Djerad présente ce jeudi la démission de son gouvernement    USM Bel Abbès : Slimani croit au maintien    «L'autodétermination, du seul ressort du peuple sahraoui»    Mechichi campe sur ses positions    L'utopie, c'est fou, c'est bien    L'usage de la langue anglaise renforcé    «Modric reste la force qui anime l'équipe»    Medaouar devant l'intransigeance de la CAF et le «cas JSK» !    Faut-il réformer le bac ?    La fin du «feuilleton» du film sur l'émir Abdelkader ?    Dépôt de 26 demandes pour l'exercice de l'activité de concessionnaires de véhicules neufs    L'urgence de faciliter l'acte d'investir    JS BORDJ MENAIEL - JS DJIJELI EN OUVERTURE DES FINALES D'ACCESSION    "À nous la finale !"    L'ANGLETERRE ASSURE LA PREMIÈRE PLACE    Mohamed Ould Abdel Aziz arrêté    La mauvaise note !    Comment vaincre les réticences    Peu de communication, beaucoup de spéculation    Le RND veut se joindre à l'alliance présidentielle    Foot/ Ligue 1 (mise à jour) : le CRB remonte sur le podium, le NAHD renoue avec la victoire    Législatives : Le FLN se maintient en tête malgré la perte de 7 sièges, talonné par les Indépendants qui en gagnent 6    Boukadoum prend part aux travaux de la conférence de "Berlin 2" sur la Libye    La Géolocalisation pour suivre le transport des marchandises    LA FIENTE    De la mémoire outragée et des néo-révisionnistes de l'Histoire    L'artiste-plasticienne Nadia ouahioune épouse Cherrak expose au Méridien d'Oran    Brèves Omnisports    L'armée repousse une attaque de Boko Haram et tue trois assaillants    Goudjil réunit les présidents des groupes parlementaires    «La fraude a été excessive à Béjaïa»    «L'ANIE doit revoir sa copie»    Le «Phare marin» ne sera pas démoli    Tous les chemins mènent à Oran    Les recherches se poursuivent toujours    Cap sur l'électrification des niches de production    Un auto-cuiseur «top» sur le marché    Situation sanitaire «très critique» à Béja    Khartoum appelle le Conseil de sécurité à tenir une session    Les révisionnistes refont surface    Le 4ème art sera étudié à l'Esba!    Vers une agence d'accréditation et d'assurance-qualité ?    Arrestation de 8 éléments    Désormais valables pour l'Algérie    Redistribution des cartes    Sur quel gouvernement va s'appuyer Abdelmadjid Tebboune ?    Les hauts décideurs politiques et le roman subversif !    "Cette nudité féminine renvoie celui qui la regarde à l'aube de l'humanité"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le barrage d'El-Mahouane de Sétif se vide
L'AEP menacée de perturbation dans six grandes communes
Publié dans Liberté le 10 - 02 - 2020

Le blocage de l'accès à la station de pompage à partir du barrage d'Ighil Emda, dans la commune de Draâ El-Gaïd à Kherrata, dans la wilaya de Béjaïa, vers le barrage d'El-Mahouane à Sétif, ainsi que le déficit pluviométrique risquent de compromettre l'approvisionnement en eau potable. Pas moins de 6 grandes communes de la wilaya de Sétif, à savoir le chef-lieu de wilaya comptant pas moins de 1,5 million d'habitants, El-Eulma, Aïn Arnat, Aïn Abessa, El-Ouricia et Ras El-Ma, sont menacées de perturbations dans la distribution d'eau durant les prochaines semaines. En effet, cela fait presque un mois que des habitants de Snadla, dans la commune de Draâ El-Gaïd (Béjaïa), qui revendiquent le raccordement de leur localité, ont interdit aux agents de l'ANBT (Agence nationale des barrages et transferts) d'accéder à la station pour actionner le pompage de l'eau qui alimente El-Mahouane. Du coup, le volume d'eau au niveau de ce dernier a sensiblement baissé pour atteindre, selon des sources concordantes bien informées, moins de 5 millions de mètres cubes. À l'approche du mois sacré de Ramadhan et de la saison estivale, la sonnette d'alarme devrait être tirée par les responsables, qui doivent trouver une solution à ce problème. Selon les mêmes sources, la seule pompe qui assurait jusque-là l'approvisionnement dans le cadre du "système Est" des grands transferts au niveau de la wilaya de Sétif avec pas moins de 100 000 m3 par jour est à l'arrêt, et l'eau qui alimente les localités précitées est puisée du stock qui s'amenuise jour après jour. Par ailleurs, nous avons appris que l'Algérienne des eaux de Sétif doit revoir son plan de distribution du liquide précieux afin de préserver un approvisionnement équitable qui durera jusqu'à ce que les responsables de l'ANBT trouvent une solution à ce problème. Rappelons que l'année passée le pompage, qui a été bloqué pendant plusieurs mois par les habitants de la même localité qui revendiquaient une route, n'a été repris qu'après intervention des autorités de la wilaya de Béjaïa. Cependant, l'utilisation d'une seule pompe au lieu des trois prévues n'a pas permis de remplir le barrage, car toute la quantité pompée, 100 000 m3, est distribuée par l'ADE de Sétif dans le cadre de l'amélioration de la distribution. Sur un autre volet, nous avons appris qu'une deuxième pompe sera incessamment mise en service et permettra d'améliorer, un tant soit peu, le pompage pour le barrage de Sétif, car la quantité qui sera versée dans le barrage dépassera les 200 000 m3, soit le double de la quantité actuellement distribuée. Quant à la troisième pompe, elle sera actionnée dès que le système de télésurveillance sera mis en service.

FAOUZI SENOUSSAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.