Premier League : Pas de reprise début mai et réduction de salaire pour les joueurs    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE COVID 19 : Le ministre Chitour appelle les enseignants à s'impliquer    DISPONIBILITE DES PRODUITS ALIMENTAIRES : Le ministre du Commerce rassure    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    185 nouveaux cas confirmés et 22 nouveaux décès enregistrés    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Adrar: large élan de solidarité de la société face aux risques du Covid-19    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Secousse tellurique de 3,2 degrés dans la wilaya de Batna    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid-19: fermeture, dès vendredi, du marché quotidien de Réghaia    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    Covid-19: un couloir vert pour les produits médicaux et les équipements de protection    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Man United : Solskjaer fait une demandes aux épouses des joueurs    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Appel à la libération des détenus d'opinion    Vers une plus forte chute de la demande    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Iran joue l'apaisement
En réponse aux pressions américaines
Publié dans Liberté le 19 - 05 - 2019

Les Etats-Unis ont annoncé le 5 mai le déploiement dans le Golfe du porte-avions Abraham-Lincoln ainsi que de bombardiers B-52.
Les Iraniens estiment qu'il n'y aura pas de guerre dans la région du Moyen-Orient, où les Etats-Unis mènent une dangereuse campagne anti-Téhéran, a rapporté hier l'agence de presse officielle Irna. "Il n'y aura pas de guerre dans la région ; comme l'Iran ne cherche pas la guerre, et personne n'imagine à affronter l'Iran dans la région", a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, en visite en Chine. Cette déclaration intervient au lendemain de l'arrivée dans la région du Golfe de deux navires de guerre, équipé en missiles de croisière Tomahawk, en supplément des navires qui y sont déjà déployés. Hier encore, alimentant la tension en cours dans la région, le géant pétrolier américain ExxonMobil a évacué tout son personnel étranger travaillant sur les champs pétroliers irakiens, a rapporté l'agence de presse Reuters, citant trois sources proches de l'entreprise. Une première opération d'évacuation a été organisée vendredi vers Dubaï, ont expliqué les mêmes sources. Le reste du personnel étranger a été évacué hier matin, mais le travail dans les champs pétroliers irakiens se poursuit de manière normale, assurent les mêmes sources. À noter que les Etats-Unis ont déjà ordonné à leur personnel diplomatique non essentiel de quitter l'Irak, la semaine dernière, alors que l'Allemagne a suspendu son opération d'assistance militaire à l'armée irakienne, craignant le déclenchement d'une guerre dans la région. La mission iranienne à l'ONU a déclaré qu'il s'agissait de "la dernière guerre de propagande lancée par les Etats-Unis contre Téhéran sur la base de faux rapports de renseignement", a rapporté mercredi dernier Irna. Face à l'influence grandissante de l'Iran dans le Golfe, les Etats-Unis ont actionné leurs relais dans la région et ont également restauré le régime de sanctions contre Téhéran, après le retrait par Donald Trump de Washington de l'accord sur le nucléaire, conclu en 2015 à Vienne. Malgré cette pression de Washington, Téhéran joue l'apaisement, tout en sollicitant l'intermédiation des autres grandes puissances parmi ses alliés chinois et russe, deux membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU. Vendredi, M. Zarif a appelé Pékin et Moscou à "des actes concrets" pour sauver l'accord sur le nucléaire. "L'Iran et la Chine doivent réfléchir ensemble et travailler ensemble afin de préserver un ordre mondial multilatéral et éviter un ordre mondial unilatéral", a déclaré le ministre des Affaires étrangères, lors de rencontre à Pékin son homologue chinois Wang Yi. Avec l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne et la Russie, la Chine est l'un des partenaires de Téhéran encore parties à cet accord. "Jusqu'à présent, la communauté internationale a surtout fait des déclarations, plutôt que d'agir", a cependant estimé vendredi Mohammad Javad Zarif. "Si la communauté internationale et les autres pays membres de (l'accord), ainsi que nos amis comme la Chine et la Russie, veulent maintenir cette réalisation, ils doivent s'assurer par des actes concrets que les Iraniens profitent des bénéfices" du texte, a-t-il ajouté.
Lyès Menacer


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.