Où est passé l'esprit du partenariat Euromed ?    Commémoration du 14e anniversaire de la mort d'Arafat, les Palestiniens œuvrent pour l'unité    La conférence de presse de Medouar en points    Suspicion de 16 cas de rougeole durant les 72 dernières heures à Merouana    SENATORIALES A ORAN : Duel entre deux candidats au parti FLN    Droit, Ethique, Morale….    BATNA : 16 cas de rougeole dépistés en 72 heures    GARE MARITIME DE MOSTAGANEM : Une personne arrêtée avec plus de 12 000 euros    à J-6 de Togo-Algérie Belmadi dévoile une liste de 25 joueurs, une première pour Chita et Meziane    L'Algérien Walid Bidani passe à côté    La JSS sur le podium, nul renversant dans le derby CSC-DRBT    Un restaurant pour abriter un congrès !    Le Qatar balayé par de violents orages et de fortes pluies    Baisse importante des réserves de change    Mise en place d'une matrice nationale des niveaux de compétences    Plus de 120 foyers branchés au gaz naturel    300 greffes sont réalisées annuellement en Algérie    Béatification : de quoi parle-t-on ?    Essor d'une police des livres    5 354 logements cherchent terrains    USM Harrach: L'urgence de l'ouverture du capital financier    Air Algérie: Protesta des mécaniciens de la maintenance    Ce qu'illustre la passe d'armes entre Macron et Trump    Chambre des arts et des métiers: Sortie d'une nouvelle promotion de 128 artisans    Ouyahia, un «joker»    MC Alger: Mehdi Benaldjia en renfort    Le Consul général de France, à Oran, rend hommage aux combattants: «175.000 Algériens morts et disparus pendant la 1re Guerre mondiale»    Les opérateurs économiques appelés à adhérer au système de l'emploi    En littérature et dans la réalité    «L'Algérie vue par les orientalistes russes»    Pas de disparités entre homme et femme    Basés en Syrie : Comment rendre les S-300 invincibles face à Israël ?    L'Algérie participe à la conférence de Palerme sur la Libye    Signature d'un contrat avec la firme-Conseil américaine    Le bilan de l'attaque d'un hôtel àMogadiscio s'alourdit à 39 morts    Inquiètes de la Chine : Les Bourses européennes terminent la semaine en baisse    Etats-Unis : La Fed maintient les taux en l'état mais promet d'autres hausses    Les Algériens font plus d'enfants que leurs voisins    Le chef de la DCSA remplacé    Le cauchemar prend fin    Les grands producteurs de pétrole à Abou Dhabi pour une éventuelle réduction de la production    Défaite des Algériennes face à la Côte d'Ivoire    Trois Algériens dans le Top 30    Sahara occidental : Des eurodéputés dénoncent la partialité du rapport de Patricia Lalonde    Centenaire de l'armistice : Ouyahia participe à Paris à la cérémonie de commémoration    Décès : Le journaliste Merzak Meneceur n'est plus    «Comment parler de soutien à un 5e mandat sans que le Président le demande ?»    Syndicalisme, le tournant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Festival du raï d'Oran institutionnalisé
Après 20 ans d'existence
Publié dans Liberté le 16 - 08 - 2005

À quelques jours du lancement de l'édition 2005 du festival national du raï d'Oran, les organisateurs (association Apico) ont, lors d'un point de presse tenu hier matin, annoncé la bonne nouvelle, à savoir “l'institutionnalisation du festival”. Après 20 ans d'existence contre vents et marées, la ministre de la Culture Khalida Toumi a finalement tranché ce dossier en faisant part, dans un courrier officiel, de cette décision d'institutionnaliser le festival raï. C'est la première fois, par ailleurs, qu'un festival de ce genre qui se tient en dehors d'Alger soit institutionnalisé. C'est le directeur de la culture de la wilaya d'Oran qui s'est chargé d'en faire l'annonce devant la presse. Cette nouvelle intervient au moment où en raison des difficultés financières, les organisateurs du festival ont dû écourter considérablement sa durée à trois jours seulement. Seuls trois sponsors ont répondu présent, dont le ministère de la culture qui a accordé une subvention de 65 millions. En tout, on n'a pu récolter que 168 millions de dinars pour l'organisation de l'édition 2005. Assurément l'institutionnalisation du festival va donner un coup de pouce à l'Apico et une autre dimension à ce rendez-vous annuel des fans du raï. Des fans résidant en dehors de la wilaya programment chaque année leur congé annuel en août à Oran pour pouvoir suivre le festival. C'est dire si pour les organisateurs du Festival du raï, c'est là, en effet, une consécration logique, pour la ministre de la culture, son département n'a pas de vision restrictive quant à la future appellation du festival “Festival national de la chanson raï”. L'institutionnalisation qui sera effective à partir de 2006 impose également que le festival aura à s'ouvrir à tous les genres musicaux. Chose que les organisateurs concrétisent déjà pour cette édition avec des groupes étrangers venus d'Inde, de France, du Liban… Côté stars du raï algérien, les vedettes locales sont quasiment toutes annoncées : Nedjma, Cheb Djelloul, Redouane, Houari Dauphin, Kheïra, Réda Taliani… Rendez-vous est donné aux amoureux du raï à partir du 17 août au Théâtre de verdure d'Oran.
F. Boumediene

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.