Le ministre des Ressources en eau rassure    Intense activité du président Tebboune    L'Algérie dernier de la classe en Afrique    Dans le viseur de Besiktas    « Nous sommes fiers de Bennacer »    Le gouvernement appelle à "s'éloigner de toute forme d'alarmisme"    "Les sujets de moins de 10 ans ne tombent pas beaucoup malades"    Vers le remboursement des frais par la Cnas    L'art du Goul populaire menacé de disparition à El Bayadh    DGSN: la salle omisports de Kouba baptisée du nom de Hacène Lalmas    Rencontre nationale sur les coopératives théâtrales les 28 et 29 mars    Plan d'urgence en cours d'élaboration pour relancer le sport d'élite en Algérie    La résilience du régime algérien    Appel au parachèvement du processus de mutation démocratique pour l'édification de la nouvelle Algérie    Sahara occidental: Brahim Ghali réitère son appel à l'ONU à assumer ses responsabilités    Mokri appelle à prévenir les "conflits d'intérêt" et à œuvrer à édifier un Etat de droit    FORMATION AU METIER D'AVOCAT : Le concours d'accès au CAPA relève de l'UNOA    Le procès Hamel et Tayeb Louh reporté au 19 mars    APRES UNE VISITE D'ETAT EN ARABIE SAOUDITE : Le Président Tebboune regagne Alger    Djerad félicite le nouveau chef du gouvernement tunisien pour sa prise de fonctions    Parti FFS : Démission collective de membres de l'Instance Présidentielle    CORONAVIRUS : L'Algérie n'a enregistré aucun autre cas positif    TRIBUNAL SIDI M'HAMED : Kamel Chikhi condamné à 8 ans de prison ferme    POUR NON-CONFORMITE DE LA POUDRE DE LAIT UTILISEE : Fermeture d'une laiterie privée à Mostaganem    Les locaux de Logitrans auraient été perquisitionnés    SANS SALAIRE DEPUIS 7 MOIS : Les journalistes de ‘'Temps d'Algérie'' interpellent le Président    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce vendredi    Arsenal: l'immense déception d'Arteta    LOGEMENTS SOCIO-LOCATIFS DE FRENDA (TIARET) : La liste des 1183 logements sera connue le 16 avril    Le hirak entame sa 2e année en force    CRISE DU LAIT EN SACHET : La spéculation perdure à Oran    Des enfants inventeurs reçus par les ministres Sid Ali Khaldi et Yacine Djeridane    Décès d'Idriss El Djazairi : une carrière vouée aux bonnes causes    Juventus: l'avenir de Sarri lié à Lyon ?    Coronavirus: le Premier ministre instruit les parties concernées à prendre les mesures nécessaires    LE CARACTÈRE ET L'AMBIVALENCE DE CERTAINS DE MES COMPATRIOTES    Algérie- Maroc : conjuguer le Hirak au pluriel maghrébin    MOULOUD MAMMERI UNE MORT INJUSTE    Fourar: aucun autre cas positif de Coronavirus en Algérie    L'Espagne et la France fustigées    An I du Hirak, tentative de dévoiement et décantation !    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Les «gilets jaunes» s'invitent à la Berlinale    Jeux méditerranéens 2021: la capacité du parc hôtelier d'Oran doublera    Perspectives prometteuses pour le renforcement de la coopération bilatérale    Les expatriés du Groupe Volkswagen jettent l'éponge    ENI donne des détails sur son employé atteint du virus    Les avocats continuent de denoncer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Libérez immédiatement M. Rebrab !"
MARCHE DE SOUTIEN au patron DE CEVITAL à BEJAIA
Publié dans Liberté le 24 - 04 - 2019

La marche pacifique à laquelle ont pris part plusieurs milliers de personnes se veut un soutien au patron de Cevital, mais aussi une dénonciation vive de sa détention préventive dans la nuit de lundi à mardi.
"Libérez Rebrab, arrêtez Saïd (Bouteflika)", tel est le slogan qui revenait tel un leitmotiv, hier, dans la bouche des milliers de manifestants ayant pris part à la marche pacifique organisée dans la ville des Hammadites par le collectif des travailleurs du complexe Cevital de Béjaïa, en signe de soutien au patron du groupe industriel privé, Issad Rebrab, qui avait fait l'objet, la veille, d'un mandat de dépôt à Alger. C'est vers 13h que la manifestation initiée par les employés de Cevital a démarré depuis le complexe agroalimentaire, sis à l'arrière-port de Béjaïa, aux cris de "Assa Azekka, Dda Issad yella yella", "Libérez Rebrab, arrêtez Saïd", "Pouvoir assassin", "Système dégage"… Après avoir sillonné la route de l'arrière-port et traversé celle de Sétif, la procession s'est dirigée vers le siège de la cour de Béjaïa, situé à la cité Tobbal, où la foule marquera une halte pour tenir un rassemblement devant l'entrée principale du palais de justice. Une minute de silence à la mémoire des victimes de l'effondrement d'un immeuble vétuste au quartier populaire de la Casbah d'Alger sera observée par les manifestants. Perchés sur la benne d'un camion, le militant Mourad Bouzidi et le député démissionnaire Khaled Tazaghart se sont relayés au micro pour fustiger le pouvoir qui "veut semer la discorde en Kabylie", à travers l'arrestation "injuste et arbitraire" du premier investisseur privé à l'échelle nationale. Les mots d'ordre lancés par les deux orateurs à l'aide d'un mégaphone, tels que "Libérez Rebrab", "Arrêtez les criminels", "Pouvoir assassin", "Système dégage", ont été repris en chœur par une foule survoltée.
Parmi les slogans écrits sur les banderoles et autres pancartes arborées par les marcheurs, on peut citer : "Libérez immédiatement Issad Rebrab, créateur de richesses et d'emplois", "L'Algérie sous mandat de dépôt", "Nous sommes tous Rebrab", "Où est la véritable îssaba ?", "Emprisonnez les criminels. Pas ceux qui constituent une menace pour vous", "Celui qui a importé une machine en prison, ceux qui ont importé de la cocaïne en liberté", "Non à l'application d'une justice régionale", "Non à un Etat de non-droit"… L'arrivée tardive des travailleurs du groupe Cevital, exerçant dans la wilaya de Bouira, a poussé les organisateurs de la manifestation à prolonger leur marche. Ainsi, Mourad Bouzidi invite la foule — qui voit ses rangs grossir à mesure que le temps passe — à battre le pavé depuis le palais de justice jusqu'au siège de la wilaya, en passant par le quartier de Nacéria. Ce qui a permis à de nombreux citoyens et militants politiques, notamment ceux du RCD, à rejoindre la manifestation. Même le brave policier Zahir Malaoui, qui avait défrayé la chronique nationale en participant à la marche historique du vendredi 15 mars dernier, à Béjaïa, a tenu à prendre part, hier, à la manifestation organisée en soutien au P-DG du groupe Cevital. Au bout d'un parcours de quelque trois kilomètres, la foule se masse devant le siège de la wilaya, où elle observera un autre rassemblement au cours duquel, elle scandera à tue-tête les mêmes slogans appelant notamment à la libération immédiate et inconditionnelle du patron de Cevital, dont la réputation dépasse nos frontières.

KAMAL OUHNIA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.