Une nouvelle nécropole exhumée à Aqua Tibilitana    Les précisions d'un des ex-associés    Appel à la relance du projet de loi criminalisant la colonisation    Un parti marocain crique sévèrement le Makhzen    Le représentant spécial de la Cédéao déclaré persona non grata    Le départ de Stambouli presque consommé    Les joueurs en grève    La place du malade comme enjeu central    Erratum    Le photographe Karim Bouchetata décroche la 3e place au Festival arabe du film du patrimoine    "Faim blanche", le nouveau roman d'Amin Zaoui    L'auteur Youssef Bendekhis décroche le grand prix    Objectif : diversifier l'économie nationale    Vers le plafonnement des prix de l'hôtellerie    Le prince écolo et la biodégradabilité des corps !    Pression pour la Lazio, Coupe pour le Bayern    Les tribunaux administratifs trancheront vendredi    Le cri d'alarme de Benbouzid    Installation d'une commission technique chargée du dossier    Jongler entre l'envie de... et celle de...    Belaribi ordonne le transfert de la gestion des réservoirs d'eau à l'ADE et Seaal    Enième coup d'Etat militaire    Le sort de Julian Assange suspendu à la décision de la justice britannique    Une voix d'outre-tombe    La guerre oubliée d'Algérie : les débuts de la conquête et de la colonisation (1re partie)    Haydée Santamaría, une femme dans la révolution cubaine, aux côtés de Fidel Castro    «Les constantes et les variables dans les Constitutions algériennes», thème d'un ouvrage de Mohamed Saïd Boussadia    Simple formalité pour les Algériennes    Une question d'Etat de droit    LNFA - Ligue 2: Trente-deux postulants pour deux places    Un tracteur se renverse sur oued Serdias, le conducteur sauvé    Le président du CNESE dénonce: «De la surfacturation à la sous-facturation»    Tlemcen: Protéger l'agriculture des risques climatiques    La continuité des coups d'Etat    Mobilis, Djezzy et Ooredoo avertis    Un renvoi et ensuite ?    50000 Arbres plantés    Immenses dégâts matériels    Report, au 15 novembre, du procès de Mohamed Hattab    Le verdict rendu le 7 novembre    Mystères et certitudes du gouvernement    L'Arabie saoudite fait flamber le baril    4/4 Pour les Algériens    Le gazoduc, Sonelgaz et les migrants    «L'Algérie a toujours soutenu les causes justes»    Goudjil reçoit l'ambassadeur de l'Etat de Palestine en Algérie    "COMME UN MIROIR BRISE"    MERIEM    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les habitants soulagés
Approvisionnement en eau potable à El-Eulma et À Aïn Oulmène (SétIF)
Publié dans Liberté le 16 - 07 - 2020

Les communes d'El-Eulma, à l'est du chef-lieu de la wilaya, et de Aïn Oulmène, au sud, ont dernièrement bénéficié de l'approvisionnement en eau potable à partir du barrage d'El-Mahouane, dans le cadre du projet du système "Ouest" des grands transferts d'eau. En effet, pas moins de 200 000 citoyens d'El-Eulma, auparavant approvisionnés à partir du barrage de Aïn Zada, dans la wilaya de Bordj Bou-Arréridj, bénéficieront des eaux d'El-Mahouane. La nouvelle conduite d'adduction a été mise en service cette semaine pour mettre fin au calvaire des habitants de plusieurs cités, qui ont souffert pendant plusieurs mois du manque d'eau.
Longue de 5 km et d'un diamètre de 60 cm, la conduite, qui a aussi été réhabilitée sur 4 km au niveau du lieudit Smara, a été ainsi reliée à un nouveau réservoir de 40 000 m3. Les habitants de plusieurs cités ont, selon le directeur de l'unité ADE de Sétif, vu l'eau couler un jour sur deux de leur robinet. "Notre objectif est d'approvisionner la région chaque jour, à l'instar de plusieurs localités de la wilaya.
La mise en service du système ‘Ouest' des grands transferts d'eau, à savoir du barrage d'El-Mahouane qui, à son tour, est alimenté à partir d'Ighil Emda, dans la wilaya de Béjaïa, nous a permis de booster la distribution et, du coup, pousser un grand ouf de soulagement. La distribution a connu une grande amélioration et les citoyens sont en majorité, Dieu merci, satisfaits", nous dira le directeur de l'ADE de Sétif, M. Ali Kara Abdelaziz, qui a souligné que ce mode d'approvisionnement connaîtra prochainement d'autres améliorations.
Les habitants de la deuxième agglomération de la wilaya en nombre d'habitants auront de l'eau chaque jour. Il est à rappeler que la région d'El-Eulma devrait bénéficier des eaux du système "Est", à savoir des eaux du barrage de Tachouda, dont les travaux connaissent du retard, cependant la demande pressante pour mettre fin au calvaire des habitants a poussé les pouvoirs publics à consacrer 30 milliards de centimes pour raccorder El-Eulma à El-Maouane et ce, en attendant de mettre en service le système "Est".
À Aïn Oulmène, pas moins de 90 000 habitants verront couler l'eau de leur robinet au moins un jour sur deux au lieu d'un jour sur trois, voire un jour sur quatre par endroits. La distribution du liquide précieux au niveau de la plus importante commune du sud de la wilaya de Sétif sera sensiblement améliorée. La conduite d'adduction longue de 30 km et reliée à un réservoir de 20 000 m3 permet de mettre fin au calvaire qu'enduraient les habitants de plusieurs cités.
Il est à rappeler que la distribution d'eau a connu beaucoup d'amélioration depuis quelques semaines, notamment au niveau des communes de Sétif, de Aïn Arnat, d'Ouricia, de Aïn Abessa et de Guidjel, et de la localité d'El-Mahouane, où les foyers sont approvisionnés quotidiennement. La mise en service du nouveau réseau de distribution a permis de réduire les déperditions. Cependant, le problème des créances impayées persiste. "Le sempiternel problème des créances impayées qui ont atteint les 100 milliards de centimes nous inquiète davantage. Le chiffre est passé de 60 milliards avant la pandémie de coronavirus à 100 milliards dernièrement."


FAOUZI SENOUSSAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.