AID EL FITR : Le Président Tebboune présente ses vœux à l'Armée et au corps médical    DESCENTE POLICIERE A ANNABA : Le ministère de l'Intérieur dément    CAMPAGNE DE RECOLTE DE POMMES DE TERRE DE SAISON : Un rendement record à Mostaganem    SAISON ESTIVALE A MOSTAGANEM : Les citoyens invités à rationaliser l'eau potable    AFIN DE RAPATRIER LES FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Air France annonce 4 vols quotidiens entre Alger et Paris    DEFENSE : L'Algérie réceptionne 42 hélicoptères modernisés en Russie    Journée de l'Afrique: les Sahraouis appellent à faire pression sur le Maroc    DETERIORATION DE LA FRESQUE MURALE A ALGER : L'auteur arrêté par les services de sécurité    L'artiste Hakim Dekkar infecté par Coronavirus    197 nouveaux cas confirmés et 9 décès enregistrés en Algérie    MASCARA : Aid El Fitr cette année était plus virtuel    SURETE DE WILAYA DE TLEMCEN : Saisie de 146 kg de kif en 3 mois    GEL DESINFECTANT : La commune de Mascara passe au stade de fabrication    WILAYA DE SAIDA : Installation du nouveau directeur de l'administration locale    Les pays africains appelés à bâtir des économies plus résilientes grâce à l'intégration    Journée de l'Afrique: appel à "redoubler d'efforts" dans la lutte contre le covid-19    Fédération algérienne de Golf : "Une AG Ordinaire avant la fin de l'année"    Covid19-Saison estivale: vers un protocole sanitaire pour protéger les citoyens    Accidents de la circulation et noyades : 4 décès en 48 heures    "La triste histoire de Maria Magdalina", troisième roman de Abdelkader Hmida    Tizi-Ouzou: l'Aïd célébré à l'ombre des mesures de confinement    Sonatrach : la reprise du travail des employés se fera progressivement    Commerce: permanence respectée à 99% par les commerçants au 1er jour de l'Aïd el Fitr    Le romancier Samir Kacimi anime des ateliers d'écriture virtuels    Aid El Fitr: le Président Tebboune présente ses vœux aux éléments de l'ANP et des travailleurs du corps médical    Campagne de récolte de pommes de terre de saison : un rendement record à Mostaganem    Arts Martiaux / Classement Ligue Onechampionship: l'Algérien Mahmoudi au pied du podium    Le Premier ministre présente ses vœux au peuple algérien à l'occasion de l'Aïd El-fitr    Reprise de la compétition : Trois scénarios pour l'actuelle saison    Jamal Khashoggi : Le pardon de ses fils est «choquant»    L'Affaire Halfaya prend une autre tournure    CIO : Report des JO-2021 ?    Rassemblement des femmes à Béjaïa    Distribution de 200 000 masques à Tizi Ouzou    5 ans de prison ferme requis    Editions Chihab : Mère des Cités, un sacré polar    Indignation contre une loi sur la sécurité nationale de Pékin    Des voix dénoncent l'annexion de la Cisjordanie occupée par Israël    Les feuilles de l'automne    Zemmamouche parti pour rester    Anthar Yahia estime qu'"il n'y a pas assez de terrains"    Plus de 660 000 déplacés dans le monde depuis fin mars    La production de la fraise en net recul à Jijel    L'année judiciaire ne sera pas clôturée le 15 juillet    Beaucoup reste à faire    Lancement d'une campagne artistique en hommage au personnel soignant    "Je finalise un essai sur le règne de Bouteflika"    Une soirée ramadhanesque avec Hind Boukella    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La commission de recours décide de faire rejouer la rencontre
Coup de théâtre dans l'Affaire du match IRBBM-SCAD
Publié dans Liberté le 23 - 05 - 2019

Révélée par Liberté dans son édition de lundi dernier, l'affaire de la rencontre IRBBM/SCAD a connu un dénouement inattendu, dans la mesure où la commission fédérale de recours de la FAF, présidée par M. Belkherroubi, assisté par Mohamed Guernouz, président de la ligue régionale de Blida, et Rachid Oukali, président de la ligue de wilaya d'Alger, a pris la décision de faire rejouer le match, apprend-on de sources proches de la FAF.
