Le conseil de Darren Bent à Benrahma pour réussir à West Ham    Touba se rattrape bien avec Waalwijk    Rudi Grcia évoque le recrutement de Slimani !    Accusé d'avoir participé à l'assaut du Capitole, Chuck Norris affirme qu'il s'agissait d'un sosie    Kamel Boughaba inhumé à El Tarf    Décès de cinq citoyens dans l'explosion d'une bombe artisanale à Tébessa    Reconduction du confinement à domicile dans 29 wilayas du pays    Mon voyage en Chine(5)    «Revoir les pratiques, pas le système»    M. Chanegriha préside une réunion de travail avec les cadres du MDN    Le Mali au menu du Conseil de sécurité aujourd'hui    Slimani, «bon pour le service», signe pour dix-huit mois à Lyon    La Fifa saisie dans le dossier Boutmen (Club Africain)    Le HCR appelle l'UE à mieux protéger les réfugiés en Europe    Des syndicalistes critiquent la gestion des APC    Gâteau aux raisins secs    L'Algérie opte pour un deuxième vaccin chinois    Hommage à un grand intellectuel, le regretté Pr. Abdelkader Khelladi    Tu veux acheter un lingot ?    La préservation et la réhabilitation du patrimoine culturel sont l'affaire de tous    ESS-MCA, le choc !    Casoni plie bagage    Les transporteurs sanitaires menacent de faire grève    Peine capitale contre les assassins du boxeur Kerrad Mhenna    Le match à ne pas rater pour les Verts    Un an de prison ferme requis contre 7 activistes    Le rabatteur    Des universitaires appellent à sa généralisation dans tout le pays    Trains de banlieue : Environ 80 000 voyageurs par jour    INPED Boumerdès : Une refonte pédagogique salvatrice    Blida : l'ENPI et sa (mauvaise) gestion des cités    Yennayer 2971 : Exposition dédiée à l'artisanat traditionnel    A l'Ouest rien de nouveau !    Une situation épidémiologique stable a l'EHU: Vers une reprise normale des activités médicochirurgicales    Mandat de dépôt pour plusieurs agressions    Le déluge    Yennayer à Batna : la racine des arts    Vol et trafic de pièces archéologiques: Deux individus arrêtés et plus de trois milliards de cts d'objets d'art récupérés    Tiaret: Il y a 59 ans, Hamdani Adda était brûlé vif par l'OAS    Erosion continue du pouvoir d'achat    Bientôt finalisé    Le seuil maximum des retraits porté à 200.000 DA    Les donateurs veulent une révision de la législation fiscale    70 porteurs de projet poursuivis en justice    L'ADE de Sétif passe à l'acte    340 millions de chrétiens persécutés dans le monde    Lancement d'exercices navals en mer d'Oman    L'accusation fait appel du jugement du TSL    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Déclaration
Document
Publié dans Liberté le 31 - 03 - 2020

En notre qualité de professionnels de la santé, nous tenons à faire part, aux pouvoirs publics et à l'opinion nationale, de notre vive inquiétude concernant l'état de santé de l'homme politique Karim Tabbou incarcéré à la prison de Koléa depuis le 12 septembre 2019.
Engagé, le 24 mars dernier, dans un procès en appel, pour le moins controversé aux plans juridique et procédural, le détenu a fait, si l'on s'en tient aux déclarations du parquet et des avocats de la défense, un fort pic de tension qui lui aurait déformé le visage et paralysé des muscles de ses membres.
Les observateurs les plus sérieux de la scène judiciaire attribuent l'origine de cet accident aux conditions inéquitables du jugement. Parmi celles-ci sont cités notamment la programmation surprise de ce procès alors même que son jugement de première instance n'était même pas rédigé, ni motivé; le refus de lui reporter l'audience malgré sa demande expresse; la non-convocation des avocats de la défense et le refus du procureur général de les recevoir et son jugement, en son absence, après qu'il se soit effondré en pleine salle d'audience et qu'il ait été évacué vers l'infirmerie.
À l'évidence, c'est bien le choc émotionnel des conditions suscitées qui a provoqué cet accident vasculaire, complication aiguë la plus redoutée de l'hypertension artérielle. Nous avons appris ensuite, avec encore plus d'inquiétude, que ce malade, fortement atteint, est suivi dans une simple infirmerie de maison d'arrêt quoiqu'on lui ait consenti des examens spécialisés à l'hôpital Mustapha.
À ce propos, nous attirons vivement l'attention des pouvoirs publics sur la gravité, au plan médical, de la situation actuelle de M. Karim Tabbou. Nonobstant toute autre considération, nous informons solennellement que ce type de patient nécessite impérativement un suivi en milieu hospitalier spécialisé. Le ballet de déplacements nécessaires entre l'infirmerie du pénitencier et l'hôpital est un danger pour sa vie.
Enfin, au regard de la crise sanitaire majeure que vit le monde actuellement, les professionnels de la santé ont le devoir d'attirer l'attention sur les risques particuliers de propagation de l'épidémie en milieu carcéral. L'organisation des Nations unies vient d'ailleurs d'adresser aux états la proposition de libérer des détenus, mineurs et prisonniers d'opinion notamment.
Nul besoin de souligner que nous adhérons entièrement à cette suggestion. Nous exhortons donc les pouvoirs publics à mettre en œuvre en urgence cette recommandation. Fidèle à notre serment professionnel, nous tenons à clamer, en direction des pouvoirs publics et de l'opinion publique, qu'il s'agit là d'un vrai cas de nécessité de porter assistance à personne en danger.
l Fadila Boumendjel Chitour
l Manssour Brouri
l Aziz Tadjedjine
l Kamel Bouzid
l Messaad Krim
l Rachida Boukari
l Rchida Guermaz
l Nourreddine Zidouni
l Mahmoud Benali
l Rachid Benali
l Loukmane Benbouab
l Slimane Chitour
l Rachid Menana
l Mohamed Khelif
l Said Klellil
l Samia Taghit
l Nassima Metahri
l Dalila Benmessaoud
l Laadja Illoul
l Nacera Benhamed
l Nora Attek.
l Kafia Khiari
l Yamina Nazef
l Nadia Amedjout Ouarek
l Aicha Abed
l Rekia Nacer
l Rachid Hanifi
l Mina Berkat
l Farid Kacha
l Salah Belmeki
l Lakhdar Grien
l Madjid Bessasah


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.