Automobile : L'octroi des premiers agréments reporté    Real - Perez : "La lettre de Zidane ? Il ne l'a pas écrite. Ce n'est pas lui"    Real : Florentino Perez évoque le cas Raphaël Varane    Espagne : Morata ne supporte plus cette situation    L'engagement de l'Algérie à faire face aux défis sécuritaires réitéré    Baccalauréat: Fin des épreuves dans une ambiance d'optimisme    Joint-ventures: l'Algérie a toutes les chances d'attirer les investissements étrangers    Berlin 2 loue la volonté de l'Algérie de partager son expérience de réconciliation avec la Libye    Le ministère de la Santé élabore un guide de prise en charge post Covid-19    L'invasion du Sahara occidental par le Maroc met en péril la sécurité dans la région et en Europe    Le Covid-19 fait au moins 3.893.974 morts dans le monde    L'instrument de ratification du Traité portant création de l'Agence africaine du médicament déposé    Election: la législature débute "de plein droit" le 15e jour suivant la date de proclamation des résultats    Véhicules électriques: Chitour appelle à un assouplissement des taxes    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    Législatives: les universitaires représentent 67,32 % de la nouvelle composante de l'APN    L'usage de la langue anglaise renforcé    Mechichi campe sur ses positions    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    Peu de communication, beaucoup de spéculation    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Algérie-Etats-Unis: Accord pour améliorer l'apprentissage de l'anglais    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    Cap sur l'électrification des niches de production    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Le contrat de Lavagne sera prolongé    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Redistribution des cartes    Arrestation de 8 éléments    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    MERIEM    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





2400 milliards de DA dans l'énergie propre
SONELGAZ INVESTIT «PLUS ENCORE»
Publié dans L'Expression le 09 - 01 - 2019


Le solaire, une énergie propre
«Ce plan d'investissements sur 10 ans est prévu pour réaliser tous nos projets d'investissements, dont 380 mds DA au titre de l'exercice 2019.»
«Le Groupe Sonelgaz prévoit d'investir un montant de plus de 2 400 milliards de dinars (mds DA) à l'horizon 2028», a indiqué hier à Alger son P-DG, Mohamed Arkab.
«Ce plan d'investissements sur 10 ans est prévu pour réaliser tous nos projets d'investissements, dont 380 mds DA au titre de l'exercice 2019», a précisé Arkab en marge de la cérémonie de signature d'une convention-cadre entre Sonelgaz et le groupe public mécanique AGM.
Selon lui, la Banque nationale d'Algérie (BNA) avait accordé au Groupe plusieurs crédits à long terme, accompagnés d'avantages, à l'effet de permettre à Sonelgaz de poursuivre ses investissements à l'horizon 2020. Les investissements de ce Groupe avaient atteint 311,5 mds DA en 2017 contre 26,96 mds DA en 2000.
Cette annonce vient s'ajouter au prochain lancement de la production de 50 mégawatts d'énergie électrique en hybride dans le sud du pays, selon une technologie qui associe énergies renouvelables (solaire, éolienne) et combustible fossile, sera lancée prochainement dans le sud du pays, a révélé lundi le P-DG de Sktm (Sharikat Kahraba wa Takat Moutajadida), une filiale de Sonelgaz chargée des énergies renouvelables.
Chahar Boulakhras a affirmé que ces nouveaux projets de valorisation énergétique solaire et éolienne pour la production de l'électricité dans le sud du pays visent à réduire la dépendance des centrales électriques du Sud de l'énergie fossile et le coût du transport de cette énergie, ainsi que la mise à la disposition du citoyen des zones les plus reculées du pays de l'énergie électrique. La réduction de la consommation de gasoil des turbines et des générateurs de production d'électricité conventionnelle, contribue à diminuer l'émission de gaz à effet de serre et la pollution, a expliqué le P-DG de Sktm.
Afin de réduire le nombre des centrales électriques à gasoil, «un appel d'offres a été lancé pour la réalisation et l'équipement en panneaux solaires de ces centrales de production d'énergie à base de combustible fossile», a fait savoir le même responsable. La production énergétique en Algérie provient à 70% des centrales alimentées par les gaz et gasoil et 30% d'énergies propres et renouvelables. Il signalera que l'Algérie s'est fixée pour objectif de réduire et inverser graduellement cette tendance par des actions concrètes basées sur le développement à grande échelle des énergies renouvelables. Il a également indiqué que l'Etat favorise la production nationale et l'intégration du produit local dans la fabrication des panneaux et autres installations photovoltaïques et, partant, de souligner: «Notre défi actuel est d'assurer la maintenance et la réparation du matériel et sensibiliser aux bonnes pratiques de pérennisation des projets par leur appropriation par les populations locales.»
Sktm, dont le siège social est à Ghardaïa, a été créée en 2012 afin de prendre en charge la production d'électricité conventionnelle pour les réseaux isolés du Sud et des énergies renouvelables dans tout le pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.