Premier League : Pas de reprise début mai et réduction de salaire pour les joueurs    Trois journalistes du quotidien Sawt El Akher sous contrôle judiciaire !    Bengrina dénonce l'attaque d'une chaîne tv française contre l'Algérie    LUTTE CONTRE LE COVID 19 : Le ministre Chitour appelle les enseignants à s'impliquer    DISPONIBILITE DES PRODUITS ALIMENTAIRES : Le ministre du Commerce rassure    Mines antipersonnel: l'Algérie marque le journée internationale de sensibilisation au problème    DEFENSE NATIONALE : Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés en mars    RAPATRIEMENT DES ALGERIENS BLOQUES EN TURQUIE : Plusieurs hôtels affectés à l'accueil    CORONAVIRUS EN ALGERIE : 1171 cas confirmés et 105 morts    MOSTAGANEM : Des TPE livrés gratuitement aux commerçants dans deux mois    Coronavirus: le ministre de la jeunesse et des sports rassure les athlètes    185 nouveaux cas confirmés et 22 nouveaux décès enregistrés    Décès de Kheddad: l'Organisation américaine des juristes rend hommage à un défenseur incontestable et un négociateur assidu    Adrar: large élan de solidarité de la société face aux risques du Covid-19    Quelles alternatives à la crise sanitaire, économique et financière ?    Mines antipersonnel: Tahar Salhi, une des victimes de la barbarie du colonisateur français    Secousse tellurique de 3,2 degrés dans la wilaya de Batna    Covid19-compte spécial de solidarité: la LFP fait don de 10 millions de dinars    Recul de l'activité de Naftal de 50% depuis la deuxième quinzaine de mars    Ligue 1-USM Alger: "les discussions avec Anthar Yahia ont bien avancé"    Covid-19: fermeture, dès vendredi, du marché quotidien de Réghaia    Des pluies, parfois orageuses, annoncées ce vendredi, au Centre du pays    Coronavirus: l'Opep+ va se réunir lundi par vidéoconférence    Le numérique au secours de la culture à l'heure du confinement sanitaire    Covid-19: un couloir vert pour les produits médicaux et les équipements de protection    FMI: des mesures à engager assurant la reprise économique après le confinement    Man United : Solskjaer fait une demandes aux épouses des joueurs    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Appel à la libération des détenus d'opinion    Vers une plus forte chute de la demande    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Algérie veut préserver ses énergies fossiles
Réalisation de 50 MWc en hybridation au sud du pays
Publié dans Liberté le 15 - 08 - 2019

Après la réalisation de 20 centrales photovoltaïques, d'une capacité de 343 mégawatts crête (MWc), réparties sur 14 wilayas, Sonelgaz se lance dans l'hybridation des sources de production électrique des sites isolés du Grand-Sud.
Le groupe a confié dans ce cadre à sa filiale SKTM (Shariket el Kahraba wa el Taket el Moutadjadida) la réalisation de 50 MWc visant exclusivement l'hybridation des centrales diesel et turbines à gaz existantes dans le Grand-Sud algérien. L'objectif assigné à ce projet est la préservation des ressources fossiles par la réduction de la consommation du gasoil, la protection de l'environnement avec un impact sur les plans social et économique. Le projet prévoit la réalisation de centrales de production d'électricité photovoltaïque d'une puissance de 50 MWc avec contrôleur du système hybride, centrales diesel existantes/centrales solaires photovoltaïques, réparties en 5 lots situés à In Guezzam, Djanet, Bordj Badji-Mokhtar, Adrar, Béchar et Tindouf. Cinq soumissionnaires ont été retenus après l'appel d'offres national en EPC (étude et construction, exploitation et maintenance). Il s'agit des Sarl Honghai et Sinohydro, la Spa Solam Energy et Amc, la Spa Ammimer Energie, la Sarl Cegl et la Spa Etber ainsi que l'Etp Habbi Kouider. Avec la concrétisation de ce projet, la production à l'aide des énergies renouvelables sera estimée à 77 gigawatt/heure (Gwh) en moyenne annuelle. Il permettra également l'économie de 20 600 tonnes de gasoil annuellement. Il évitera en outre, 60 000 tonnes de CO2/an. Au pays "ce projet va permettre une réduction de près de 40% de la facture de gasoil utilisé pour la production de l'électricité dans les régions du Sud", souligne le président-directeur général du groupe Sonelgaz, Chahar Boulakhras, lors d'un point de presse tenu à l'issue de la cérémonie de signature de contrats de réalisation avec les opérateurs sélectionnés organisée hier à l'Institut de formation en électricité et gaz (Ifeg), l'autre filiale de Sonelgaz. M. Boulakhras parle d'un gain de plus de 200 millions de dollars en fuel d'ici à 20 ans. Les 50 MWc projetés feront gagner plus de 14 millions de dollars que coûtent le gasoil et son transport vers les localités les plus éloignées et frontalières sur une distance de plus de 2 500 kilomètres au Sud. Le choix des entreprises réalisatrices n'est pas fortuit puisque, tel que l'explique le P-DG de Sonelgaz, elles sont en partenariat avec des opérateurs étrangers expérimentés qui ont déjà fait leurs preuves dans le domaine. "Nous avons voulu maintenir la dynamique et le succès enregistrés lors de l'implantation des 22 centrales avec des partenaires allemands et chinois de renommée mondiale", affirme Chahar Boulakhras. "Avec ces partenaires nous bénéficierons d'un transfert et d'une maîtrise technologiques, d'une meilleure gestion du projet, de sa réalisation, de son exploitation…", relève-t-il. Ce qui, par voie de conséquence, engendrera une meilleure maîtrise des coûts et tirera davantage vers le bas les prix de revient de l'électricité produite à partir des énergies renouvelables. Les industriels admis vont réaliser, avoue-t-il, des équipements algériens qui répondent aux normes requises en la matière et dans des délais impartis. "Nous sommes engagés dans une politique d'intégration nationale. Nous sommes en train de poser les premiers jalons visant l'intégration nationale dans les programmes futurs des énergies renouvelables", tient à préciser le premier responsable de Sonelgaz. Les délais de 12 mois fixés pour la réalisation de ces unités doivent être respectés, déclare M. Boulakhras, afin d'éviter au pays la consommation excessive de gasoil utilisé pour la production de l'électricité dans ces contrées isolées du pays et préserver dans le même temps, les énergies fossiles pour les générations futures. L'Algérie, faut-il le rappeler, compte concrétiser un programme d'énergies renouvelables actualisé qui a pour objectif d'installer une puissance d'origine renouvelable de l'ordre de 22 000 MW à l'horizon 2030 destiné au marché national avec le maintien de l'option de l'exportation. Il est attendu à travers ce projet d'envergure, le développement de sources alternatives d'énergie et l'adoption d'un mix énergétique pour le moyen et le long termes. Notre pays dispose d'atouts non négligeables pour concrétiser cette ambition notamment ses potentiels solaire et foncier. En effet, la durée moyenne d'ensoleillement en Algérie est évaluée entre 2 600 et 3 500 heures/an. L'énergie moyenne reçue se situe entre 1 700 et 2 600 kwh/km2/an.
Badreddine KHRIS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.