EN (U20): six cas testés positifs au Covid-19    Mascara: Des promesses pour les porteurs de projets    Traité virtuel    Qu'est-ce qu'un « Hirak » qui n'a pour objectif que le « Hirak» ?    Ligue 1 - Mercato: Entre les espérances et la réalité du terrain    MC El Eulma: CSA - SSPA, un conflit dévastateur !    Crainte de la propagation de l'épidémie: Des parents d'élèves pour la fermeture des écoles    Institut Pasteur: Covid-19 : le relâchement peut coûter très cher    Biskra: Vingt millions d'unités pyrotechniques saisies    Abdelmadjid Chikhi: Alger et Paris peuvent «avancer» sur les questions mémorielles    Tiaret: Exhumation des restes des corps de six martyrs    Derrar évoque une situation épidémiologique inquiétante    Amendement de la Constitution: paroles des animateurs du 19e jours de la campagne référendaire    Démantèlement d'une bande criminelle spécialisée dans l'escroquerie via les réseaux sociaux    Foot-sélection nationale (U20): six cas testés positifs au Covid-19    USMA: 5 cas positifs au Covid-19 "totalement asymptomatiques"    Appel à renforcer l'itinéraire technique pour développer la céréaliculture    Le conseil de la Choura de l'UMA: l'accord du cessez-le-feu en Libye, un indicateur encourageant    Des ventes promotionnelles pour dynamiser la vente des livres    REMISE DES CLES DES LOGEMENTS LPP : Les souscripteurs appelés à finaliser les démarches administratives    Tournoi ITF de Monastir: Ibbou directement dans le tableau final    EDUCATION NATIONALE : Le calendrier des compositions fixé en 2 phases    MICRO-ENTREPRISES : Les attributions du ministre délégué fixées    CAMPAGNE REFERENDAIRE : Djerad défend le projet de révision de la Constitution    Djaballeh appelle au boycott des produits français    Plaidoyer pour l'ouverture des frontières    Mahrez remonté contre la déformation de ses propos    L'amendement de la Constitution, acte "fondateur d'un Etat moderne et démocratique"    Les délires d'un haineux    Trois anciens walis dans la tourmente    Tebboune en autoconfinement pour cinq jours    Convalescence    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    Un fléau à Mostaganem    La Révolution, série française et uchronique prévue sur Netflix    Le retour de la vieille garde prétorienne    Le projet d'amendement constitutionnel accorde une bonne place aux jeunes dans l'Algérie nouvelle    Les correspondants de presse déplorent la rétention de l'information    Le Soudan se rapproche d'Israël    "Il y a autant d'intérêts multiples pour que la paix se fasse simplement"    L'Algérie, un pays toujours pas sûr pour l'UE    La passion retrouvée    Et l'ennui naquit à l'université !    USM Blida: Entre les exigences du public et la réalité    Importations: La menace de trop pour la filière pomme de terre    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    L'ISSUE DES BRAVADES    Le MSP pointe du doigt Macron    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les souscripteurs de l'AADL dans l'expectative
Site des 1900-Logements de ChaIba (Koléa)
Publié dans Liberté le 17 - 09 - 2020

Les souscripteurs regrettent le fait d'être ballottés d'un service à l'autre et déclarent ne plus supporter les frais induits par le retard.
Les souscripteurs de la formule AADL 2 (2013) d'Alger-Centre affectés au site 1900-Logements dans la localité de Chaïba, à Tipaza, haussent encore une fois le ton, suite au non-respect des délais de remise des clés. En effet, les promesses de l'Agence nationale de l'amélioration et du développement du logement n'ont pas été tenues alors que la livraison de 1033 logements le 5 juillet avait été annoncée en grande pompe sur différentes chaînes de télévision.
Ainsi, à la grande déception des souscripteurs, la livraison a été reportée au 20 août, date qui, finalement, n'a, elle aussi, pas été respectée. Selon l'un des futurs bénéficiaires, à savoir le bureau de gestion (Gestimmo), prestataire de services de l'AADL, qui a installé ses locaux au niveau d'un des bâtiments de la cité où les souscripteurs devaient recevoir les clés de leur logement, constate qu'à ce jour, ils sont encore dans l'expectative.
Il a ajouté que la plupart des souscripteurs font partie de la classe moyenne de la société et sont terrassés par des années de location. Par ailleurs, les souscripteurs demandent la livraison de leurs appartements avant la rentrée sociale, et ce, conformément au décret exécutif n°15-328 du 22 décembre 2015 qui stipule que l'équivalent de 5% du prix du logement devrait être versé par le bénéficiaire au moment de l'acquisition.
Or, selon eux, ce décret n'a pas été respecté vu qu'"à la demande de l'agence AADL, les bénéficiaires se sont déjà acquittés de ce montant ", a indiqué le même souscripteur, tout en assurant qu'ils ont payé les quatre tranches demandées, dont la dernière le 28 juin 2020.
"Nous avons organisé plusieurs rassemblements et sit-in devant le siège de l'Agence AADL à Alger, le 31 mai, le 11 juin, le 20 juillet et le 18 août de l'année en cours. Nous tenons donc en moyenne un sit-in par mois, mais sans pour autant avoir gain de cause", révèlent les souscripteurs, qui ont ajouté qu'en mai, une réunion s'était tenue avec les responsables et les entrepreneurs de projets AADL.
Plusieurs points ont été évoqués lors de cette rencontre au siège à la Cité Saïd-Hamdine, dont essentiellement : le ralentissement des travaux causés par le confinement sanitaire, les travaux de raccordement électrique/eau potable en cours, la livraison partielle prévue, dans un premier temps, des îlots (1+2+3+4+5+7), les autres îlots (6+8+9+10+11) devant être livrés progressivement.
Concernant la centrale à béton et les chalets, il revient aux responsables de les enlever. Les souscripteurs regrettent ainsi le fait d'être ballottés d'un service à l'autre et déclarent ne plus supporter les frais induits par le retard.

Imène AMOKRANE


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.