Oran: fin de confinement au complexe des "Adalouses"    Un terroriste et trois éléments de soutien éliminés et des munitions saisies durant le mois de mars    « Le peuple du 1er Novembre et du Hirak saura relever le défi »    Real : Modric a pris sa décision    Benbouzid donne un aperçu sur la situation sanitaire et les moyens mobilisés par le Gouvernement    Coronavirus : facilitations exceptionnelles à l'importation des matières premières nécessaires    Le Mouvement El-Bina dénonce l'attaque féroce" d'une chaîne de télévision publique française contre l'Algérie    Les stations d'essence prises d'assaut à Alger    Vers un nouvel ordre mondial    Sahara occidental : Décès du diplomate M'hamed Kheddad    Tunisie : Un terroriste de Daech arrêté    Sahara Occidental occupé : 139 000 tonnes de poissons exportés illégalement par le Maroc    Hamel écope de 15 ans de prison ferme    Abdelhafid Benchebla. Boxeur algérien (91 kg) : «Mon rêve : décrocher une médaille aux JO et passer en professionnel»    Condoléances    La suspension prolongée jusqu'au 19 avril    "La reprise du Calcio ? Il est trop tôt pour prédire quoi que ce soit"    CSC : Les blessés se remettent sur pied    JS Kabylie : Solidarité avec le personnel médical    Appel à la libération des détenus d'opinion    Vers une plus forte chute de la demande    Covid-19 : 14 décès et 131 nouveaux cas enregistrés    Le syndicat et les travailleurs restent mobilisés    L'hommage de Larab Mohand Ouramdane aux arbitres    Un Chinois dans la tête d'un Algérien    Action de solidarité avec les confinés du Coronavirus : 10 000 ouvrages distribués    El Kala: Un mandataire de poissons se fait subtiliser 32 millions de cts    Les f et les e 5, la theorie du 100e singe    LA FORCE DES LOBBYS    Tébessa: Les panneaux publicitaires dans l'anarchie    FAF - Réunion du BF: Réaction d'un fonds de solidarité    Le peuple cubain n'est-il pas ce merveilleux exemple qui indique la voie à suivre? La volonté de survie dans la dignité tout en marquant sa solidarité à l'international par élan humaniste    Tlemcen: «Il n'y aura pas de pénurie de fruits et légumes»    Le temps à l'émergence des start-up ?    Rafael Gómez, le dernier survivant de ces Espagnols qui ont libéré Paris    Vous ne détruirez pas notre maison pour construire la vôtre !    Prolongation de la suspension des vols jusqu'à nouvel ordre    L'ambassade de Chine en Algérie réagit    "Il y a quelques malades qui, symptomatiquement, sont bien"    Le Conseil de sécurité prévoit un briefing sur le Sahara occidental en avril    TRIBUNAL DE SIDI MHAMED : Abdelghani Hamel condamné à 15 ans de prison    UN DECRET A ETE SIGNE HIER : Le président Tebboune gracie 5037 détenus    Naftal réaffirme le maintien de l'ouverture des stations-service et la disponibilité du carburant    MON PAYS TIENDRA LE COUP BON GRE, MAL GRE.    GM et Ford contraints de produire des respirateurs    Ce que préconise Touring de Belgique pour les conducteurs    L'armée se tient prête pour une"éventuelle intervention"    Les médecins cubains très sollicités face au coronavirus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Berraf maintient sa démission du COA
Les membres du bureau exécutif ont refusé son départ
Publié dans Liberté le 27 - 02 - 2020

Selon ses proches, Berraf campe sur ses positions et a réitéré, hier, sa volonté de démissionner, d'autant plus qu'il a senti comme une sorte de lâchage de la part du ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid Ali Khaldi, qui a refusé de le recevoir mardi dernier.
Les membres du bureau exécutif du COA ont rejeté la démission verbale du président Mustapha Berraf. Réunis mardi dernier, les membres lui ont réitéré leur total soutien, comme ils l'ont si bien expliqué à travers un communiqué parvenu à notre rédaction.
"Après avoir pris connaissance de la décision de démission du président du COA de son poste, le comité exécutif a rejeté à l'unanimité cette décision et demande au président de continuer sa mission, afin de ne point perturber la bonne marche de notre instance nationale olympique et la préparation de nos athlètes aux Jeux olympiques de 2020", précise le communiqué qui du reste indique que "cette préparation s'effectue actuellement en parfaite concertation et harmonie avec les services du ministère de la Jeunesse et des Sports, avec l'objectif de maintenir le soutien aux athlètes et aux fédérations sportives nationales dans leur quête d'une bonne préparation et la qualification du plus grand nombre d'athlètes algériens aux Jeux olympiques de Tokyo.
Les membres du comité olympique ajoutent, en outre, que faisant l'objet d'un harcèlement moral, d'attaques injustes et répétées touchant à sa personne, à sa dignité et à celle de sa famille émanant des mêmes personnes depuis le début du mandat olympique, le comité exécutif réitère son soutien total à M. Mustapha Berraf, président du Comité olympique et sportif algérien".
Le président du comité olympique devait à ce titre tenir hier une conférence de presse pour s'exprimer sur les raisons l'ayant poussé à démissionner de son poste avant de l'annuler à la toute dernière minute, même s'il est évident que les attaques dont il fait objet l'ont contraint à vouloir jeter l'éponge.
Selon ses proches, Berraf campe sur ses positions et a réitéré, hier, sa volonté de démissionner, d'autant plus qu'il a senti comme une sorte de lâchage de la part du ministre de la Jeunesse et des Sports, Sid-Ali Khaldi, qui a refusé de le recevoir mardi dernier. Depuis quelque temps déjà, Berraf fait l'objet de critiques de plusieurs personnes, dont l'ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Bernaoui. Un conflit avait éclaté entre les deux personnes.
L'on se rappelle que l'ex-MJS avait critiqué vivement la gestion interne du comité olympique. S'en est suivi une plainte déposée par Berraf contre l'ancien ministre. Ce n'est pas tout. Berraf avait même été accusé d'avoir salué l'hymne israélien lors d'une compétition de judo à Paris. Une vidéo montrant Berraf le faire a fait le tour des réseaux sociaux, ce qui lui avait valu toutes sortes de critiques et d'insultes.
Le président du comité olympique avait évoqué même un montage vidéo rien que pour salir son image et avait promis de poursuivre les auteurs en justice. Berraf avait même accusé lors d'une sortie médiatique l'année dernière "la mafia du dopage et ceux qui ont des antécédents judiciaires – dont certains sont visés par des mandats d'arrêt internationaux, contre lesquels les services de sécurité et tribunaux ont été saisis, des éléments dangereux – sont derrière l'atteinte à la stabilité du comité olympique".

Nazim T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.