Le Président Tebboune reçoit le ministre français des Affaires étrangères    Coupe du Monde 2022 (Zone Afrique): tirage au sort favorable pour l'Algérie    Un tournoi de futsal dans la ville de Laâyoune est une "pure décision politique"    Khenchela : nécessité de la prévention pour se prémunir des asphyxies au monoxyde de carbone    Vers l'élimination du problème de spéculation sur le prix du lait en sachet    Benbouzid: une commission d'inspection à El Oued pour évaluer les services de santé    Sit-in des enseignants du primaire: les protestataires appellent à l'ouverture d'un dialogue    LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE ‘'CCI DAHRA'' : Eclaircissements sur la loi de finances 2020    ACCIDENTS DE LA ROUTE : Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    Karim Tabbou maintenu en prison    SUR INSTRUCTION DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE : Envoi d'une caravane d'aides humanitaires en Libye    LUTTE CONTRE LA CRIMINALITE : 43 personnes arrêtées à l'extrême-sud du pays    BISKRA : Démantèlement d'un réseau de faussaires de monnaie    Saisie d'une importante quantité de kif    EL-HAMRI (ORAN) : L'opération de relogement des 153 familles fait des mécontents    JSK: Mellal condamné à 6 mois de prison ferme    Des dizaines de manifestants blessés en Irak    L'état d'urgence renouvelé pour trois mois    Des écoliers manifestent contre la hausse des prix    Trois postes de l'armée incendiés par les terroristes de Boko Haram    Une base de l'ONU ciblée par des terroristes    Le PLD annonce sa participation    Omari examine avec des représentants des Chambres d'agriculture le dossier des coopératives agricoles    Une réduction certes, mais la facture toujours aussi lourde    Cinq projets réalisés en 2019    La bataille des exportations reste à gagner    Le parquet requiert des peines de 1 an et de 18 mois de prison ferme    Une quarantaine de walis concernés    Le MSP propose l'intégration du Hirak dans le préambule    Chute mortelle d'un homme à Ouled Mahdi    ACTUCULT    Projection de "12 hommes en colère" à la cinémathèque de Béjaïa    "Il faut un plan pour sauver notre patrimoine culturel"    La Révolution racontée par Sid Ali Abdelhamid    Sétif, une ville sans cinéma    L'UA réitère la position commune de l'Afrique sur le cessez-le-feu en Libye    «Il n'y a pas de plan B, ça sera au Cameroun»    MOB : Préparation perturbée    MC Oran : Un mercato hivernal tristounet    Aïn Témouchent : Réduction drastique du nombre de départs à la retraite    Scène artistique algérienne : Décès de l'artiste Loubna Belkacemi    Salon du livre à Tizi Ouzou : Réconcilier le public avec la lecture    Le sg de l'UGTA Annaba dépasse les bornes, il agresse et chasse les syndicalistes    L'APN examine la levée d'immunité d'un député    Le NCM et le PAC se neutralisent    Le mouvement des entraîneurs supplante celui des joueurs    Le COA demande à la CAF d'éviter «tout acte entravant l'action de l'ONU»    Un court-métrage tourné à Oran sélectionné    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La situation politique et sécuritaire demeure préoccupante
Alerte de l'ONU sur l'Afrique centrale
Publié dans Liberté le 09 - 12 - 2019

Le chef du Bureau régional des Nations unies pour l'Afrique centrale (Unoca), François Louncény Fall, a prévenu le Conseil de sécurité de l'ONU que cette région continue de faire face à des défis sécuritaires, humanitaires, socioéconomiques et en matière de droits humains, auxquels s'ajoutent les problèmes de sécurité liés au changement climatique.
"De façon générale, la situation politique et sécuritaire en Afrique centrale demeure préoccupante", a expliqué M. Louncény Fall devant les membres du conseil. Il a toutefois salué les succès enregistrés au cours de l'année écoulée en matière de réformes structurelles et de consolidation et construction de la paix.
L'envoyé de l'ONU dans la région a noté que dans les prochains 18 mois, la plupart des Etats de cette région vont organiser de nouvelles élections. "Dans ce contexte, les efforts de promotion du dialogue national et d'une meilleure participation des femmes et des jeunes dans la gouvernance et la consolidation de la paix se poursuivent", a-t-il dit.
François Louncény Fall a souligné que le terrorisme représentait toujours une menace à la stabilité de l'Afrique centrale, en particulier dans le bassin du lac Tchad où Boko Haram reste actif. S'agissant du changement climatique, il a noté que celui-ci avait souvent des implications directes sur la paix et la sécurité.
Plusieurs pays de l'Afrique centrale font face à de graves catastrophes naturelles liées au changement climatique, comme par exemple la République du Congo qui est confrontée à de sérieuses inondations qui affectent environ 50 000 personnes.
Concernant le Cameroun, l'envoyé de l'ONU a noté que le gouvernement avait organisé un dialogue national du 30 septembre au 4 octobre, qui s'est achevé avec une série de recommandations destinées à répondre à la crise dans les régions anglophones.
Il s'est toutefois dit "préoccupé par le niveau de violence qui continue de menacer la vie des Camerounais". François Louncény Fall a par ailleurs noté qu'au Tchad, la situation sécuritaire dans les trois provinces qui ont une frontière commune avec la Libye et le Soudan et sont en état d'urgence représente toujours un risque pour la consolidation d'une paix durable.

R. I./Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.