Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Man City : Agüero proche de rejoindre le Barça    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Un conseil militaire mis en place    Evolution technologique    Paré pour l'aventure    Slogans exclusivement démocratiques et modernistes    L'Aigle noir à quitte ou double    Zoran Manojlovic, nouvel entraîneur    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    La flambée des prix persiste    Le front social s'emballe    Installation d'un nouveau directeur des douanes    Hausse au premier trimestre 2021    la liste des membres sélectionnés approuvée    Les marchés optimistes    À LA MEMOIRE DES MARTYRS DU PRINTEMPS NOIR    L'Algérie à la 146e place    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Pourquoi il faut rester vigilants    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    Handball : L'AG élective invalidée    Coupe arabe de la FIFA 2021 : L'Algérie sera présente au rendez-vous qatari    Coupe de la CAF. Coton Sport – JS Kabylie (14h) : Un match chaud pour les Canaris    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    Eviter l'effet boule de neige    La tomate n'a pas partout le même goût    Marche pacifique à Béjaïa    La Turquie maintient le flou    Incompréhensible décision    Les oligarques sont-ils de retour?    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    187 nouveaux cas et 5 décès en 24h    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    L'ONU face à ses responsabilités    Air Algérie vers le crash    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le continent dévoile ses visages artistiques
Exposition photographique au Festival Nuits d'Afrique à Montréal
Publié dans Liberté le 23 - 09 - 2020

Le Festival Nuit d'Afrique organise jusqu'au 20 octobre au Complexe Desjardins à Montréal une exposition retraçant les "hauts faits d'armes" de ce rendez-vous culturel montréalais.
Intitulée "Les visages de nuits d'Afrique", l'exposition photographique inaugurée dimanche se veut un hommage aux artistes africains, dont de grandes signatures de la scène internationale, qui ont marqué leur passage dans la métropole québécoise. L'exposition nous plonge ainsi dans les souvenirs des trente-trois années d'un festival qui a aujourd'hui pignon sur rue.
"En puisant dans les archives et les souvenirs du Festival, ces visages, plus grands que nature, se sont imposés, car ils demeurent, encore aujourd'hui, des coups de cœur irrésistibles, chacun ayant une histoire à raconter", a indiqué par communiqué Diane Ouellet, directrice artistique de l'exposition, dimanche. L'exposition peut se voir aussi sur téléphone intelligent, en activant le code QR imprimé sur les vignettes des clichés. L'exposition comprend notamment des galeries de photos et de vidéos diffusées en boucle sur plusieurs écrans du centre d'affaires Complexe Desjardins, au centre-ville de Montréal.
Plusieurs artistes et photographes issus du continent africain participent à cet évènement, dont l'Algérien Mohand Belmellat. Le public aura ainsi l'occasion de redécouvrir les prestations et les visages d'artistes algériens, mais aussi maghrébins et subsahariens qui se sont produits dans le passé sur la scène du Festival Nuits d'Afrique. Idir, Hasna El-Becharia, Sidi Bémol, Takfarinas, Fadéla Dziria, etc., marqueront un "retour" numérique à Montréal pour leurs fans attachés aux sonorités algériennes ainsi qu'au folklore ancestral local et, plus prosaïquement, africain.

Yahia Arkat


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.