Générosité exceptionnelle    AADL: Dernière opération de choix du site au profit des souscripteurs    L'asymétrie des idioties    LE DECOMPTE DES MORTS    Iran: Rohani accuse Israël de vouloir semer le «chaos» en tuant un scientifique    Ligue des champions d'Afrique : CRB - Al Nasr, aujourd'hui à 17h00: Le Chabab pour renouer avec la tradition    Football - Ligue 1: L'ESS, la JSS, l'USB et le NCM s'installent    Ligue des champions d'Afrique: Le MCA impose le nul aux Buffles du Bénin    Chlef: Le deuxième pôle universitaire réceptionné fin janvier    Bouira: Un policier retrouvé pendu    Mercuriale: Des hauts et des bas    Arènes d'Oran: La rénovation des tribunes en phase d'achèvement    Droits de l'homme en Algérie: des partis et des organisations nationales condamnent le contenu de la résolution du PE    L'impuissance de la communauté internationale    Les souscripteurs invités à choisir leurssites    Les vaccins anti Covid-19 dopent le marché des hydrocarbures    Des tests PCR à moins de 9.000 DA    1.044 nouveaux cas et 21 mortsen 24 heures    La pénurie persiste    Le gouvernement déterminé à instaurer un "modèle énergétique durable"    Premier League : Everton chute face à Leeds    Covid-19: des contacts en cours pour l'acquisition du vaccin dés sa disponibilité    15 ans de prison requis contre Zoukh pour octroi d'indus privilèges à la famille Hamel    Le documentaire "Objectif Hirak" primé en Inde    Football / Ligue 1 : cinq autres clubs signent la convention tripartite    Le Maroc veut perturber une manifestation dénonçant l'agression à El Guerguerat    Zetchi donne des nouvelles de Belmadi    Groupe parlementaire FLN : la résolution du Parlement européen dépourvue du moindre fondement diplomatique    Energie: le gouvernement déterminé à instaurer un modèle énergétique durable    Lutte contre l'Islamophobie: L'Algérie réaffirme sa position "immuable"    PSG : Les mots forts de Neymar en hommage à Diego Maradona    Abiy Ahmed rencontre les envoyés spéciaux de l'UA    L'affaire de l'automobile sera rejugée    «Tant que le virus est là, il n'y aura pas de reprise»    «À Omar-Hamadi pour un résultat positif»    La semaine des procès en appel à la cour d'Alger    Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Réparation du grand orgue de Notre-Dame, un chantier très délicat    Cambridge lance un appel pour retrouver des carnets de Darwin «volés»    "La persistance des déficits éliminera toute marge de manœuvre"    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    L'armée s'implique dans la lutte anti-Covid    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les habitants soulagés
Approvisionnement en eau potable à El-Eulma et À Aïn Oulmène (SétIF)
Publié dans Liberté le 16 - 07 - 2020

Les communes d'El-Eulma, à l'est du chef-lieu de la wilaya, et de Aïn Oulmène, au sud, ont dernièrement bénéficié de l'approvisionnement en eau potable à partir du barrage d'El-Mahouane, dans le cadre du projet du système "Ouest" des grands transferts d'eau. En effet, pas moins de 200 000 citoyens d'El-Eulma, auparavant approvisionnés à partir du barrage de Aïn Zada, dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, bénéficieront des eaux d'El-Mahouane. La nouvelle conduite d'adduction a été mise en service cette semaine pour mettre fin au calvaire des habitants de plusieurs cités, qui ont souffert pendant plusieurs mois du manque d'eau.
Longue de 5 km et d'un diamètre de 60 cm, la conduite, qui a aussi été réhabilitée sur 4 km au niveau du lieudit Smara, a été ainsi reliée à un nouveau réservoir de 40 000 m3. Les habitants de plusieurs cités ont, selon le directeur de l'unité ADE de Sétif, vu l'eau couler un jour sur deux de leur robinet. "Notre objectif est d'approvisionner la région chaque jour, à l'instar de plusieurs localités de la wilaya.
La mise en service du système ‘Ouest' des grands transferts d'eau, à savoir du barrage d'El-Mahouane qui, à son tour, est alimenté à partir d'Ighil Emda, dans la wilaya de Béjaïa, nous a permis de booster la distribution et, du coup, pousser un grand ouf de soulagement. La distribution a connu une grande amélioration et les citoyens sont en majorité, Dieu merci, satisfaits", nous dira le directeur de l'ADE de Sétif, M. Ali Kara Abdelaziz, qui a souligné que ce mode d'approvisionnement connaîtra prochainement d'autres améliorations.
Les habitants de la deuxième agglomération de la wilaya en nombre d'habitants auront de l'eau chaque jour. Il est à rappeler que la région d'El-Eulma devrait bénéficier des eaux du système "Est", à savoir des eaux du barrage de Tachouda, dont les travaux connaissent du retard, cependant la demande pressante pour mettre fin au calvaire des habitants a poussé les pouvoirs publics à consacrer 30 milliards de centimes pour raccorder El-Eulma à El-Maouane et ce, en attendant de mettre en service le système "Est".
À Aïn Oulmène, pas moins de 90 000 habitants verront couler l'eau de leur robinet au moins un jour sur deux au lieu d'un jour sur trois, voire un jour sur quatre par endroits. La distribution du liquide précieux au niveau de la plus importante commune du sud de la wilaya de Sétif sera sensiblement améliorée. La conduite d'adduction longue de 30 km et reliée à un réservoir de 20 000 m3 permet de mettre fin au calvaire qu'enduraient les habitants de plusieurs cités.
Il est à rappeler que la distribution d'eau a connu beaucoup d'amélioration depuis quelques semaines, notamment au niveau des communes de Sétif, de Aïn Arnat, d'Ouricia, de Aïn Abessa et de Guidjel, et de la localité d'El-Mahouane, où les foyers sont approvisionnés quotidiennement. La mise en service du nouveau réseau de distribution a permis de réduire les déperditions. Cependant, le problème des créances impayées persiste. "Le sempiternel problème des créances impayées qui ont atteint les 100 milliards de centimes nous inquiète davantage. Le chiffre est passé de 60 milliards avant la pandémie de coronavirus à 100 milliards dernièrement."


FAOUZI SENOUSSAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.