Transport urbain: adoption de mesures préventives en prévision de la reprise de l'activité    Covid-19: plus de 6,7 millions de contaminations et près de 400.000 décès dans le monde    Retour à la compétition : Medouar préconise un dépistage massif des joueurs    Le monde vient de connaître son mois de mai le plus chaud jamais enregistré    Rassemblements citoyens à Tazmalt et Akbou    MO Béjaïa : Zahir Attia n'est pas le «bienvenu»    Hamel condamné à 12 ans de prison ferme    Reprise des activités économiques et commerciales: l'ANCA salue la décision    BLIDA RESPIRE    LE HIRAK, UN NOUVEL ETHOS ET DES VICTOIRES…    Les enfants d'El Hamri avaient annoncé la couleur : le rouge et blanc    Hussein Si Ahmed, un artiste céramiste : A la fortune du potier    D'anciens manuscrits et des bâtiments historiques en péril    Violente Amérique !    Le crime de Minneapolis    Investissement: Du nouveau pour l'octroi de terres agricoles    Sidi Bel Abbès: Assemblée de l'APW sous tension    Des températures «au-dessus de la normale» prévues cet été    Chlef: La récolte céréalière en baisse    Coronavirus Covid-19 : une maladie sans visage, un visage sans maladie !    Présidents des clubs de l'Ouest: La réunion reportée à une date ultérieure    OM Arzew: L'affaire des dettes devant la justice    Espagne: La demande insolite du FC Barcelone    LA NECESSAIRE LECTURE APPROFONDIE    Le ou la COVID ?    Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Le Brent continue sa progression    Le Consul général de France à Alger s'exprime    La mineuse de la tomate fait des ravages    Les conseils de classe convoqués ce lundi    Hommage au personnel médical de l'hôpital d'El-Amria    Ghannouchi fragilisé    L'ONU crée une mission d'appui à la transition    1 300 civils tués et plus d'un demi-million de déplacés en 8 mois    Les factures Sonelgaz salées à Jijel    Sit-in de souscripteurs devant le siège de l'AADL    "La fin du système Bouteflika" passée à la loupe    L'Algérie représentée par la poétesse Nina Lys Affane    Lancement de spectacles virtuels pour enfants    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    "Heureusement que nous avons gagné le procès de Malo"    L'épreuve    L'infrangible lien…    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mandat de dépôt maintenu pour Chikhi et ses coaccusés
Affaire des 701 kg de cocaïne saisis au port d'Oran
Publié dans Liberté le 21 - 06 - 2018

La chambre d'accusation près la cour d'Alger a statué, hier en fin d'après-midi, pour le maintien des mandats de dépôt délivrés le 8 juin dernier par le juge de siège à l'encontre des principaux accusés dans l'affaire de cocaine saisie au port d'Oran, à savoir l'importateur de viande surgelée, Kamel Chikhi, deux de ses frères, l'un de ses associés, un employé de sa société Dounia Meat, ainsi que son directeur commercial.
La justice a estimé que les faits reprochés aux six accusés sont assez graves pour ne pas autoriser une mise en liberté provisoire. Les chefs d'inculpation qui pèsent sur eux, à savoir "importation, commerce, distribution de drogue et blanchiment d'argent", sont passibles de la peine de mort, selon le code de procédure pénale. Les sept membres du collectif de la défense, tous des ténors du barreau d'Alger, avaient, dès le matin, peu d'espoir de voir leur requête aboutir, car désormais, l'empire de Kamel Chikhi est l'objet d'un complément d'enquête judiciaire pour corruption, favoritisme et blanchiment d'argent. Il y a trois jours, quatre magistrats de haut rang ont été suspendus de leurs fonctions par le ministre de la Justice pour leurs liens présumés avec ce principal suspect dans l'affaire des 701 kg de cocaïne saisis le 29 mai dernier au port d'Oran. En l'occurrence, le président du tribunal administratif d'Alger, la procureure adjointe près la cour d'Alger, le procureur de la République près le tribunal de Boudouaou et son substitut. Ces quatre magistrats sont soupçonnés d'être intervenus en faveur de Kamel Chikhi pour l'acquisition de biens immobiliers lors de ventes aux enchères publiques supervisées par les services du ministère de la Justice. Dans son édition d'hier, le journal El Khabar croit savoir qu'en contrepartie, Kamel Chikhi leur promettait d'importantes promotions de carrière. Hier à la Cour d'Alger, des sources évoquaient des pots de vin et "des cadeaux immobiliers" offerts par le promoteur immobilier à d'autres relais au niveau de la justice, afin de lui permettre de remporter des procès au niveau des tribunaux administratifs. Kamel Chikhi a investi ces quatre dernières années dans l'achat de terrains et d'espaces verts sur lesquels il a construit des résidences de luxe. Aucune procédure judiciaire enclenchée par les riverains n'a abouti à une condamnation.
Nissa Hammadi


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.