El Tarf: installation du nouveau procureur général de la Cour de justice    L'ONU appelée à trouver une solution juste et définitive à la question sahraouie    Football amateur-Fia: la DTN conviée à une réunion par visioconférence    Gouvernement-walis: poursuite à huis clos des travaux des ateliers    Ressources en eau: la nouvelle loi relative à l'eau fin prête    Prix Katara pour le roman et l'art plastique: des plasticiens algériens primés    Ali Haddad transféré vers la prison de Tazoult    Hamel condamné à douze ans de prison sur fond d'un nouveau scandale    TP: nouveaux projets d'investissement sur la base de la rentabilité et de l'éfficacité    La drôle de démarche d'un syndicat    Quand la sardine prend des ailes    Rénover et démystifier le "contrôle" pour optimiser la gestion locale    Hausse de la production à Chlef    La défense fait appel    Nouvelle mobilisation de milliers de personnes contre le Président Keïta    Le Président visé par une enquête pour financement illégal de campagne    Windhoek rejette l'offre de réparations allemande    Suspension du traité d'extradition avec Paris et Berlin    Kamala Harris comme colistière de Joe Biden    Nouvelle agression militaire israélienne contre Gaza    L'Algérie parmi les premiers pays à avoir dépêché une délégation médicale et des aides au Liban    La traque d'un "sulfureux" général    Vers l'annulation de la Coupe d'Algérie    Nassim Saâdaoui quitte la prison d'El-Harrach    L'expérience au service de la JSK    À quand la reprise ?    Pour Toko-Ekambi «tout est possible sur un match»    Boudebouz écarté du stage de Dinard    Le procès Tliba reporté au 2 septembre    14 nouveaux départs de feu déclarés    Vers le report de la rentrée    11 décès et 495 nouveaux cas en 24 heures    Un baccalauréat des plus atypiques des révisions chamboulées    La colère de Tebboune    Bougie n'a pas illuminé cet été    "Une réelle réflexion doit être engagée sur l'avenir de la culture et des arts"    Le corona met la vie culturelle en berne    Journées nationales du costume algérien sous le thème «Mon costume, ma mémoire, ma culture»    Des Algériens parmi les auteurs les plus attendus    L'esprit joyeux et la sincérité de «Aâmmi Bachir», les secrets de sa notoriété    Réouverture des plages et reprise des activités hôtelières : Le ministère du Tourisme adopte un protocole sanitaire    A partir de samedi : Réouverture de 429 mosquées    Dr Fawzi Derrar. Virologue et directeur général de l'Institut Pasteur d'Algérie (IPA) : «Il me paraît peu probable d'avoir un vaccin avant la fin de l'année»    Ligue des champions d'Europe: Sur fond d'opposition de styles    L'apolitique supplante le politique ?    Presse: Il faut crever l'abcès !    Skikda - Programme AADL 2 : les souscripteurs protestent    L'instit, l'obole et la révolution    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Benbouzid n'exclut pas un confinement localisé
Crise sanitaire
Publié dans Liberté le 07 - 07 - 2020

Le ministre de la Santé a démenti "toute interdiction" de recourir au scanner, qu'il a qualifié de "pas entièrement fiable", appelant à privilégier plutôt les examens cliniques.
Il n'y aura pas de retour à un confinement sanitaire total. Les autorités excluent, du moins pour le moment, un quelconque retour au confinement sanitaire total. C'est ce qu'a indiqué, hier, Abderrahmane Benbouzid, ministre de la Santé. Toutefois, le ministre n'exclut pas un confinement ciblé des régions qui verront une propagation importante de la Covid-19.
"Le retour au confinement sanitaire n'est pas à l'ordre du jour", a dit le ministre, ajoutant que "néanmoins, nous avons des instructions qui disent que si une wilaya, une commune ou une daïra enregistre une propagation importante du virus représentant une menace sanitaire pour les citoyens, il n'est pas exclu que le Premier ministère opte pour un confinement ciblé dans des régions qui verront une progression importante des cas de contamination au coronavirus. Cela étant, nous ne souhaitons pas en arriver là", a déclaré, en effet, le ministre qui s'exprimait lors d'un point de presse, en marge de la cérémonie de réception d'un don de kits médicaux destinés aux malades atteints de coronavirus, au siège de son département ministériel.
Le Pr Benbouzid a indiqué qu'il n'encouragerait pas cette mesure ayant déjà été appliquée avant d'être levée. Tout en reconnaissant un "rebond des cas de contaminations en Algérie, à l'instar du reste du monde où la progression est beaucoup plus importante", M. Benbouzid a imputé cette situation à de "multiples raisons" dont notamment "le non-respect des mesures de précaution et de prévention". Il faut noter, à ce propos, qu'un relâchement est ressenti depuis plusieurs semaines.
Le ministre a ajouté que "le nombre des affections évolue conséquemment à la multiplication du nombre de tests". "Ce qui nous préoccupe le plus, ce sont davantage les décès et, fort heureusement, nous enregistrons moins de cas qu'au départ où nous avons recensé 30 décès. Cela, bien que nous en soyons aujourd'hui à plus de 400 contaminations/jour au coronavirus." Il faut rappeler que depuis quelques semaines, le nombre de personnes atteintes est en constante hausse.
Avant-hier, il y a eu 441 nouvelles contaminations confirmées avec PCR. Abordant les soins prodigués aux malades, le ministre a rassuré, en estimant que "nous œuvrons pour soigner nos malades afin d'éviter qu'ils meurent du virus". Interrogé, par ailleurs, sur les examens par scanner, le ministre de la Santé a démenti "toute interdiction" de recourir à ce moyen qu'il a qualifié de "pas entièrement fiable", appelant à privilégier plutôt les examens cliniques.
À noter que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a souligné tout récemment que le retour au confinement "est une affaire de scientifiques" qui décideront "en fonction de l'évolution de la situation sanitaire".

M. Mouloudj


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.