Belhimer trace au marqueur le rôle futur du Hirak    L'Algérie applique le principe de réciprocité    Tebboune relence le débat sur lamémoire    Pagaille à l'aéroport d'Alger    "Proche du véhicule neuf", selon Ferhat Aït Ali    Rezig s'en prend de nouveau aux laiteries    Un charnier découvert dans la Ghouta orientale    Contrôle sanitaire en pleine radew    "Je ne suis pas mort"    Le Président Tebboune réitère son engagement à récupérer les restes mortuaires des chouhada    Real : Un rêve d'enfance pour Reinier    Boukadoum reçu par Fayez Al-Sarraj à Tripoli    Industrie: vers une révision de la réglementation en faveur de l'investissement    Ligue 2 (19e j): le RC Arbaâ sur le podium, l'ASM Oran étrillée à Boussaâda    COUR SUPREME : Deux anciens walis de Skikda placés en détention provisoire    DEBRAYAGE DANS LE CYCLE PRIMAIRE : Les enseignants menacent de boycotter les examens    ORAN : 10 nouveaux appareils d'analyses médicales pour le CHU    BELHIMER SOULIGNE LES BIENFAITS DU HIRAK : Vers le 22 février, ‘'journée nationale''    Air Algérie: la Justice ordonne l'arrêt immédiat de la grève du PNC    Amar Belhimer annonce prochainement un encadrement juridiquement    Cumul retraite et nouvelle activité    La course des strapontins s'emballe !    Dortmund-PSG et Atlético-Liverpool pour ouvrir le bal    Hammouche reste confiant pour la suite    Karim Younès nommé médiateur de la République    "Opticharge" lance sa plateforme logistique digitale    Arrestation d'un groupe d'extrême droite qui visait des mosquées    Une famille s'en remet au ministre de l'Habitat    Le trafic routier basculé vers la RN5    Un colis de près de 40 kg de kif rejeté par la mer à Abou-el-Hassan    «La libéralisation du code des collectivités locales est une priorité»    Tizi Ouzou : hommage à la conteuse et poétesse Djedjiga Bourai    Chidekh Azouz présente ses ouvrages à El-Milia    Des journées dédiées au théâtre révolutionnaire    Il était une fois, la halqa et la waâda    ACTUCULT    Coronavirus : Fin de confinement et aucun cas de Covid 19    «Je livrais des uniformes et des armes à l'ALN»    Syrie : L'armée syrienne libère plusieurs localités    RCA – MOB : Les Crabes visent un bon résultat    France : Les incidences positives de l'immigration    En bref…    Ateliers d'art-thérapie pour enfants malades à El Oued : Une première dans la région    Nouvelles opérations de rapatriement: Plus de 70 Subsahariens transférés vers leurs pays d'origine    Ligue 1: ASAM 1 - USMA 1: Un nul équitable    USM Bel-Abbès: Les dettes, un casse-tête pour Benayad    Manifestations pro etcontre une nouvelle Constitution    13 harraga algériens secourus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dziri critique de nouveau la LFP
Programme démentiel et gestion du cas Meftah
Publié dans Liberté le 22 - 01 - 2020

"J'ai préparé le match en comptant sur les services de Meftah, puisqu'il s'agit d'un titulaire, mais il a fallu revoir mes plans à la dernière minute", a regretté le coach de l'USMA.
L'entraîneur de l'USM Alger, Bilel Dziri, s'est de nouveau attaqué à la Ligue de football professionnel. L'entraîneur usmiste a soulevé un point essentiel par rapport à la gestion du cas Rabie Meftah. Ce dernier, qui a préparé le match face à l'ASO le plus normalement du monde, a été suspendu à la dernière minute alors qu'il était déjà sur place à Chlef. "Je ne peux pas discuter de la sanction de Meftah. La LFP est dans ses droits d'auditionner et de sanctionner n'importe quel joueur. Mais le problème est que nous avons reçu la notification la veille du match face à l'ASO. J'ai préparé le match en comptant sur les services de Meftah, puisqu'il s'agit d'un titulaire, mais il a fallu revoir mes plans à la dernière minute. Ce n'est pas normal", a-t-il indiqué.
Le coach de l'USM Alger ne comprend pas non plus la programmation de la LFP, qui oblige le club algérois à disputer beaucoup de matchs à intervalles rapprochés. "Nous avons disputé beaucoup de matchs. Les joueurs sont extrêmement fatigués. Cette situation a provoqué des blessures et des défections. Nous avons fait avec les moyens dont nous disposions", a-t-il déclaré. L'USMA est le seul club qui n'a pas bénéficié de repos durant cette trêve.
Il est utile de rappeler que le coach des Rouge et Noir avait critiqué jeudi dernier la programmation démentielle de la LFP. Le coach usmiste avait évoqué la question qui menace sérieusement la santé des joueurs. "On ne peut pas demander plus à des joueurs qui enchaînent les matchs. Ce sont des êtres humains. Ils sont vraiment fatigués. Vous savez, nous sommes revenus d'un voyage long en Afrique. Un groupe a effectué 33 heures alors que le deuxième a fait 26 heures. Comment voulez-vous avoir des joueurs frais physiquement ?", avait-il déclaré juste après la victoire face à la JSK. "Ce n'est pas tout.
Dimanche, on effectuera un déplacement à Chlef. Ensuite, on enchaînera un autre déplacement au Maroc. C'est vraiment difficile. Pourquoi autant de matchs, sachant que nous avons des engagements en Ligue des champions ? Je respecte le calendrier, mais qu'on pense aussi à la santé des joueurs. Vous savez, nous n'allons bénéficier d'aucune période de repos. Le mois de février sera aussi chargé avec 4 matchs en 13 jours. Je ne sais pas comment je vais faire. Cela me dépasse. On ne peut pas continuer comme ça, car la santé des joueurs est mise en danger.
Il y a des médecins spécialisés dans le domaine qui peuvent en témoigner. Je respecte le calendrier, mais il faut trouver des solutions", avait-il déclaré. L'USM Alger ne sera pas au repos cette semaine non plus, puisqu'elle effectuera un déplacement aujourd'hui à Casablanca pour affronter le WAC vendredi à 20h. Les Algérois sont dans l'obligation de gagner pour espérer une qualification en quart de finale.




Nazim T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.