Le juge demande un complément d'enquête    Tergiversations au Conseil de la Nation    La situation s'améliore nettement à Alger    L'Algérie perd 2 milliards de m3 de gaz à l'exportation    «Le Maroc doit tirer les leçons de son arrogance»    Décès de l'ancien Président Sidi Ould Cheikh Abdallahi    Le premier couac du projet de Anthar Yahia    Le président de la CAF Ahmad Ahmad suspendu cinq ans    Le choc USMA-ESS fixé à samedi prochain    LDC : Le programme de ce mardi    Saisie de plus de 7 kilos de drogue    Les premiers pas de «Enamla», le premier théâtre privé à Oran    Achèvement des travaux de réfection de la salle de cinéma Ifriqia    L'association El Mostakbal entame la formation des encadreurs des bibliothèques communales    Le gouvernement guinéen interdit les manifestations    Le Soudan veut modifier la méthode des négociations    L'Université russe des relations internationales organise une conférence sur la lutte du peuple sahraoui    Le procès Benfisseh reporté au 7 décembre    Le procès de l'ex-wali Bouderbali Mohamed reporté au 7 décembre    L'Opep et ses alliés pourraient réajuster leurs accords    Djerad annonce des mesures pour assurer l'approvisionnement en eau    L'héritage    Les non-dits    Les Sanafir recevront le WAT à Benabdelmalek    7 conseils pour vaincre la fatigue matinale de façon naturelle    Les habitants pris au dépourvu    Plus de 10 700 dossiers pour 848 logements    Semaine mouvementée pour les hirakistes d'Oran    Décès de Abderrachid Boukerzaza: Djerad présente ses condoléances à la famille du défunt    Un taux de participation provisoire entre 38 et 40%    "Entendez-vous dans les montagnes..." de Maïssa Bey traduit en italien    "Mes peintures sont une invitation au voyage"    Sessions de formation théâtrale au profit des jeunes Casbadjis    Cité des 1046 logements (Douéra) : Dégradation et absence d'entretien    Chetaïbia (Ouled Chebel) : Absence de structures sportives    Béchar : Cap sur le reboisement    A l'initiative de l'ambassade des Pays-Bas: Lancement du programme «Orange Corner» destiné aux startups    L'INVICIBILITE DU TEMPS    120 employés de la Santé décédés du Covid    EHU 1er Novembre: 60 malades du Covid-19 en soins intensifs ou en réanimation    Gestion des risques majeurs: Une nouvelle loi en préparation    Rahabi s'attend à une relance du processus politique    Le "ministère de la Santé n'a pas le pouvoir de prendre cette décision"    1.005 nouveaux cas et 19 décès    Affaire contre le quotidien El Watan: demande d'une enquête complémentaire    L'Organisation des Moudjahidine qualifie Macron de ‘'menteur''    Décès de l'ancien ministre de la Communication Abderrachid Boukerzaza    Le procès en appel de Tliba reporté au 29 novembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mandat de dépôt maintenu pour Chikhi et ses coaccusés
Affaire des 701 kg de cocaïne saisis au port d'Oran
Publié dans Liberté le 21 - 06 - 2018

La chambre d'accusation près la cour d'Alger a statué, hier en fin d'après-midi, pour le maintien des mandats de dépôt délivrés le 8 juin dernier par le juge de siège à l'encontre des principaux accusés dans l'affaire de cocaine saisie au port d'Oran, à savoir l'importateur de viande surgelée, Kamel Chikhi, deux de ses frères, l'un de ses associés, un employé de sa société Dounia Meat, ainsi que son directeur commercial.
La justice a estimé que les faits reprochés aux six accusés sont assez graves pour ne pas autoriser une mise en liberté provisoire. Les chefs d'inculpation qui pèsent sur eux, à savoir "importation, commerce, distribution de drogue et blanchiment d'argent", sont passibles de la peine de mort, selon le code de procédure pénale. Les sept membres du collectif de la défense, tous des ténors du barreau d'Alger, avaient, dès le matin, peu d'espoir de voir leur requête aboutir, car désormais, l'empire de Kamel Chikhi est l'objet d'un complément d'enquête judiciaire pour corruption, favoritisme et blanchiment d'argent. Il y a trois jours, quatre magistrats de haut rang ont été suspendus de leurs fonctions par le ministre de la Justice pour leurs liens présumés avec ce principal suspect dans l'affaire des 701 kg de cocaïne saisis le 29 mai dernier au port d'Oran. En l'occurrence, le président du tribunal administratif d'Alger, la procureure adjointe près la cour d'Alger, le procureur de la République près le tribunal de Boudouaou et son substitut. Ces quatre magistrats sont soupçonnés d'être intervenus en faveur de Kamel Chikhi pour l'acquisition de biens immobiliers lors de ventes aux enchères publiques supervisées par les services du ministère de la Justice. Dans son édition d'hier, le journal El Khabar croit savoir qu'en contrepartie, Kamel Chikhi leur promettait d'importantes promotions de carrière. Hier à la Cour d'Alger, des sources évoquaient des pots de vin et "des cadeaux immobiliers" offerts par le promoteur immobilier à d'autres relais au niveau de la justice, afin de lui permettre de remporter des procès au niveau des tribunaux administratifs. Kamel Chikhi a investi ces quatre dernières années dans l'achat de terrains et d'espaces verts sur lesquels il a construit des résidences de luxe. Aucune procédure judiciaire enclenchée par les riverains n'a abouti à une condamnation.
Nissa Hammadi


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.