion des ordures    Il y a dix ans nous quittait Abdelkader Freha: Une légende toujours vivace    Ligue 2 - Changement de staffs techniques: Majdi El Kourdi au RCK, Boufenara au NAHD    Financement occulte de la campagne présidentielle de 2019: Saïd Bouteflika condamné à 8 ans de prison    Le dépistage systématique recommandé: Le cancer du sein tue 3.500 algérienne par an    Un missile balistique a survolé le Japon    Le Maroc enchaîne les revers    Déluge de questions à l'APN    Amer Ouali Rachid, nouveau président    «Le gouvernement doit corriger son action»    Les enseignements d'une révolte    Les bienfaits de la médecine naturelle    Les «pétards» se mettent au...digital!    Algérie-France : c'est du concret!    Benzerti relance les Vert et Rouge    Boufenara, nouvel entraîneur    Début des éliminatoires vendredi au Caire    «Le bourreau et la victime n'ont pas la même mémoire»    Des maisons d'édition à profusion    Les super guerriers algériens présents en force    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Appel à la mise en place d'un conseil consultatif
Développement du tourisme saharien
Publié dans Liberté le 07 - 10 - 2017

La rengaine de la cherté des billets de transport et l'ouverture des sites touristiques fermés depuis février 2010 ont été, encore une fois, reprises en chœur par les tour-opérateurs de la wilaya de Tamanrasset à l'occasion du lancement de la saison touristique dans le Sud, effectué, hier, par le ministre de Tourisme et de l'Artisanat, Hassan Marmouri. Ce dernier semble convaincu que la relance effective du tourisme saharien doit passer par des actions courageuses et rompre avec les discours stériles prononcés en face des spécialistes qui en ont marre des promesses sans lendemain. À commencer par les difficultés liées à l'octroi des visas et les dettes fiscales qui constituent un handicap sérieux pour les opérateurs qui ont réclamé leur effacement afin de "se remettre sur pied" et promouvoir ce secteur moribond. Les responsables d'agences de voyages de cette région touristique par excellence ont également plaidé pour la création d'un conseil consultatif du tourisme saharien et un fonds spécial pour promouvoir cette activité qui passe pour être l'un des secteurs économiques les plus sensibles et relativement vulnérables. Ce fonds est appelé à être un facteur de développement et une aide aux investisseurs locaux dans les domaines du tourisme et de l'artisanat. Les agences ayant survécu au marasme touristique et au sinistre qui les a frappés durant sept longues années auront ainsi l'opportunité de renouveler leur flotte et marquer un démarrage avec des équipements adéquats, lesquels doivent répondre aux exigences de la clientèle, tant nationale qu'internationale. Au plan de la formation, il a été proposé la création d'une école supérieure de tourisme saharien et la mise en place une base de données nationale d'information afin de booster les offres touristiques et, par ricochet, promouvoir la destination Sud. Comme à l'accoutumée, le représentant du gouvernement a promis de prendre en charge toutes ces préoccupations.
Le ministre a invité les tour-opérateurs à collaborer avec les services de sécurité pour mieux gérer les quatre circuits récemment ouverts dans des conditions défavorables. Il a également promis de rééchelonner, voire annuler, les dettes cumulées auprès du fisc pendant toutes ces années de vaches maigres. À la Maison de la culture, où il a donné officiellement le coup d'envoi de la saison touristique saharienne, Hassan Marmouri est revenu sur les dernières démarches entreprises avec les deux compagnies aériennes nationales, Air Algérie et Tassili Airlines, pour parvenir à la réduction de 50% des prix du transport au profit des touristes désirant découvrir toute l'Algérie, pas uniquement le Sud.
Pour ce qui est des visas, et son lot d'écueils bureaucratiques, l'hôte de l'Ahaggar a opté pour la traditionnelle réponse formulée par ses prédécesseurs pour tenter de contourner une problématique capitale. "Je vais voir avec le ministre des Affaires étrangères pour régler ce problème", a-t-il promis. Pour ce qui est du programme de la visite, la délégation ministérielle s'est rendue aux hôtels Tahat et Caravansérail, puis à la Maison de l'artisanat et à l'Ecole pilote de gemmologie.
RABAH KARECHE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.