Les forces de sécurité répriment un rassemblement pacifique à Constantine    Liverpool : Van Djik encense Firmino    Grandiose marche à Kherrata    L'Opep et ses alliés sur le gril    La démocratie en ballotage    Qui succédera à Essebsi en Tunisie ?    Le Kremlin en faveur d'une relance des discussions    Nouveaux tirs sur l'aéroport de Mitiga    «Cela ne favorise pas l'apaisement»    La FTF a défalqué six points au Club Africain    Les Académiciens face à l'expérience sfaxienne    Le Real se régale puis se relâche avant Paris    Inscriptions au master    Le bilan s'est alourdi à 7 morts    Saisie de 12 000 comprimés de psychotropes    Un homme de 53 ans trouve la mort par électrocution à Oued R'Hiou    Le Prix d'alphabétisation de l'Unseco décerné à l'Algérie    Ali-Ramzi Ayad et Redouane Benzehra lauréats de la 7e édition    Les lauréats participeront au Comic-Con de San Diego en 2020    CAF Football Awards : Les 10 candidats connus en octobre    Football professionnel : Une AGEx mardi pour adopter un nouveau système de compétition    Parution. L'Encyclopédie algérienne (édition 2019) : Un coffret fort intéressant    Washington confirme la mort de Hamza Ben Laden    Entrepreneuriat: Des mesures en faveur des start-up    Tlemcen: La Casnos veut ratisser large    Faute de vision globale: Des classes toujours surchargées    Arrêtés vendredi à Alger: Une quinzaine de manifestants devant la Justice    Coupe de la CAF : PAC - CS Sfaxien, aujourd'hui à 20 h 45: Mission ardue pour les Pacistes    Ils avaient subtilisé l'arme d'un policier: Un individu tué et deux autres blessés près d'Azeffoune    Deux textes de loi adoptés avec célérité: Voie ouverte pour la présidentielle    Mort des tribus, naissance des tribalismes (III)    Résoudre rapidement, par une élection présidentielle transparente, la crise politique ou la régression    Lancement du concours international de la photographie sous-marine de la corniche jijelienne    Le niveau des eaux pluviales a atteint 40 cm au niveau de plusieurs communes    «Boudaoui est bourré de talent»    Bomare Company mise à l'honneur dans le magazine allemand de l'IFA Berlin    Le Mouvement El Bina prêt à s'engager dans l'élection présidentielle    Appel à hâter la désignation d'un nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU    Aigle Azur (SNLP) : Le Comité d'entreprise soutient deux offres de redressement    Prochaine édition du Festival national de la littérature et du cinéma de la femme    Il fête ses 50 ans de carrière à Alger    De nouvelles taxes sur les véhicules ?    Le président de Microsoft se positionne aux côtés de Huawei    L'Algérie réaffirme sa position    Ahmet Davutoglu quitte l'AKP pour créer un mouvement rival    Un individu abattu à Tizi-Ouzou    Bedoui exprime sa "gratitude" à l'ANP    Deux films algériens en compétition officielle au festival international d'Elgouna en Egypte    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Moscou accuse Washington d'y avoir alloué des fonds
Développement des missiles interdits par le traité INF
Publié dans Liberté le 19 - 08 - 2019

Les Etats-Unis avaient approuvé des fonds pour développer des missiles à courte et moyenne portée avant même de décider de se retirer du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (INF), a déclaré, hier, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou.
Huit mois avant la décision américaine de se retirer du traité, des fonds budgétaires avaient déjà été alloués au développement de missiles interdits par le traité INF, a indiqué l'agence de presse Sputnik citant M. Choïgou.
Moscou reste ouvert au dialogue avec Washington sur cette question et n'entreprendra aucune mesure similaire tant que les Etats-Unis n'auront pas déployé de missiles interdits par le traité INF en Europe ou en Asie, selon le ministre.
Le président russe, Vladimir Poutine, a affirmé plus tôt ce mois-ci que les missiles russes existants étaient déjà capables de répondre aux menaces à la sécurité nationale qui découleront de l'abandon du traité INF.
Le secrétaire d'Etat américain, Mike Pompeo, a annoncé le 1er février dernier que les Etats-Unis suspendraient leur engagement au pacte bilatéral historique sur le contrôle des armes nucléaires avec la Russie et se retireraient formellement de l'accord sous six mois si Moscou ne mettait pas un terme à ses violations présumées du traité.
Les Etats-Unis se sont formellement retirés du traité INF avec la Russie le 2 août, a déclaré M. Pompeo dans un communiqué le jour même.
À cette occasion, le ministre américain de la Défense, Mark Esper, a affirmé que les Etats-Unis développeraient pleinement des missiles conventionnels lancés à partir du sol après leur retrait du traité. Les Etats-Unis ont déjà entamé en 2017 des activités de recherche et de développement pour des missiles lancés depuis le sol, a précisé M. Esper dans un communiqué.

APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.