Tebboune subit une intervention chirurgicale réussie sur le pied droit    La demande de liberté provisoire de Rachid Nekkaz rejetée    Les procès en appel de 11 hirakistes renvoyés au 10 mars    Le détenu Mohamed Baba-Nedjar en grève de la faim    Interrogations sur le rôle de l'Anie    Nouveau procès pour le général Saïd Bey    «L'exploitation du schiste n'est pas pour demain»    Pas de marchandises à exporter, ni de navires algériens sillonnant les océans    Quand l'offre dépasse la demande    Taïeb Hafsi invité par Cap-Horizon 2054    L'huile d'olive "Dahbia" finaliste au Dubaï Olive Oil 2021    Perturbation du trafic vers Thenia et Tizi Ouzou    Les Tunisiens ne décolèrent pas    Il veut rendre à l'Amérique son rôle phare dans le monde    L'Espagne ne doit pas céder au «chantage» du Maroc    Réunion d'urgence sur les violences au Darfour    Un prêtre porté disparu dans le Sud-Ouest    Duel à distance entre l'ESS et le MCA    "La JSK n'est pas en crise"    Les Rouge et Noir visent la quatrième victoire de suite    Quatre nouveaux entraîneurs remplacés en une semaine    Les Sanafir se méfient des Aigles    Souibaah et Aiboud également forfaits à Relizane    Découvrez les bienfaits des oméga-3 !    Filets de poulet à la chapelure    Révelez votre beauté, suivez ces rituels    Vu à Alger    Le geste de Setram pour les enfants cancéreux    «Ni repentance ni excuses», tranche Paris    Cheikh Namous, un grand qui a accompagné les plus grands    A Berlin, une danseuse noire pourfend le racisme dans le ballet classique    Les villes sans cœur : l'Algérien vit comme dans un hôtel, toujours prêt à retourner dans son village !    Deux œuvres algériennes en lice    "Il n'y a qu'en Algérie où on conteste nos symboles"    Jijel : Amarrage d'un bâtiment français à Djendjen    Coronavirus : 2849 décès depuis le début de l'épidémie    La dernière Foggara de Tamentit se meurt    Récifs artificiels : en Algérie, des expériences timides    «En 1981, les Américains ont proposé l'Algérie pour le prix Nobel»    Créances impayées: La Sonelgaz sommée de sursoir aux coupures d'électricité    Football - Ligue 1: Indécision à tous les niveaux !    L'inspection régionale de la police de l'Ouest dresse son bilan: Plus d'un million de comprimés psychotropes saisis en 2020    Tlemcen - Vaccination contre la Covid-19 : des préparatifs et des interrogations    BIDEN, DIDEN ET L'UTOPIE    La pression est la force appliquée à la surface pressée    Cheikh Namous, une vie consacrée à la musique    Il était habité de la passion de savoir et de partager    Le président de la République ordonne la distribution de la copie originale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Retourner au plus vite aux urnes"
Gaïd salah hier à Tamanrasset
Publié dans Liberté le 30 - 05 - 2019

Le vice-ministre de la Défense nationale, chef d'état-major de l'Armée nationale populaire (ANP), le général de corps d'armée Ahmed Gaïd Salah a affirmé, mercredi, à Tamanrasset, que le dialogue doit aboutir à tous les moyens susceptibles de préserver la "légalité constitutionnelle" avec "le retour, au plus vite, aux urnes pour élire un nouveau président". Dans une allocution d'orientation prononcée à l'Ecole des cadets de la nation à Tamanrasset, au troisième jour de sa visite dans la 6e Région militaire, le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah a souligné que "le dialogue doit aboutir à tous les moyens susceptibles de préserver la légitimité constitutionnelle, insistant sur l'impératif de retourner, au plus vite, aux urnes pour élire le président de la République dans le respect de la volonté populaire libre". "Il est certain que ceux qui tentent de retarder ce genre de démarches nationales méritoires, sont des personnes et des parties qui adoptent le principe de la bande et suivent ses porte-voix et ses apôtres dans une tentative de fourvoiement", a ajouté M. Gaïd Salah.
Le vice-ministre de la Défense a mis en garde, dans ce cadre, contre la dangerosité de la démarche de certains dans le sens de l'aggravation de la situation et du prolongement de la crise, estimant que "celui qui y a recours est celui qui s'emploie intentionnellement à propager les rumeurs, les fausses informations et les mensonges d'une manière continue via plusieurs supports médiatiques et il ne peut, en aucun cas, contribuer à la création d'un climat propice à l'entente mutuelle, voire à un dialogue serein et rationnel". "Cela signifie — poursuit le vice-ministre de la Défense nationale — que celui qui se livre à ces pratiques est contre la tenue d'un dialogue sérieux, car, a-t-il ajouté, il s'agit là de visées loin d'être innocentes et dont les conséquences seront assumées par leurs auteurs devant Allah, le peuple et l'histoire." Ces personnes "empruntent cette voie, quand bien même elles auraient pu avoir davantage de crédibilité en mettant l'accent sur la transmission d'événements réels au lieu de recourir à la désinformation de l'opinion publique en fomentant des mensonges et des scenarii irréels et infondés attribués à des personnalités et centres de prise de décision". "Tout cela procède de l'existence de plans ficelés ayant été élaborés avec une extrême perfidie, en vue de jeter le doute sur tout acte visant à apaiser et rassurer le peuple algérien et œuvrer à trouver les solutions idoines à la crise actuelle que traverse le pays. Car le but est évident, à savoir barrer la route à toute issue à la crise et retarder toute démarche bien intentionnée et nationaliste pour le dialogue et la concertation entre les différentes parties", a ajouté le vice-ministre.
Le général de corps d'armée, Ahmed Gaïd Salah a ajouté qu'"afin de réduire à l'échec toutes les démarches non constructives et décourageantes, le peuple algérien est appelé aujourd'hui à aller de l'avant avec son armée à l'effet de relever tous les défis rencontrés et faire montre d'allégeance, toute l'allégeance à la patrie, car celle-ci requiert la mobilisation de tous, chacun dans son domaine et champ de responsabilité, notamment dans le secteur de l'information, avec toutes ses déclinaisons, qui est appelé à se mobiliser au service de l'Algérie". Il a estimé, à ce titre, que "les médias se doivent d'être un miroir des revendications effectives et véritables du peuple algérien et sont appelés à dire la vérité et à transmettre les revendications du peuple en toute objectivité et en toute franchise, sans déformation, falsification, exploitation ni utilisation à des fins autres que le service de la patrie, car les intérêts matériels ne peuvent aucunement se substituer à la patrie, étant donné que ceux-ci disparaissent et que l'Algérie survit".

R. N./APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.