En effet, ladite commission a désavoué les deux délégués du match qui n'ont pas mentionné les faits tels qui se sont déroulés sur le terrain, ils ont complètement failli à leur mission en transmettant des rapports complaisants, pleins de mensonges et de contradictions, ce qui a poussé la commission à occulter les deux rapports pour s'inspirer par ceux élaborés par la Gendarmerie nationale, qui ont identifié les supporters ayant envahi le terrain à la mi-temps, alors que les délégués ont mentionné "des gens étrangers" sans identifier réellement ceux qui ont envahi la pelouse. Cette décision a aussi démontré que la commission de discipline de la ligue interrégions n'a pas fait son travail convenablement, d'où sa précipitation à rendre un verdict qui ne reflète guère la réalité des incidents ayant émaillé cette rencontre. Ainsi, la notification de cette décision à rejouer le match a été transmise par la commission fédérale de recours de la FAF aux deux clubs, lundi, qui mentionne "Affaire n°69 de la rencontre IRB Bou-Medfaa/SCAD du 22/4/2019. Attendu qu'en date du 29/4/2019 le club de Bou Medfaa a fait appel d'une décision de discipline de la ligue interrégions statuant comme suit : Match perdu par pénalité pour l'équipe de l'IRB Bou-Medfaa pour en attribuer le gain à l'équipe du SCAD qui marque trois points. Deux matchs à huis clos plus une amende de 30 000 DA à Bou-Medfaa pour envahissement de terrain entraînant l'arrêt définitif de la partie", lit-on sur la copie en notre possession et poursuit : "Après examen de la feuille de match, après étude des rapports des commissaires au match, après études des pièces versées au dossier, après examen des rapports du service d'ordre, après visionnage des CD versés par les deux clubs, après avoir entendu les présidents des deux clubs. Attendu qu'après évaluation de tous les éléments du dossier de toutes les informations recueillies et au vu des contradictions relevées dans les différents rapports versés. Il apparaît à la commission fédérale de recours que pour préserver les droits de chacune des parties (IRBBM et SCAD) et prétendre à un traitement juste, égalitaire et raisonnable aussi bien pour l'IRBBM que pour SCAD (Aïn Defla)" mentionne encore le document, et la décision finale : "Il y a lieu de reprogrammer la rencontre que c'est à la décision la plus adaptée à la situation." Toutefois, le plus surprenant dans cette décision demeure l'énigmatique absence des sanctions contre les officiels (arbitre et délégués) comme le stipule la réglementation en vigueur.
Les arbitres toujours à l'index
À partir du moment où la commission de recours reconnaît implicitement que les officiels ont failli à leur mission, une sanction s'impose de facto. Il faut signaler que l'arbitre du match, M. Ibrir, n'a pas daigné répondre à la convocation de ladite commission pour l'auditionner et le confronter aux rapports de la Gendarmerie nationale, pour avoir sa version des faits du match qu'il a dirigé le 22 avril à Bou-Medfaa entre le club local IRBBM et SCAD dans le cadre de la dernière journée du championnat interrégions centre-ouest. Ce match a été arrêté à la mi-temps par l'arbitre M. Ibrir, assisté par MM. Chellali et Benaceur, en raison de l'envahissement du terrain par les supporters de Aïn Defla qui se sentaient en danger, d'où leur pénétration sur le terrain. Le comble dans cette affaire est que ni les délégués du match ni l'arbitre n'ont pu identifier les supporters qui ont pénétré sur le terrain en mentionnant sur les rapports "envahissement de terrain à la mi-temps par des inconnus". Les dirigeants de Bou-Medfaa ont fait valoir le rapport de la Gendarmerie nationale qui souligne que les supporteurs du club SCAD ont envahi le stade, en revanche les responsables du SCAD ont fait valoir eux aussi un rapport de la Gendarmerie nationale où il est mentionné que les supporters de Aïn Defla ont pénétré sur le terrain pour échapper aux violences qu'ils ont subies.
RACHID ABBAD


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.