Espaces commerciaux: les directeurs régionaux tenus de durcir le contrôle    Accidents de la circulation: 17 morts et 1 263 blessés en une semaine au niveau national    Déchets organiques: l'AND tiendra son troisième webinaire de valorisation mercredi à Alger    Pertes brut    Nouveau round des négociations entre Londres et Bruxelles    Tensions autour de résultats non proclamés    La mouvance islamiste dans l'œil du cyclone en France    La fille des Aurès    Un ancien élu du FIS dissous pour représenter l'Anie    Priorité à la stabilisation du marché    Le rapport 2019-2020 soumis au gouvernement fin novembre prochain    Grève générale à Tala Ifacène    Les corps de deux harraga repêchés    Lâcher d'une centaine de faisans à El-Esnam    L'année sans Sila...    Une fresque poétique sur une Algérie de tolérance et de diversité    Un guide pratique sur les traditions anciennes    Doublé de Bendebka face à Al-Nassr    Le Raja Casablanca s'incline devant le Zamalek    Les Canaris en stage à Palm-Beach    Le plan stratégique national dévoilé    «L'équilibre entre l'offre et la demande est nécessaire»    Les partisans du «non» se plaignent de l'interdiction de leurs activités    Talaie el-Hourriyet appelle à la participation    Un deuxième report au 9 novembre prochain    Luis Arce, le dauphin d'Evo Morales, remporte la présidentielle    Tarte aux pommes, amandes et chocolat    Début d'une réunion de la commission militaire conjointe à Genève    Guterres estime «possible» le dialogue avec certains groupes extrémistes    Réserves de change, la dégringolade    «Un crime colonial» peu présent dans le cinéma algérien    «La littérature algérienne en exil», thème d'une conférence tenue à Alger    Banksy revendique une œuvre murale à Nottingham    Culture-PLF 2021: proposition de clôture de 3 comptes spéciaux pour le secteur    La presse nationale relève une forte mobilisation des partis politiques pour expliquer la nouvelle constitution    Des subventions allouées aux deux équipes de foot à Constantine    Campagne référendaire: le vote en faveur du projet d'amendement constitutionnel permettra l'éclosion des énergies (presse régionale)    Gestion de l'après Covid-19: appel à un nouveau modèle de soutien à la Culture    Présomptions condamnables ?    USM Bel-Abbès: Reprise sur place en attendant les stages    JSM Béjaïa: Le bon sens a prévalu    Ligue des champions d'Europe: PSG - United, de la revanche dans l'air !    Un destroyer américain fait escale au port d'Alger    Marché de Aïn El Turck: Retour en force des étals de vente de viande de l'abattage clandestin    L'ex-commissaire: Kaddour Benkhira n'est plus    Vers la reconduction de l'enseignement à distance    Comparution de l'ex-wali zoukh    "La révision constitutionnelle consacre et préserve les constantes de l'identité nationale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





2400 milliards de DA dans l'énergie propre
SONELGAZ INVESTIT «PLUS ENCORE»
Publié dans L'Expression le 09 - 01 - 2019


Le solaire, une énergie propre
«Ce plan d'investissements sur 10 ans est prévu pour réaliser tous nos projets d'investissements, dont 380 mds DA au titre de l'exercice 2019.»
«Le Groupe Sonelgaz prévoit d'investir un montant de plus de 2 400 milliards de dinars (mds DA) à l'horizon 2028», a indiqué hier à Alger son P-DG, Mohamed Arkab.
«Ce plan d'investissements sur 10 ans est prévu pour réaliser tous nos projets d'investissements, dont 380 mds DA au titre de l'exercice 2019», a précisé Arkab en marge de la cérémonie de signature d'une convention-cadre entre Sonelgaz et le groupe public mécanique AGM.
Selon lui, la Banque nationale d'Algérie (BNA) avait accordé au Groupe plusieurs crédits à long terme, accompagnés d'avantages, à l'effet de permettre à Sonelgaz de poursuivre ses investissements à l'horizon 2020. Les investissements de ce Groupe avaient atteint 311,5 mds DA en 2017 contre 26,96 mds DA en 2000.
Cette annonce vient s'ajouter au prochain lancement de la production de 50 mégawatts d'énergie électrique en hybride dans le sud du pays, selon une technologie qui associe énergies renouvelables (solaire, éolienne) et combustible fossile, sera lancée prochainement dans le sud du pays, a révélé lundi le P-DG de Sktm (Sharikat Kahraba wa Takat Moutajadida), une filiale de Sonelgaz chargée des énergies renouvelables.
Chahar Boulakhras a affirmé que ces nouveaux projets de valorisation énergétique solaire et éolienne pour la production de l'électricité dans le sud du pays visent à réduire la dépendance des centrales électriques du Sud de l'énergie fossile et le coût du transport de cette énergie, ainsi que la mise à la disposition du citoyen des zones les plus reculées du pays de l'énergie électrique. La réduction de la consommation de gasoil des turbines et des générateurs de production d'électricité conventionnelle, contribue à diminuer l'émission de gaz à effet de serre et la pollution, a expliqué le P-DG de Sktm.
Afin de réduire le nombre des centrales électriques à gasoil, «un appel d'offres a été lancé pour la réalisation et l'équipement en panneaux solaires de ces centrales de production d'énergie à base de combustible fossile», a fait savoir le même responsable. La production énergétique en Algérie provient à 70% des centrales alimentées par les gaz et gasoil et 30% d'énergies propres et renouvelables. Il signalera que l'Algérie s'est fixée pour objectif de réduire et inverser graduellement cette tendance par des actions concrètes basées sur le développement à grande échelle des énergies renouvelables. Il a également indiqué que l'Etat favorise la production nationale et l'intégration du produit local dans la fabrication des panneaux et autres installations photovoltaïques et, partant, de souligner: «Notre défi actuel est d'assurer la maintenance et la réparation du matériel et sensibiliser aux bonnes pratiques de pérennisation des projets par leur appropriation par les populations locales.»
Sktm, dont le siège social est à Ghardaïa, a été créée en 2012 afin de prendre en charge la production d'électricité conventionnelle pour les réseaux isolés du Sud et des énergies renouvelables dans tout le pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.