Les Algériens "déterminés" à mettre en échec tous les "desseins hostiles"    L'Algerie se tourne vers l'Afrique    La colère de la classe démunie    222 nouveaux cas, 181 guérisons et 5 décès    Ouverture d'une période de transfert du 25 au 31 janvier pour les clubs professionnels    "Pas d'effets indésirables graves relatifs au vaccin anti-Covid Spoutnik V"    Liverpool : L'attaque des Reds est en panne...    Ligue 1: ouverture d'une période de transfert du 25 au 31 janvier pour les clubs professionnels    La Cnas de Béjaïa lance une campagne d'information    Trois morts et une blessée dans un accident    «Un départ en fanfare» : le dernier caprice de Donald Trump    Institut français d'Alger Médiath'ART: La nuit porte…concept    La Lamborghini des bourdes !    Le lait en sachet, une denrée rare    Relance des travaux    Les infusions et les jus pour soigner la douleur sciatique    Saviez-vous que ... ?    Chronique du grand éclat de la diplomatie algérienne    Chachnaq 1er, Ouyahia et la «boîte noire»    Les super-héros Marvel de retour sur petit écran en noir et blanc    Record pour un dessin de Tintin : 3,175 millions d'euros    Les adversaires de Mellal n'ont pas mobilisé    La Tunisie et la Libye à pied d'œuvre à Alger    Zetchi entame sa campagne    L'Algérie classée derrière la France et la RDC    Museveni réélu avec 58,6% des voix pour un 6e mandat    Jan Kubis, nouvel émissaire de l'ONU pour la Libye    La rue fait monter la pression au Soudan    300 millions de centimes dérobés    Situation politique et questions régionales au menu    Le SNM s'en prend à la Cour suprême et au Conseil d'Etat    Les avocats plaident l'innocence    Le schiste américain remonte la pente    Hommage à la mère et à la Kabylie    Le moudjahid Moussa Cherchali inhumé au cimetière de Sidi Yahia    LE DROIT SELECTIF DU CRIME CONTRE L'HUMANITE    Oran : Tremblement de terre de magnitude 3,5    Relizane : Des demandeurs de logement manifestent    Métro d'Alger : La décision de reprise tarde à venir    Hausse inédite des prix: Mise en garde contre la dégradation du pouvoir d'achat    Lentement ou sans précipitation ?    Régularisation des détenteurs de contrats pré-emploi: 30.000 postes budgétaires pour l'Education    Football - Ligue 1: Le MCA refroidit l'ESS, le WAT de mal en pis    LOURDE CHARGE    Tribune - De Gaulle peut-il être un personnage passerelle entre la France et l'Algérie ?    «C'est Bouteflika qu'il fallait juger»    Le RCD fustige le gouvernement    Tébessa: Cinq morts et trois blessés dans l'explosion d'une bombe artisanale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Portugal de Ronaldo accroché par l'Ukraine
Euro-2020
Publié dans Liberté le 24 - 03 - 2019

Pouvant à nouveau compter sur son capitaine Cristiano Ronaldo, absent de la sélection depuis le Mondial-2018, le Portugal a concédé le nul face à l'Ukraine (0-0) pour son premier match de qualifications à l'Euro-2020, vendredi à Lisbonne. La Selecçao a pris la seconde place du groupe B à égalité de points avec son adversaire puisque dans l'autre rencontre du jour le Luxembourg a battu la Lituanie à domicile (2-1).
Presque neuf mois après son dernier match avec la sélection portugaise, l'élimination au Mondial-2018 en huitièmes de finale face à l'Uruguay, Ronaldo a retrouvé son équipe nationale comme s'il ne l'avait jamais quittée, une fois son adaptation à la Juventus Turin terminée. Attaquant gauche d'un 4-3-3 qui a fait ses preuves en son absence notamment lors des rencontres de la Ligue des nations, le quintuple Ballon d'or de 34 ans a reçu les vivats des quelque 50 000 spectateurs de l'Estadio da Luz à chacune de ses prises de balle. Et "CR7" n'a pas mis longtemps à s'illustrer. Après une alerte à la cheville gauche à la suite d'un contact avec Marlos (22'), l'ancien joueur du Real Madrid s'est incrusté côté gauche avant de décocher une frappe du pied droit bien détournée par le gardien ukrainien Andriy Pyatov (23').
Ronaldo récidivait quelques instants plus tard mais le portier du Shakhtar Donetsk se couchait bien sur sa droite pour sortir le tir du gauche du Portugais qui fêtait face à l'Ukraine sa 155e sélection (27'). Pyatov ne dégoûtait pas seulement le capitaine lusitanien puisqu'il s'envolait magnifiquement pour dévier une lourde frappe d'André Silva filant dans la lucarne (57'), puis intervenait avec sûreté sur une tête (81') puis une frappe (90') du luso-brésilien Dyego Sousa, l'attaquant du Sporting Braga honorant sa première sélection.
Sur son aile gauche, comme il en a l'habitude avec la Juve, Ronaldo a enchaîné les débordements pour tenter de faire la différence, mais les Ukrainiens entraînés par le légendaire Andriy Shevtchenko n'ont jamais cédé face aux nombreux temps forts et à la domination du Portugal. "Il n'est pas important de nous focaliser sur le retour de Cristiano Ronaldo, l'important c'est le Portugal. Ce soir nous n'avons pas gagné et il nous faut en comprendre les raisons collectives et ne pas entrer dans l'aspect individuel", a estimé le sélectionneur portugais Fernando Santos à l'issue de la rencontre. Bien organisés, n'hésitant pas à sortir de leur camp quand ils le pouvaient, les Slaves ont en plus démontré de bonnes dispositions techniques pour ne pas commettre d'erreurs qui auraient pu amener le danger sur leur but. Dans le sillage d'un Pyatov auteur d'une performance XXL, les Bleu et Jaune ont aussi bénéficié de la maladresse et des tergiversations des Lusitaniens dans le dernier geste. Un mal qui n'a pas épargné Cristiano Ronaldo qui a envoyé un tir dans les nuages du ciel lisboète (77'). Mais le capitaine des champions d'Europe en titre n'a jamais lâché en se démultipliant quand l'Ukraine a décidé de se recroqueviller dans son camp dans les derniers instants, sans pour autant trouver la faille qui aurait libéré les supporters portugais.
Le Portugal affrontera demain la Serbie qui reste sur un match nul face à l'Allemagne en amical (1-1), toujours à l'Estadio da Luz.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.