Confinement partiel imposé dans 18 communes de Sétif : soulagement chez les citoyens    L'UE réaffirme sa position de non reconnaissance de la marocanité du Sahara Occidental    Mahieddine Tahkout auditionné pour son implication dans plusieurs affaires de corruption    La justice libanaise este en justice le représentant de Sonatrach    IMPORTATION DE VEHICULES NEUFS EN ALGERIE : Le ministre de l'Industrie se prononce de nouveau    Compétition Hack Algeria PostCovid-19: sélection de 20 porteurs de projets innovants    MULTIPLICATION DES CAS DE CORONAVIRUS A ORAN : Les médecins tirent la sonnette d'alarme    SETIF : Retour au confinement partiel de 13h00 à 05h00    Boukadoum prend part à la 9e réunion ministérielle du FCCEA    M'sila: nécessité d'accélérer les travaux de la station déminéralisation de Hamam Dhalaa    Laghouat: équipement du laboratoire du nouveau CHU en appareil de dépistage du Covid19    475 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    JM Oran-2022: le COJM mobilisera près de 1 milliard de dinars pour l'équipement des sites    Le Président Tebboune préside une séance de travail sur l'élaboration du plan national de relance socio-économique    Afrique du Nord/économie: un recul de 4,2% prévu en 2020 à cause du covid-19    Deux listes se disputeront l'instance présidentielle    «L'Algérie ne souffre pas de manque de ressources»    Manifestation dans la province de Hassaké contre la présence des troupes américaines    Courrier des lecteurs    Les Algériens Benchabla et Mordjane dans le Top 10    Fermeture de la Grande Poste suite à la mort suspecte d'un employé    Ennio Morricone, le Beethoven du western spaghetti    L'Unesco alerte sur une «escroquerie» aux biens culturels issus d'Afrique    Un bon, une brute, un truand, un harmonica et un pan du mur de ma jeunesse qui s'écroule !    Benhadid réhabilité    Reprise des négociations à Londres pour un accord post-Brexit    Le ton monte entre Pékin et Ottawa    Deuxième tir de roquettes contre des intérêts américains en 24 heures    Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Treize activites acquittés    83 ha de récoltes ravagés depuis début juin    Les programmes achevés distribués avant la fin de l'année    "Interdiction de toucher aux statuts des fédérations"    La Juventus pied au plancher    La JSK, l'USMA et le PAC perçoivent les primes de la CAF    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    Le théâtre pour conter la tolérance    Une nouvelle alliance entre l'homme et les sciences    Des structures baptisées des noms du Chahid Din Amhamed et du Moudjahid Zenati Bikat    E-conférence – AIPS : Le président Merlo insiste sur l'accès aux sources    On vous le dit    Prix du Brent : Petite hausse pour commencer la semaine    «Un mépris confondant et scandaleux envers ceux que la France coloniale a exploités, opprimés et massacrés»    La FAF veut «assainir» le métier    Décès de Bettina Heinen-Ayech : La Mahouna s'est effondrée    "Papicha" de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    El Tarf: Décès du bâtonnier Brinis Ammour    Football national: Où sont passés les clubs formateurs ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'intruse
65e partie
Publié dans Liberté le 24 - 06 - 2019

Résumé : Nesrine reprochera de son côté à sa belle-mère de négliger sa santé et approuvera la proposition de Sadjia. Amir et elle avaient déjà projeté de l'envoyer en cure de relaxation avec Hichem.
Faïza ébauche un sourire.
-Tiens ! Tout le monde fait des projets pour nous, comme si nous étions déjà vieux et impotents.
-Vieux ? Mais non, maman ! Il ne faut pas attendre d'être vieux pour se reposer.
Voyons ! Tout le monde a besoin d'une pause après un aussi long labeur. À quand remontent donc tes dernières vacances ?
Faïza relève d'une main nerveuse une mèche qui se baladait sur son front.
-Sadjia m'a déjà posé cette question. Nous avons passé des vacances au bord de la mer, l'été dernier. Chaque année, nous profitons de la belle saison pour nous détendre sur la plage.
-Ce ne sont que des week-ends ou de courts séjours. Cela ne suffit pas. En fait, tu trouves toujours le moyen de t'occuper de toute la famille. Tu appelles ça un repos ?
Faïza enfourne les morceaux de poulet et branche la friteuse.
-Tu resteras pour le déjeuner, j'espère ?
Nesrine secoue la tête.
-Tu me réponds par une autre question afin d'éviter l'évidence. Maman, tu es fatiguée !
-Oui. Je ne te dis pas le contraire. Mais je ne peux pas partir en vacances. Pas maintenant !
-Qu'est-ce qui pourrait t'en empêcher ?
-Il fait encore frais. Les journées sont courtes...
-Arrête avec tes balivernes. Nous sommes au printemps, et les journées se prêtent à la relaxation et au repos. C'est la meilleure saison pour se détendre.
-Pas maintenant, Nesrine. S'il te plaît, ne me pousse pas à bout.
Nesrine la contemple un moment. Faïza avait un caractère d'acier, et rien ne pouvait l'ébranler. Mais aujourd'hui, elle lui sembla si vulnérable et sur le point de fondre en larmes qu'elle ne savait plus s'il fallait continuer cette conversation ou quitter les lieux. Elle opte pour la seconde option.
-Bon. Alors puisque tu ne veux pas entendre raison, je me vois contrainte de partir.
Faïza se tourne vers elle.
-Partir ? Non, tu n'y penses pas ! Tu vas déjeuner avec nous. Hichem ne tardera pas à rentrer.
Nesrine lui entoure les épaules.
-Maman. Je n'aime pas te voir dans cet état.
Faïza redresse la tête et la toise.
-Quel état ? Je me sens bien. Je me porte comme un charme.
-Quelque chose te préoccupe. Ne tente pas de me dire le contraire, maman.
-Non. Je suis comblée dans ma vie. Je suis fière de vous tous. Je n'ai plus rien à demander à la providence.

(À SUIVRE)
Y. H.
[email protected]
Vos réactions et vos témoignages sont les bienvenus.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.