L'Inter Milan se penche sur un latéral argentin    Marche des travailleurs de Cevital à Bouira : « Libérez Rebrab, non à une justice instrumentalisé »    L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    Le tournant    La JSK appelle à une marche de soutien à Issad Rebrab    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Protestation contre le directeur des transports    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    Le prix du baril pourrait flamber    Le temps des décomptes    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cap sur le développement durable
Médéa
Publié dans Liberté le 28 - 07 - 2018

Doté d'une enveloppe de 43,4 millions d'euros dont 20 millions d'euros représentant la contribution de l'Union européenne et 23,3 millions d'euros représentant la participation du gouvernement algérien, le programme d'appui au développement local durable et aux actions du nord-ouest algérien (PADSEL-NOA) est entré dans sa phase de concrétisation avec la mise en place d'une instance locale de gestion. Une rencontre de coordination entre la représentante de l'Union européenne chargée du suivi du programme, Mme Maria Del Mar Roca, des membres de la délégation du ministère de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition féminine, d'une part, et les principaux acteurs du mouvement associatif, d'autre part, a eu lieu mercredi à la maison des associations de Médéa. Couvrant 25 communes réparties dans les wilayas de Médéa, Chlef, Aïn Defla, Tissemsilt, Mascara et Tiaret, le programme concerne 4 communes de la wilaya de Médéa, à savoir Baâta, Ouled Antar, Ouled Helal et Kef Lakhdra. Il cible les populations vulnérables parmi les femmes au foyer, les personnes aux besoins spécifiques, les personnes sans emploi, selon la déclaration du chef de délégation. Selon Boukhalfa Samir, chef de délégation, le programme vise la concrétisation des projets de développement durable liés à l'élevage animal, à l'arboriculture, à l'artisanat, le soutien aux familles rurales productives. Ces projets seront réalisés au titre des programmes des agences locales de développement social (ADS), de l'Angem, de l'Ansej et de la Cnac. Outre les dispositifs de soutien à l'emploi, le programme implique d'autres secteurs comme ceux de la conservation des forêts, du tourisme, de l'artisanat et de l'agriculture, en coordination avec l'instance locale mise en place, sous la conduite de l'ADS locale (Agence de développement social). Selon la représentante de l'UE, le programme vise une plus grande ambition en Algérie pour en faire "un véritable programme territorial et même économique". À ce titre, dira-t-elle, tous les avis des acteurs comptent et il appartient à chacun de donner son avis sur la démarche à suivre pour la concrétisation du programme, sur quoi s'appuyer et pour quels impacts, afin de rendre le processus dynamique.
M. EL BEY

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.