Affaire Tahkout : poursuite au tribunal de Sidi M'hamed des plaidoiries de la défense    Feux de forêts: plus de 1.888 ha détruits en une semaine    confinement partiel à Sétif: strict respect et arrêt total des déplacements au 1er jour    APN: Clôture de la session ordinaire 2019-2020    Covid-19 : mobilisation d'un plus grand nombre de lits dans les hôpitaux    Le ministre des Ressources en eau dévoile la directive du président    9 juillet 1962    Benrahma et Brentford à deux points des barrages    Chelsea chasse Leicester du podium    Se sauver ou sombrer    Rachad, les harragas et la décennie noire    Faut-il avoir peur de la seconde «ouhda» ?    «La perte du goût et de l'odorat sont deux symptômes du Covid-19»    «La sensibilisation et le confinement ciblé des zones endémiques sont la clé pour contenir le Covid-19»    Le barrage de Boukourdane face aux aléas du déficit hydrique    Le secteur culturel salue l'aide débloquée pour affronter le coronavirus    Papicha de Mounia Meddour au 9e Festival du cinéma arabe de Séoul    Lancement prochain de la dernière phase de l'aménagement de la Maison de la culture    Relaxe pour trois activistes du hirak à Béjaïa    La FAF tranchera le 15 juillet    Me Meftah : "Deux procès contre Hannachi sont programmés pour le 27 juillet"    Cafouillage administratif et réunions sans résultat    Cap sur un nouveau plan de relance    Climat: nouvelle hausse des températures jusqu'en 2024, selon l'ONU    Perspectives moroses pour l'économie algérienne    Pour quelle réorganisation territoriale ?    Boukadoum met en garde contre la gravité de la détérioration de la situation en Libye    Risque de famine pour 7 millions de personnes en Afrique de l'Est    10 décès et 469 nouveaux cas en 24 heures    Plus de 3 000 réfugiés arrivés en Ouganda en trois jours    Le Burkina pris dans une spirale de violence    Hommage aux détenus d'opinion algériens à Montréal    Nos prénoms dissimulent tant de guerres et tant de conflits !    "Hourof El Jenna", un spectacle de calligraphie arabe lumineuse    Installation de Mohamed Boukerras au poste de Directeur général de l'ISMAS    Installation du comité d'évaluation des œuvres des candidats au concours du "Prix Ali Maachi" pour les jeunes créateurs    Football Amateur : Attention au chant des sirènes    MO Béjaïa : Hadjar a subi une intervention chirurgicale    Relance du Barrage vert : ce qu'il faut éviter    Annulation de la CAN-2020 Féminine : Une pétition pour la restauration du tournoi    Azazga : Electro-industries dans la zone des turbulences    Libye : Boukadoum plaide pour une solution "opérationnelle et pratique"    Les chouhada sont revenus ce vendredi    Nouveau calendrier pour les pensions de retraite    Appel à commentaires pour l'élaboration d'une feuille de route    Le passeport Algérien toujoura a la traine    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Serport rachète l'USMA pour 130 milliards
Les pouvoirs publics ont donné leur feu vert
Publié dans Liberté le 12 - 02 - 2020

Dans un communiqué publié hier matin, l'USMA a révélé que la réunion, ayant regroupé le club et Serport, s'est déroulée sous le patronage du président de la République.
Le groupe services portuaires (Serport-SSPA) va racheter les actions de la SSPA/USMA. L'accord a été trouvé hier avec le conseil d'administration des Rouge et Noir lors d'une réunion ayant regroupé les deux parties. Ce sont les pouvoirs publics, à leur tête le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui ont donné leur feu vert pour le rachat de l'USMA par l'entreprise étatique.
C'est le président-directeur général de Serport, Achour Djelloul, qui a révélé l'information lors d'un point de presse organisé hier après-midi à Ben Aknoun. "Les pouvoirs publics et le président Tebboune ont donné leur accord pour le rachat de l'USMA par le groupe Serport et nous sommes fiers et honorés de reprendre un grand club comme l'USMA", a-t-il révélé.
A la question de Liberté de connaître les modalités de rachat, le premier responsable de Serport a indiqué : "Nous avons engagé un audit interne au niveau du club pour évaluer la situation et les dettes de l'équipe. Je ne vous cache pas qu'il y a des choses bonnes et mauvaises, des dettes aussi sans oublier des créances. Pour revenir à votre question, nous n'avons pas encore signé les documents dans la mesure où le transfert de la propriété doit se faire avec qui de droit.
Et comme il existe une situation particulière, il est clair que c'est la justice qui va accélérer le processus de rachat. L'on ne sait comment cela se fera, une liquidation ou quoi que ce soit. Il existe des dettes mais je peux vous dire que Serport prendra tout en charge". Outre le responsable de Serport, l'USMA, via un communiqué publié hier matin, a révélé que la réunion, ayant regroupé le club et Serport, s'est déroulée sous le patronage du président de la République. "
Une réunion très importante a eu lieu aujourd'hui sous le haut patronage du président de la République qui a regroupé le président de la SSPA/USMA avec le président-directeur général du groupe Serport pour le rachat du club", avait indiqué l'USM Alger dans son communiqué. à la question de Liberté concernant les changements à opérer au niveau du club, Achour Djelloul, P-DG de Serport, affirme qu'il y aura "une nouvelle direction avec un nouveau conseil d'administration. Il y aura des nominations à des postes.
Nous avons besoin de toutes les compétences pour réussir notre projet qui consiste à rendre ce club à sa véritable place. Une politique professionnelle et une vision lointaine doivent être opérées. Une chose est sûre, nous n'allons pas faire dans le bricolage. Au contraire, nous espérons faire beaucoup de choses au sein du club, à l'image de la réalisation d'un centre de formation qui sera doté de terrains d'entraînement et d'un hôtel.
Une installation sportive pour l'USMA est nécessaire. Je ne vous cache pas que nous avons déjà entamé le travail pour réaliser les plans nécessaires et de ce qui pourrait être bâti pour ce centre de formation", sans pour autant dévoiler ni le montant du rachat du club ni le pourcentage d'actions à prendre sachant que le groupe ETRHB détient 94% des actions de la SSPA. "Je ne peux rien dire pour le moment.
La transaction n'est pas encore faite. Il est clair que nous serons majoriataires. Attendons d'abord la décision de justice", fait-il savoir. Selon une source, le groupe Serport déboursera 30 milliards de centimes et le juge d'instruction de la chambre 5 pourrait prononcer une liquidation de la société actuelle au profit de Serport. Autrement dit, l'ETRHB ne bénéficierait d'aucun centime.
Ce n'est pas tout, puisque Serport va aussi prendre en charge les dettes du club évaluées à 100 milliards de centimes. Ce qui donnera un chiffre de 130 milliards pour le rachat de l'USMA. Serport, faut-il le rappeler, a engagé un bureau d'études rémunéré à un milliard 300 millions de centimes pour évaluer le club, le patrimoine et les biens. "Nous voulons faire de l'USMA un club professionnel et ce n'est pas le stade Omar-Hamadi qui est le mieux indiqué pour accueillir ses matchs.
Le changement de domiciliation pourrait se faire au niveau du stade de Baraki. Mais nous n'en sommes pas encore là. La gestion du club sera confiée à la même direction jusqu'à la fin de saison. Ensuite, on prendra les choses en main en attendant la signature officielle", dira Achour Djelloul. Selon une source, la justice réglera la question la semaine prochaine. L'USMA deviendra du coup propriétaire du groupe Serport.

Nazim T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.