L'Algérie condamne "avec force" les attaques ayant ciblé des localités dans le nord du Mozambique    Elections législatives dimanche au Mali, 1.400 candidats en lice pour 147 sièges    LUTTE CONTRE LE COVID-19 : Chorfi appelle au respect des règles de prévention    UN NUMERO VERT MISE EN PLACE A ORAN : Les citoyens appelés à dénoncer les spéculateurs    COUR D'ALGER : Le Parquet général exclut l'atteinte de Karim Tabbou d'un AVC    AFFAIRE DU PROCUREUR ADJOINT DE TIARET : Le Syndicat national des magistrats réagit    La direction d'Al Nasr dément tout contact avec Feghouli    Coronavirus - Ancelotti : "J'espère que cela nous changera tous"    45 nouveaux cas confirmés, dont 03 décès en Algérie    MOSTAGANEM : La gendarmerie saisit 10 quintaux de blé tendre    MOSTAGANEM : Un exercice de simulation pour l'évacuation et le secours d'un malade atteint du virus    Palestine: attachement à la terre et lutte jusqu'à la libération de la patrie    L'ancien DGSN Bachir Lahrache n'est plus    Accidents de la circulation: 12 morts et 15 blessés durant les dernières 48 heures    "Karim Tabbou souffre d'une paralysie partielle"    "C'est un acharnement politico-judiciaire"    L'Union des ordres des avocats dénonce "une violation flagrante des lois"    Pour cause de la pandémie du Covid-19 : Le trafic aérien suspendu à 95% en Afrique    Tunisie : Le coronavirus n'a pas empêché les tensions entre les trois présidences    L'AIE tacle l'Arabie Saoudite et la Russie    Hamid Bessalah désigné président du conseil d'administration    Sofiane Nechma. Entraîneur de l'USM Blida : «Je reviens de loin»    Le MCO retournera à Bouakeul    NA Hussein Dey : Le Cas de l'entraîneur Bouali en stand-by    Injection de 5 000 milliards de dollars dans l'économie mondiale    Algérie Telecom : Modification des horaires    Lancement d'un bureau de poste itinérant    A propos d'Alger !    Le personnel médical de l'hôpital de Boufarik en colère    La direction de la santé d'Oran lance un appel au bénévolat    Expositions et concours en un clic !    "Night in Zeralda", un tube immortel    À la découverte de l'Opéra de Paris    Evènement marquant de la révolution à Constantine : Le procès du groupe des 21    Maison de la culture de Aïn Témouchent : Création d'une plateforme électronique pour les enfants    Parution. «Le bonheur d'être algérien» de Fadéla M'rabet : Une terre, une fierté    Blida en confinement: La peur commence à s'installer    INSTINCT ET SOLIDARITE    Rapatriés une fois la quarantaine terminée: Le nombre d'Algériens bloqués à Istanbul intrigue    «El Qaria» (Bousfer): Les habitants dénoncent la dégradation de leur cadre de vie    Pour ceux qui le souhaitent: Un vol pour rapatrier «des citoyens américains» d'Algérie    Pandémie Covid-19: the year after!    Belfodil partira en finde saison    Le FNDC dénonce des violences après le double scrutin de dimanche    L'infrangible lien…    Les feuilles de l'automne    Illustration d'activités gouvernementales: les médias instruits d'"éviter" les archives    QUAND LA VIE ET LA MORT SE PRENNENT LE BRAS    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'inébranlable détermination des étudiants
53e marche des universitaires à Constantine
Publié dans Liberté le 26 - 02 - 2020

Outre la mobilisation de ce mardi, la communauté universitaire a le regard braqué sur demain où elle compte battre le pavé pour célébrer une année de son mouvement de contestation.
La 53e marche de la communauté universitaire de Constantine a vu encore défiler des centaines d'étudiants et de citoyens, toujours aussi déterminés et intransigeants à l'égard des dirigeants actuels du pays, aux cris de "Dawla madania, matchi âaskaria". En effet, Les manifestants qui se ont regroupés à 13h30 sur la place du Colonel Amirouche (la Pyramide), lieu de ralliement habituel, pour atteindre le centre-ville, se sont mis en marche en entonnant l'hymne national avant d'entamer leur 53e acte de mobilisation pour le départ définitif de toutes les figures du système politique en Algérie.
Tout au long de l'itinéraire emprunté, des citoyens venaient, comme de coutume, grossir les rangs des manifestants, en scandant les slogans habituels : "Dawla madania, machi âaskaria", "Jazaïr houra democratia" ou encore "les syndicats à la poubelle, et l'université prendra son indépendance", "Enkemlou fiha ghir be silmiya, we ennehou el-âaskar mel Mouradia" (On poursuivra notre combat pacifiquement, et on boutera les militaires hors du palais d'El-Mouradia). Depuis son ‘'élection'', le président de la République ne cesse d'être la cible des manifestants.
À cet effet, ces derniers ont scandé des slogans hostiles au pouvoir tout en qualifiant Tebboune de "président illégitime". Les marcheurs ont d'emblée chargé ce dernier en entonnant en chœur "Tebboune m'zawar djabouh el-âaskar, makache echar'îya, echaâb et'harrar houa elli y qarrar, dawla madania" (Tebboune est un président venu par la fraude. Il n'a pas de légitimité.
Le peuple s'est libéré, c'est lui qui décide. Etat civil). Le cortège traverse le boulevard Abane-Ramdane, emprunte les allées Ben Boulaïd en criant : "Presse libre, justice indépendante" , "Libérez les détenus" et "Y en a marre des généraux".
Au boulevard Belouizdad (ex-Saint-Jean) on pouvait entendre : "Achaâb yourid isqate ennidham" (Le peuple veut la chute du système), un slogan qui reviendra à quatre ou cinq reprises. Les universitaires ont également brandi des pancartes et des banderoles exprimant les revendications du hirak depuis le 22 février et des portraits des détenus d'opinion notamment celui de Fodil Boumala.

Ines BOUKHALFA


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.