Crash d'un avion militaire: Le Président Tebboune observe une minute de silence à la mémoire des deux pilotes    Coronavirus: le Président Tebboune ordonne le rapatriement immédiat des Algériens établis à Wuhan    Palestine: le rejet du plan de paix américain pour le Proche-Orient s'intensifie    Préoccupations des citoyens: les cadres appelés à prendre leurs responsabilités    Début à Alger des travaux du Forum d'affaires algéro-libyen    Médéa : campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Abdelkader Ouali soupçonné de lourdes affaires de corruption    Un protocole à la tête du client ?    Le retrait militaire américain du Sahel inquiète Paris    Le successeur d'Al-Baghdadi menace de s'attaquer à Tel-Aviv    L'Algérie face à l'Allemagne, la Suède et la Slovénie    La CAT a saisi l'ITF    Anes Tounsi sacré «Meilleur nageur»    Kaci-Saïd : "Le MCA devait négocier le transfert de Bendebka"    Foot/ Ligue 1 (JS Kabylie): le Tunisien Yamen Zelfani nouvel entraîneur    Une perte annuelle de 2 milliards de dollars pour l'Algérie    Aucun vol annulé à cause du coronavirus    Noureddine Chegrane expose son «Hommage au jazz» à Dar Abdeltif    Une feuille de route «sérieuse et réaliste» pour réformer le domaine    Un monde pas si fou que ça !    Alger, Annaba, Constantine et Blida accueillent la "Nuit des idées"    Alger: récupération d'un montant volé de 1,9 milliard de centimes et 34.000 euros    Emploi et formation en Algérie : Opportunités et défis de la révolution numérique    Salah Goudjil refuse de quitter le perchoir    Cinq DG depuis le début du hirak    Plan d'action du gouvernement : Le Conseil des ministres se réunira la semaine prochaine    Cancer du sein: 3800 femmes bénéficient d'un dépistage précoce à Biskra    Installation du Comité algérien de soutien et de fraternité avec le peuple libyen    «En Libye, Erdogan et Poutine profitent du retrait des états-Unis et de la division des Européens»    Moyen-Orient : Spirale de violence en Irak    Coupes africaines : Le PAC se rapproche de l'élimination    Archéologie à Ferkane à Tébessa : Découverte d'un bain romain dans la commune de Ferkane    Ciné-club à Bejaïa : Nadia Zouaoui raconte «l'islam de (son) enfance»    Education: Grève dans le primaire et mécontentement chez les syndicats    Tébessa: La journée de la douane    Mostaganem: 35 personnes, dont un ex-wali et 11 cadres, accusés dans des affaires de corruption    L'après Berlin et la crise libyenne    MC Oran: Chérif El-Ouazzani dénonce des faits graves    Détenus du Hirak: Des libérations et des procès reportés    Il y a de l'eau dans le gaz !    BONBONS ET CARAMELS    Blida: Le lait en sachet disponible chez les épiciers    Démantèlement d'un gang armé spécialisé dans le vol par effraction    Deuxième place pour Reguigui    Décès du moudjahid Guergour Ahmed    11 harraga interceptés au large d'Oran    Le gouvernement dément la mort de manifestants    Le président Tebboune ordonne la tenue d'un Conseil interministériel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Un mardi édifiant à Alger
Dernière marche hebdomadaire avant les élections présidentielles
Publié dans Liberté le 10 - 12 - 2019

La 42e marche des étudiants, ce mardi, à Alger, était empreinte d'un autre décor. Un dispositif policier impressionnant était déjà à l'attente des étudiants à la Place des Martyrs, lieu de départ de la manifestation. Les étudiants, rassemblés en grand nombre, scandaient des slogans hostiles au pouvoir, réitérant leur rejet total des élections présidentielles «makach intikhabat maa el'içabaat »,«12 12 la yajouz ».
A 11h, la marche s'ébranle. Ils sont des milliers de manifestants à progresser vers le centre de la capitale.
Au fur et à mesure, de nombreux citoyens rejoignent l'interminable cortège des marcheurs. Arrivés à la place l'Emir AbdelKader, ils entonnent en boucle « hna wlad amirouch marche arrière manwalouch ».
A la Grande Poste, les étudiants ne marquent pas, cette fois, leur halte habituelle. Ils marchent directement vers la rue Didouche Mourad.
Le chant «1212 la yajouz »enflamme la place Maurice Audin. Toutes les pancartes, slogans, chants expriment le même message : « non aux élections ». Mais voilà que les étudiants changent à nouveau d'itinéraire comme pour contourner le dispositif sécuritaire. Ils enjambent la rue Victor Hugo. A la Place de la liberté de la presse, rue Hassiba Ben Bouali, ils scandent « sahafa houra adala moustaqila ».
A 13h, ils tentent de progresser vers la place du 1er Mai. Mais un cordon policier stoppe leur marche. Les étudiants, toujours pacifiques, évitent la confrontation. Ils rebroussent chemin, en appelant les commerçants à les rejoindre «aghlaq hanoutek w'arwah maana».
Les commerçants ne manquent pas à l'appel. En un clin d'œil, tous les rideaux des magasins sont fermés. La Rue Hassiba Ben Bouali vibre aux cris « la grève général yasqot enidham».
De plus en plus nombreux, les étudiants poursuivent leur marche vers la rue El Khetabi , en passant par l'Avenue Amirouche et la Grande Poste. Mais un autre dispositif sécuritaire les attendait là aussi, pour les empêcher d'atteindre la Place Maurice Audin. Ils font preuve de la même sagesse. Aucune confrontation. Pas le moindre incident. Ils scandent «silmya silmya», avant de se disperser, vers 14h30, dans le calme, se donnant un autre rendez-vous demain mercredi, pour maintenir la pression sur le pouvoir en place, à la veille de la date des élections présidentielles.
Kenza Sifi


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.