«Le peuple est fermement déterminé à mener l'Algérie à bon port»    Charfi avertit contre les violences qui «nuisent au pacifisme du Hirak»    Un ex-conseiller à la Présidence et un homme d'affaires placés en détention provisoire    Eliminatoires CAN-2021 : défaite de la Zambie à domicile devant le Zimbabwe    L'Algérie rejette les positions considérant les colonies israéliennes comme "ne contrevenant pas au droit international"    Code barres: plus de 400.000 produits sont codifiés en Algérie    L'économie du savoir permet la diversification de la production hors hydrocarbures    Chlef: quatre personnes arrêtées et saisie de plus de 53.000 unités de boissons alcoolisées    ILS TENTAIENT DE RALLIER DES GROUPES TERRORISTES AU SAHEL : Huit individus arrêtés à Relizane et Ghardaïa    Accidents de la route : 38 morts et 954 blessés en une semaine    COUVERTURE DE LA PRESIDENTIELLE : Les médias tenus de respecter les lois    Eucoco/Sahara occidental: plusieurs ateliers et rencontres au programme de la Conférence    CNAS D'ALGER : Plus de 82 millions de DA d'indemnisations pour les maladies professionnelles    ORAN : Démantèlement de deux réseaux de trafic de cocaïne    Ligue 2: Le programme des rencontres de la 13ème journée    Opération ville morte à Tichy    Détends-toi ! Ménage tes nerfs ! Cool !    Début des travaux au stade du 5-Juillet    Le Président prêt à inclure des représentants du mouvement populaire au gouvernement    L'ONU «préoccupée» par les grâces de Trump aux militaires    Les Européens divisés sur la réforme de l'élargissement à l'Est    18 200 unités vendues à fin octobre 2019    Octavia 4-G : le modèle qui avance, la gamme qui monte !    Les services de la santé rassurent    «2049, l'année du serpent de terre…»    Venise sort la tête de l'eau après des inondations historiques    Schématisme et morale néolibérale    Parution d'"Une paix et amitié perpétuelles", de Tobjorn Odegaard    Les essais nucléaires de Reggane à travers la photo    LFP – Sanctions : Bouchar suspendu un match    JSMB – RCR : Victoire impérative pour les Béjaouis    Annulation des stages à l'étranger : Les universitaires s'indignent    Comité d'Arbitrage de la CAF : Le président dénonce l'ingérence d'Ahmad Ahmad    Infos Campus    Fonds détournés vers l'étranger: «Les autorités ont mis beaucoup de temps à agir»    El Oued: Benflis rejette tout lien avec l'ancien système    Football - Ligue 2: Plusieurs duels intéressants à l'affiche    39ème marche des étudiants: La mobilisation se poursuit    Blida: Bengrina s'engage à éradiquer la corruption    Grève dans les écoles    Le ministre des Finances estime : "L'importance d'amender la Loi organique relative aux lois de Finances"    4 manifestants condamnés    Ryad Mahrez parmi les 100 joueurs les plus précieux du monde    Volkswagen investit pied au plancher    400 millions de dollars à l'horizon    Journées d'Art Contemporain de Carthage 2019 (JACC) : " Les galeries à l'œuvre "    Cinéma : Les Misérables, un film social coup de poing sur la banlieue    Alger (Fondation Casbah): Recensement de 330 bâtisses menaçant ruine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un soleil algérien dans le ciel de Montréal
Francofolies
Publié dans Liberté le 07 - 08 - 2005

La métropole francophone d'Amérique, la belle ville de la province du Québec, Montréal, vit depuis le début de l'été au rythme des festivités internationales. Depuis une semaine, la ville québécoise est l'hôte d'une très grande manifestation culturelle et artistique consacrée exclusivement à la musique francophone. Sous le signe de la découverte musicale, de la diversité culturelle et de l'animation urbaine, cette grande fête populaire estivale attire 800 000 spectateurs. Encore cette année, environ 1 000 artistes, musiciens, vedettes de la chanson et figures montantes, en provenance d'une douzaine de pays seront de la fête.
Ainsi, et comme d'habitude, des centaines de milliers de festivaliers envahissent les rues du centre-ville de Montréal pour assister à plus d'une cinquantaine de prestations en salle et quelque 1050 à l'extérieur gratuits. Spectacles de rue. Pour le plus grand plaisir des spectateurs, cet événement unique permet de découvrir, année après année, de nouveaux artistes de la chanson francophone du monde entier. La soirée de jeudi a été marquée par un grandiose show animé par le groupe Labess. Une formation gnawa très originale. Formé de musiciens québecois d'origine algérienne et bosniaque, le groupe a été fondé il y a quelques mois à peine. Et même s'ils sillonnent les scènes québécoises depuis peu, les éléments de Labess font déjà parler d'eux. Apportant à chaque concert les couleurs du soleil et les rythmes de la fête qui coulent dans leur sang et qui manquent souvent au paysage de leur pays d'adoption.
À découvrir Au bord de l'eau... et aux Francos ! Nedjim Bouizzoul, le jeune chanteur du groupe d'origine algérienne, a fait vibrer jeudi soir la place des Arts au centre-ville de Montréal pendant plus de deux heures et demie. Nostalgiques et ravis de retrouver l'ambiance festive de leur pays d'origine, beaucoup d'Arabes et de musulmans ont assisté au concert, notamment la communauté maghrébine établie au Canada. Nedjim Bouizzoul nourrit le souvenir du pays qu'il chante avec beaucoup d'émotion.
Il raconte son Algérie natale. Ses textes, pour la plupart en arabe, parlent d'espoir, de dignité et surtout des joies simples de la vie. Des mots simples et clairs portés par une musique puisée dans les différents éléments qui constituent la richesse du patrimoine musical algérien. Des rythmes d'Afrique du Nord teintés de flamenco et de gnawa.
Après cette belle performance, le groupe Labess a été l'hôte de Chicoutoumi à la faveur du Festival international des rythmes du monde de Saguenay en animant deux concerts. Par ailleurs, Lynda Thalie, 24 ans, Québécoise d'origine algérienne, éprouve une passion sans limite pour la chanson. Elle s'inspire de ses racines pour créer des petits bijoux poétiques et musicaux empreints de joie, de sensualité et de mystère. Les influences de Lynda Thalie sont variées. Son talent et son sens artistique auront justement été de marier harmonieusement les rythmes modernes d'Afrique du Nord et du Moyen-Orient avec des rythmes plus occidentaux, nord-américains, notamment. Lynda Thalie sera également de la fête lors du Festival international des rythmes du monde.
Mohamed B.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.