Liberté pour Rabah Karèche    Les cours du blé stables sur Euronext    "Je ne vais pas abandonner !"    Les pompiers sur le qui-vive    Le confinement partiel reconduit dans 37 wilayas pour 10 jours    "Heureusement qu'il y a cet élan de solidarité des Algériens"    Marathon Man    Limogeages en série et attente d'un nouveau gouvernement    Un terroriste arrêté à Bordj-Badji-Mokhtar    Louis van Gaal de nouveau sélectionneur des Pays-Bas    «Nous espérons disputer un tournoi de l'Unaf en septembre»    «Toutes les décisions prises ont pour finalité la protection de la Patrie et l'intérêt du citoyen»    Nous sommes là !    Sale temps pour les fuyards !    Les élections locales en novembre    «J'ai tiré à travers l'étoffe même du vêtement»    Ali Tata, peindre Leveilley...    JO-2020 : lutte Fin de parcours pour Bachir Sid Azara    Amir Sayoud bientôt en Arabie Saoudite    Conflit du Sahara Occidental : Le tweet de Biden qui a rendu malade le Maroc    Après une saison décevante de la JS KABYLIE : Cap sur la finale de la Coupe de la Ligue    Les élections locales en novembre    Ould Kaddour extradé vers Alger    Chlef: Jusqu'à la perpétuité pour les incendies volontaires    Covid-19: Les contaminations en hausse chez les enfants    Face à une situation économique et sanitaire préoccupante, dix axes directeurs pour le redressement national    Logements promotionnels libres: Début des souscriptions à partir d'aujourd'hui    A l'origine de tout, il y a d'abord la transgression: Covid-19 et Démence(s) humaines    Les oasis au fil de l'eau - de la foggara au pivot, un livre pas comme les autres    Médias français au service des puissants (2/2)    7 pays africains, dont l'Algérie, s'y opposent    Baâdji passe à l'action    Le paiement électronique effectif    L'activité touristique sombre    Un levier pour la sécurité nationale    La diaspora au rendez-vous    Plusieurs opérations menées en une semaine    L'hommage de Lamamra à la diaspora    Lamamra au bout du fil    Hayatou suspendu un an    L'Italie Championne olympique    Suspension pour «désinformation» des activités de deux ONG internationales    Saïd Hilmi emporté par la pandémie    La scène artistique kabyle en deuil    Les divas arabes à l'honneur    LE GENERAL ALI OUELHADJ YAHIA, NOUVEAU COMMANDANT DE LA GENDARMERIE    10 ans de prison requis à l'encontre de l'ancien wali Moussa Ghellaï    Tebboune préside aujourd'hui une réunion du Haut Conseil de Sécurité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une association vient en aide aux Algériens isolés en France
En raison des mesures de confinement
Publié dans Liberté le 28 - 03 - 2020

Très connue pour son travail humanitaire, l'Association des Algériens des deux rives et leurs amis (Adra) se distingue à nouveau en se mobilisant pour venir en aide à des compatriotes, plus sévèrement impactés par les mesures de confinement du gouvernement français dans sa lutte contre le coronavirus. L'association se prépare à distribuer des colis alimentaires qui profiteront dans un premier temps à 250 personnes résidant dans les départements de l'Ile-de-France. Des centaines de demandeurs se sont d'ores et déjà inscrits au téléphone et sur une plate-forme numérique mise en place par l'Adra.
Selon Si Ahmed, un des responsables de l'association, les dons sont destinés en priorité aux chibanis qui vivent seuls dans les foyers Adoma (ex-Sonacotra), aux étudiants sans ressources, aux mères célibataires avec de jeunes enfants et aux sans-papiers. "Beaucoup d'étudiants qui étaient employés dans la restauration ont perdu leur emploi après la fermeture des établissements décidée dans le cadre de la lutte contre le coronavirus", fait savoir notre interlocuteur.
Ce dernier évoque aussi la situation des sans-papiers qui travaillaient sur les chantiers ou étaient vendeurs à la sauvette et qui doivent désormais se terrer, sans le moyen de subvenir à leurs besoins. Outre les denrées alimentaires, les colis distribués seront constitués de produits d'hygiène corporelle et de ménage. Jusque-là, l'Adra a pu récolter 1 600 euros pour financer l'opération d'aide aux compatriotes à la situation précaire. Cette somme représente les dons d'une cagnotte mise en ligne il y a quelques jours. L'association espère que les Algériens de France se montreront plus généreux afin de lui permettre de consolider son action de solidarité.
Elle souhaite aussi accueillir davantage de volontaires pour assurer la confection et la distribution des colis. Actuellement, vingt personnes sont mobilisées. L'Adra a élaboré, à leur intention, un code de conduite qui comporte les règles de distanciation, édictées par les autorités sanitaires.
L'Adra assure par ailleurs un service d'écoute et d'accompagnement au téléphone. "Nous recevons énormément d'appels de compatriotes qui n'ont personne vers qui se tourner", nous a confié Si Ahmed.
Il est à noter que le gouvernement français vient de lancer une opération de solidarité citoyenne. Il est à la recherche de volontaires pour assurer, par exemple, des services de garde d'enfants au profit des personnels soignants, faire les courses à des voisins dans l'incapacité de se déplacer et prendre des nouvelles de personnes âgées.




De Paris : l : Samia Lokmane-Khelil


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.