L'Afaspa dénonce l'implantation du siège du réseau Afrique de la Francophonie à Dakhla    L'armée de l'occupant israélien bombarde le centre de la bande de Ghaza    "Allo Chorta", une application mobile pour signaler tout crime    12 camions chargés d'aides arrivent à Mila    Constantine: campagne de sensibilisation pour protéger les forêts    Fin de l'isolement pour Rachid Nekkaz    La prière du vendredi reste suspendue    Sortie de nouvelles promotions de l'ESNT    L'ARPE chargée d'encourager la pluralité de l'information et sa diffusion    521 nouveaux cas confirmés et 9 décès en Algérie    FERMEES DEPUIS LA MI-MARS : Le ministre du transport écarte la réouverture des frontières    EXPLOSION DE BEYROUTH : Le président du Conseil constitutionnel exprime sa solidarité    ORAN : Décès du secrétaire de wilaya de l'ONM, Soumer Abdelkader    Les explosions à Beyrouth ravivent la contestation au Liban    REUNION PERIODIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES : La rentrée universitaire au menu    BOUIRA : Cinq blessés dans une collision à Sour Ghozlane    Ben Selmane accusé de tentative d'assassinat    Un siècle, ça suffit !    Quatre avions d'aides décollent d'Alger vers Beyrouth    Un siècle de foot et de lutte    Plus qu'un journal, une école de formation    Ciccolini et son staff s'expriment sur leurs ambitions    Mandi reprendra demain    "Il faut revoir l'architecture du financement de l'économie"    Si ça va au ralenti, c'est à cause de lui !    Le suspense perdure    Un activiste du Hirak arrêté    Les pharmaciens saisissent Tebboune    L'ANBT et le "faux communiqué"    Le saviez-vous... ?    ...CULTURE EN BREF ...    Guéri de la Covid, Placido Domingo nie de nouveau tout    L'histoire de la gauche en Algérie, du PCA au Mouvement social    Vers une exploitation optimale des sites archéologiques et des musées    Lésion méniscale pour Boudaoui    Association La Radieuse : Hommage à Saïd Amara    MCA : Aymen Rahmani met fin au suspense    Acheminement d'une cargaison d'aides humanitaires au profit du peuple sahraoui    En prévision de sa réouverture : Protocole sanitaire pour les visiteurs du jardin d'essai    Chlef : Un meilleur éclairage pour le centre-ville    Parution. Amel Et Ses Sœurs de Leila Souidi : Hommage à vingt femmes algériennes d'exception    Equipe nationale: Aouar convoqué lors du prochain stage ?    80 logements LPA de Bir El Djir: Les souscripteurs s'impatientent, le promoteur s'explique    LES BAGNES INEDITS    La royauté et l'immunité    L'algérianite ou le rêve éveillé de Mustapha    La réunion périodique présidée par Tebboune    Amar Bellani dénonce et répond au Makhzen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les guichets itinérants rétablis
Réhabilitation des gens de la mer à Aïn TEmouchent
Publié dans Liberté le 16 - 07 - 2020

Après une suspension qui a duré plus de cinq mois en raison de la pandémie de Covid-19 qui continue de faire des victimes, les guichets itinérants sont de retour dès aujourd'hui. Ce nouveau service destiné aux professionnels de la pêche et aux marins pêcheurs, qui entre dans le cadre de l'amélioration du service public, vise à alléger les procédures de la prise en charge des assurés sociaux avec le rapprochement des deux services, en l'occurrence la Caisse nationale des assurés sociaux salariés (Cnas) et la Caisse nationale des assurances sociales des non-salariés (Casnos), du personnel navigant qui leur permettra de bénéficier des différentes prestations sans qu'ils soient obligés de se déplacer vers leurs agences.
Selon Mejdoub Benali, directeur de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya de Aïn Témouchent, cette opération a débuté en février dernier avant qu'elle ne soit suspendue juste après l'apparition du coronavirus. En effet, c'est dans le but de rétablir dans ses droits la catégorie des marins pêcheurs et des professionnels de la pêche que la direction de la pêche et des ressources halieutiques de la wilaya de Aïn Témouchent a programmé des rencontres périodiques avec cette catégorie dans les ports de Béni Saf et de Bouzedjar, en coordination avec la Cnas et la Casnos, pour leur permettre de bénéficier d'une couverture sociale et leur faire connaître leurs droits garantis. Aujourd'hui, c'est le port de Béni Saf qui accueille cette manifestation.
"Le marin pêcheur est l'un des rares ouvriers qui exerce la nuit et se repose dans la journée. C'est pour cette raison qu'il faudra des efforts supplémentaires de la part de l'administration afin d'accompagner cette catégorie dans les ports de la wilaya pour une meilleure prise en charge, notamment concernant le volet de l'affiliation, car de nombreux marins pêcheurs ignorent leurs droits du moment qu'ils sont dépourvus de la carte Chifa pour pouvoir bénéficier d'une couverture sociale pour eux et leurs ayants droit", a-t-il précisé, ajoutant que si le marin pêcheur disparaît, il n'y aura plus de secteur de la pêche.
Donc, il est nécessaire de rétablir cette catégorie sur le plan de la formation, et son accompagnement sur le plan social. C'est un bureau itinérant qui fera le déplacement deux fois par mois (chaque jeudi) pour se rapprocher davantage des professionnels dans les ports de Béni Saf et de Bouzedjar. Ce sera une occasion d'aborder les différentes contraintes auxquelles font face les marins et de se pencher sur la possibilité de résoudre leurs préoccupations vis-à-vis de la Cnas et de permettre de faciliter le contact, aussi bien avec les employeurs qu'avec leurs salariés pour les informer sur tout ce qui touche à leurs droits et obligations vis-à-vis de la Cnas et de la Casnos.
Cela fait partie des objectifs escomptés des deux caisses d'assurances sociales, au même titre que leur accompagnement dans tout ce qui touche aux avantages octroyés par les deux organismes, dont la mise à jour de la carte Chifa, la réception des dossiers d'affiliation pour les nouveaux assurés, la réception des dossiers médicaux des assurés sociaux, etc. Cette bonne initiative sera certainement accueillie favorablement par les gens de la mer, puisqu'elle permettra de résoudre l'une des principales revendications.

M. LARADJ


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.