APN: adoption de l'Ordonnance modifiant et complétant la loi relative à la santé    Le ministère de l'Habitat examine le projet de texte réglementaire relatif au LLP    Mali: le président de la transition rencontre le médiateur de la Cédéao    Coronavirus: 179 nouveaux cas, 116 guérisons et 5 décès    Boukadoum reçoit le nouvel ambassadeur de Hongrie en Algérie    Commerce extérieur: le retour au système des licences n'est pas à l'ordre du jour    La Zlecaf ouvrira de larges perspectives aux opérateurs économiques algériens    FC Barcelone: Suarez justifie le choix Atlético pour son départ    Ghardaïa: Etude pour la réutilisation des eaux épurées à des fins d'irrigation agricole    APN: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre les bandes de quartiers    Affaire SOVAC : poursuite du procès en appel à la Cour d'Alger    Tebboune insiste sur la nécessité d'accélérer la réforme du Conseil de sécurité    Quand le bricolage fait des siennes    Belkaroui arrive, Masmoudi prolonge son contrat    Le contrat de Tiboutine résilié    Le développement durable : enjeux et défis pour l'Algérie    5 heures pour juger Djemaï    De lourdes peines pour les frères Kouninef    Une rentrée scolaire à domicile    «L'hôpital des 240 lits de Kharouba sera classé en CHU»    Plus de 3 500 étudiants ont rejoint l'université    Ce soir-là...    Actucult    "Tout est rentré dans l'ordre avec Bouloudinat"    Les détails du protocole sanitaire    Mesmoudi prolonge, Belkaroui signe    Le directeur sous contrôle judiciaire    Une année de prison, dont quatre mois avec sursis    Investiture en catimini du président Loukachenko    Des progrès dans les discussions Grèce-Turquie au sein de l'Otan    Téhéran crie victoire face à Trump    Le niveau de l'eau en baisse significative    Le budget supplémentaire 2020 en baisse    Corsica Linea reporte ses traversées au 14 octobre    Le RCD dénonce une "remise en cause du multipartisme"    Deux productions algériennes à l'honneur    Appel à contribution pour l'ouvrage "Psychiatrie, Société et Religion"    Parution prochaine du deuxième tome    Hiatus, méprises et augures    GSP : 200 sportifs effectuent le test de COVID-19    Foot Der    Poker gagnant pour l'Histoire    La démocratie et ses travestissements    RICANEMENTS PASSES    Techniques de traduction de la B. D. de l'arabe vers l'espagnol: L'Institut Cervantès lance un appel à inscription    Ximénès ou les frères Barberousse ? Le grand tournant de l'Histoire de l'Algérie au XVIème siècle    "Le projet de la nouvelle Constitution consacre l'Etat de droit"    L'arabie Saoudite dèvoile le calendrier    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le gouvernement prend les devants
L'acquisition du vaccin contre la covid-19 dès sa commercialisation
Publié dans Liberté le 03 - 08 - 2020

Parallèlement aux plans de lutte contre le coronavirus, les hautes autorités du pays gardent un œil sur les recherches des laboratoires qui se sont lancés dans une course contre la montre pour trouver une solution vaccinale à la Covid-19.
En effet, la présidence de la République vient d'annoncer que les autorités compétentes ont été instruites pour se lancer dès à présent dans la course pour l'acquisition de l'antidote de la maladie virale foudroyante.
Dans un communiqué de la présidence de la République diffusé hier par l'APS, des instructions ont été données au Premier ministre, Abdelaziz Djerad, pour activer les réseaux de contacts nécessaires avec les pays qui sont parvenus à produire des traitements vaccinaux dont l'efficacité a été prouvée, à plus d'un essai clinique, contre le terrible virus. "Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a donné ce jour des instructions au Premier ministre pour accélérer les contacts nécessaires avec les pays où les recherches scientifiques ont avancé pour la production du vaccin anti-Covid-19, et ce, en vue d'obtenir ce vaccin en quantités demandées dès sa commercialisation", peut-on lire dans le communiqué de la première institution du pays.
Il s'agit, en fait, des instructions officielles adressées au gouvernement pour entamer des négociations qui ne seront pas uniquement d'ordre pharmacologique et scientifique. En fait, le chef de l'Etat semble donner des "ordres" pour anticiper sur les modalités d'acquisition qu'elles soient d'ordre commercial ou autres.
De telles instructions politiques émanant des hautes autorités du pays montrent, selon toute apparence, que le gouvernement est tenu d'anticiper suffisamment sur le processus d'acquisition en prenant les devants dès aujourd'hui, bien avant la mise sur le marché de tous les antidotes trouvés contre la Covid-19 dont les essais cliniques ont prouvé leur efficacité.
La décision d'Abdelmadjid Tebboune sonne, selon toute vraisemblance, comme une nouvelle approche dans la gestion de la crise sanitaire. Une approche basée, paraît-il, sur l'imaginatif et le prévisionnel qui tend à rassurer les Algériens quant à l'acquisition de ce sérum d'immunisation contre l'infection virale qui a tué jusque-là plus de 1 200 personnes et en a contaminé plus de 310 00 en Algérie.
Cette nouvelle méthode prévisionnelle viendra, en quelque sorte, battre en brèche la thèse qui avait dénoncé, précédemment, la période d'impréparation, notamment matérielle, qui a ponctué les premières semaines de lutte contre l'épidémie.
C'est dire que la mobilisation des fonds nécessaires, à elle seule, ne suffit pas pour réussir une telle opération de grande envergure lorsque tous les pays du monde touchés par la crise pandémique se mettront simultanément à l'affût de solutions vaccinales contre la Covid-19. Il est donc question aujourd'hui de transcender les épisodes navrants de pénurie et de manque de moyens de protection, notamment pour le personnel soignant en première ligne pour mettre fin à la propagation de la pandémie.
Les professionnels de la santé avaient déploré, rappelons-le, au lendemain de l'apparition de l'épidémie, la rareté des bavettes chirurgicales et autres surblouses et surchaussures nécessaires sur le front de lutte. Par ailleurs, le ministère de la Santé a expliqué dans un communiqué rendu public le jour de l'annonce, soit jeudi dernier, par les Russes des essais cliniques que le sérum vaccinal contre la maladie virale sera disponible en Algérie dès sa commercialisation dans le monde.
Outre la piste des virologues russes qui ont confirmé la réussite des essais cliniques, deux autres projets de vaccin contre la Covid-19 sont voie de finalisation par des chercheurs britanniques et chinois.

Hanafi H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.