Un panel qui n'aura pas de sens si le mouvement populaire n'obtient pas satisfaction sur ses préalables    Pouvoir-opposition: Dialogue de sourds, divergences et risque de statuquo    A quand le «provisoire» de ce «gouvernement» ?    Des points de vente pour l'approvisionnement des boulangers: 33 minoteries fermées à Oran    Chlef: Du nouveau pour les chemins communaux    Doit-on s'inquiéter du mode de gouvernance de Sonatrach ?    Un bien détestable président    LE JUSTE MILIEU    Finale de la CAN 2019: Algérie-Sénégal, vendredi à 20h00: Rendez-vous avec l'histoire    ASMO - Malgré les instructions du wali: Le bricolage se poursuit    Des habitants tirent la sonnette d'alarme: Oran impuissante face aux chiens errants !    Neuf individus arrêtés: Un trafic de véhicules et de faux et usage de faux démantelé    Remchi: 71 familles recasées dans le cadre du RHP    Le Hirak : ne pas brouiller son message nationaliste !    La footballisation des esprits ou la défaite de la pensée    Algérie : «Pour enchaîner les peuples, on commence par les endormir»*    M. Chahar Boulakhras, P-DG de la Sonelgaz, à la Radio : "Nous avons connu un pic historique de 15 133 mégawatts"    CAN-2021: Tirage au sort ce jeudi au Caire    Récompense : Des tablettes des avancées technologiques du jeu remises aux quarts-de-finaliste    Niqab en Tunisie: "Montrez-moi patte blanche ou je n'ouvrirai point"    Saisie en 2012 : L'OMC donne raison à la Chine contre les USA    Syrie : Les combats s'intensifient à Idleb aggravant la situation humanitaire    Utilisation en ligne des techniques de sensibilisation à la protection de l'environnement: 30 étudiants de l'Est du pays en formation à El-Tarf    Alors que les citoyens dénoncent la suspension de l'AEP durant cette période caniculaire : Les responsables concernés restent imperturbables !    Sahel : Bamako salue le rôle «éminent» de l'Algérie    Banques : Wells Fargo accroît son bénéfice, la marge d'intérêts sous pression    Pour accompagner la dynamique nationale de développement : Nécessité de renforcer la production de l'énergie électrique    Le calvaire des usagers    Les Verts en quête d'une 2e étoile    Les résultats connus aujourd'hui    Création d'un comité de suivi    Mahdjoub Bedda placé sous mandat de dépôt    Les 13 personnalités du Forum civil    Les élues démocrates répondent à Trump    Constantine : les lauréats du concours Cheikh Abdelhamid-Benbadis récompensés    Real : Zidane sur le point de perdre 3 de ses joueurs favoris ?    MAHIEDDINE TAHKOUT : Zoukh de nouveau devant la Cour Suprême    Les C400X et C400GT arrivent    Ils seront plus de onze millions à la rentrée prochaine    Les étudiants résistent    Du 28 au 30 septembre à Tébessa    ACTUCULT    Une nouvelle initiative de dialogue lancée    Une statistique qui profite à l'Algérie avant la finale    Une médiation morte avant de commencer    Baisse drastique des réserves de change    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Pacte politique pour une véritable transition démocratique
Déclaration
Publié dans Liberté le 26 - 06 - 2019

Nous partis politiques, personnalités et représentants de la société civile qui militent pour la souveraineté populaire et l'alternative démocratique réunis, le 26 juin 2019 à Alger, saluons la mobilisation et la détermination du peuple Algérien, plus que jamais décidé à imposer pacifiquement un changement radical du système autoritaire.
Nous avons souligné la nécessité de préserver le caractère pacifique, unitaire et national du mouvement populaire dans le but d'instaurer un processus constituant souverain qui prend en compte les aspirations démocratiques et sociales de l'immense majorité du peuple.
Ainsi nous considérons que l'organisation d'une élection présidentielle dans le cadre du système actuel ne servira qu'à sa régénération.
Le caractère pacifique et unitaire des manifestations est l'expression de la maturité politique des populations, c'est également la cristallisation des luttes contre un système liberticide et anti social qui persiste dans le déni du droit et de la démocratie et qui a dévoyé les aspirations du peuple algérien depuis l'indépendance du pays.
Face à cette formidable démonstration des forces populaires, le pouvoir multiplie les manœuvres dans l'unique espoir de mettre en échec cette déferlante citoyenne et d'empêcher toute alternative politique crédible pour un changement démocratique radical.
Aujourd'hui, le pouvoir réel est assumé et exercé entièrement par l'état-major de l'armée.
L'interdiction de l'emblème amazigh dans les manifestations publiques et la judiciarisation de l'action politique en sont les preuves supplémentaires.
Nous dénonçons et mettons en garde contre de telles dérives qui visent à semer la division, la peur et la confusion.
La majorité du peuple algérien est sortie de son silence, elle s'est exprimée en faveur d'un changement du système pour instaurer un état de droit démocratique et social.
Aucune négociation et aucune transition démocratique ne sont possibles sans :
La libération immédiate de tous les détenus politiques et d'opinion
La libération du champ politique et médiatique.
L'arrêt immédiat des harcèlements judiciaires et des menaces contre les citoyens, les militants des partis politiques et de leurs organisations, du mouvement associatif, des syndicalistes, des militants de droits de l'Homme, des journalistes …
L'arrêt immédiat du bradage des richesses nationales et la récupération des biens spoliés
Cela passe par l'organisation d'une période de transition qui réunit les moyens politiques pour l'expression d'une véritable souveraineté du peuple et l'édification d'un Etat de droit démocratique basé sur :
- L'indépendance de la justice
- La séparation et l'équilibre des pouvoirs
- La non utilisation de la religion à et du patrimoine et des symboles de la Nation à des fins politiques
- L'égalité en droits entre les Hommes et les Femmes
- La non utilisation de la violence pour la conquête et l'exercice du pouvoir
- le droit d'association et le droit d'organisation syndicale soumis au seul régime déclaratif
- Le droit de réunion, d'organisation et de manifestation
- La garantie par l'Etat des droits sociaux et économiques fondamentaux des citoyens
- La consécration des libertés individuelles et collectives, syndicales et le droit de grève
- La souveraineté populaire sur les richesses naturelles de la nation.
- La Consécration du rôle de l'Etat dans la conduite du développement national et la lutte contre les inégalités socio-économiques et la pauvreté.
- Le respect de tous les pluralismes.
Les participants sont déterminés à œuvrer dans un cadre unitaire ouvert à toutes les forces qui se reconnaissent dans l'alternative démocratique pour permettre au peuple algérien de recouvrir toute sa souveraineté.
Nous exprimons notre solidarité indéfectible avec les peuples qui luttent pour leur liberté et leur souveraineté dans le monde.
Vive l'Algérie libre et démocratique
Gloire à nos martyrs
Alger le 26 JUIN 2019


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.