Le Président Tebboune reçoit le secrétaire américain à la Défense    De Bruyne meilleur milieu de la Ligue des Champions 2019/20    Nouveau stade d'Oran: la réfection de la pelouse presque achevée "avec succès    Tamanrasset: Impliquer la population locale dans la préservation du patrimoine culturel    Belaili serait une piste écartée pour Al Ahli    Conseil de la Nation: adoption de l'Ordonnance modifiant et complétant la loi relative à la santé    La conférence nationale des start-up organisée samedi à Alger    Aminatou Haider appelle l'ONU à dépêcher des commissions pour visiter le territoire sahraoui occupé    La sécurité routière, parent pauvre des décrets 20-226 et 20-227 sur l'activité des constructeurs et concessionnaires automobiles    Le Cnes lance ses travaux    Hachemi Djaâboub, nouveau ministre du Travail    Un sage médiateur dans une "région poudrière"    Deux soldats tués dans une embuscade    M. Makri et la république    Les procès de Tahkout et de Mme Maya reportés    Nahda, FJD et El Binaa se prononceront ce week-end    Palais de la colère    La fille des Aurès    Les non-dits    Les Algériens de l'EST risquent de rater le stage de l'EN    Naïdji, un autre Algérien en renfort    Après la pluie, le beau temps ?    8 décès et 162 nouveaux cas en 24 heures    La faillite par les examens    Pain à burger fait maison    "Il faut que des mesures soient prises en urgence"    Amin Zaoui signe son roman "Canicule glaciale"    «Survivre pour Ibiza, une fiction qui prend l'aspect d'une réalité»    L'amusnaw Hadj Mokhtar At Sayd réhabilité par les siens    La grande petite marche du livre    Enseignement Supérieur/Poste: Signature de deux conventions-cadre    L'Ordre des avocats d'Alger répond au syndicat des magistrats    Ferhat Aït Ali annonce un code de l'investissement "plus incitatif"    Le dispositif de surveillance renforcé    Khiati favorable à l'"application de la peine de mort"    Les mesures de confinement allégées dans plusieurs wilayas    Sit-in des sortants des écoles supérieures de l'enseignement    Des chaînes interminables devant la Casnos    Gérald Darmanin la semaine prochaine en Algérie    Sur les Dunes de Chéraga dès dimanche prochain    Le conseiller Noureddine Khellassi remercié    Mohamed Djemaï, ex SG du FLN, remis en liberté    Des auteurs invités à leur insu    Mahmoud l'Argentin est algérien, pas ami de l'Algérie    GENDARMES DU MONDE    Bakou et Erevan affirment s'infliger de lourdes pertes    Mokka change de look    Moyen-Orient : Décès de l'émir du Koweït    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le périmètre irrigable a augmenté à Souk Ahras
il atteindra 10 000 ha avant la fin 2020
Publié dans Liberté le 04 - 08 - 2020

Le responsable de l'hydraulique agricole et des équipements ruraux de la wilaya de Souk Ahras a affirmé récemment que le périmètre irrigable de cette région a été augmenté de plus de 11% durant les deux dernières années. "Grâce aux efforts soutenus de nos services, la surface agricole irriguée de notre wilaya est passée de 7347 ha à 8220 ha, ce qui nous ouvre de réelles et belles perspectives dans le domaine", se réjouit Mabrouk Senani. Ce responsable explique que cette hausse importante est due à l'extension du périmètre agricole irrigué de Sédrata, Bir Bouhouche et Zouabi, mais aussi par le renforcement du secteur par des équipements d'irrigation de type goutte-à-goutte et aspersion. "Nous avons réalisé depuis 2018 un grand nombre de projets relevant du domaine de l'hydraulique agricole, tels que des puits d'irrigation, des mini-barrages et des retenues collinaires", devait-il ajouter, en rappelant que la wilaya de Souk Ahras dispose de plusieurs périmètres d'irrigation agricole, à l'instar du périmètre de Tiffech, Taoura et de Sidi Fredj, en plus de 15 retenues d'eau.
M. Senani a par ailleurs révélé qu'un soin particulier a été porté durant cette période au développement du maraîchage en recourant à l'irrigation d'appoint. Soulignant au passage que 96 investisseurs des secteurs privé et public se sont spécialisés dans la culture de la pomme de terre saisonnière et non saisonnière, de la tomate, de l'ail et de l'oignon. Le chef du service de l'hydraulique agricole et des équipements ruraux de la wilaya de Souk Ahras a révélé que 4620 ha des surfaces irriguées de la région sont consacrés au maraîchage, alors que 2115 ha ont été dédiés à l'arboriculture, 390 ha à la culture fourragère et 155 ha à la tomate industrielle. Cela en considérant toutefois que la superficie des terres agricoles irriguées dans la wilaya de Souk Ahras reste en deçà des attentes des responsables du secteur, au vu de la superficie agricole utile, qui dépasse 158 000 ha. Au volet des potentialités, le représentant de la direction des services agricoles informe qu'il a été procédé, jusqu'alors, au recensement de 14 puits d'irrigation et 11 petits puits approvisionnant en eau un total de 712 ha répartis sur plusieurs communes. Un programme qui nécessite l'installation de 19 km de lignes pour le raccordement au réseau électrique, y compris par l'exploitation de l'énergie solaire, de 8 fermes d'élevage qui en sont dépourvues. "Ce programme, une fois réalisé, permettra de porter les superficies agricoles irriguées à près de 10 000 ha avant la fin 2020", espère M. Senani, qui a annoncé l'exploitation prochaine de l'énergie solaire pour les puits situés loin du réseau électrique.
A. Allia


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.