SADEG Bologhine : Presque 5 milliards DA de factures impayées    Bouira : Les structures sportives se dégradent    Arsenal - Wilshere : "Özil ? C'est une honte"    Prévention contre la pandémie dans les établissements scolaires à Biskra : Aucun élève n'est atteint de la Covid-19    Haïzer (Bouira) : Dysfonctionnements à la polyclinique    Violences contre les femmes : 96 affaires traitées depuis janvier à Tizi Ouzou    Man City : Mahrez et ses coéquipiers assurés de terminer premiers de leur groupe    7 conseils pour dormir plus rapidement    Combat «Don quichotien» ?    Indifférence aux prix    Protéger les enfants travailleurs durant la pandémie    USM Bel-Abbès: Dans l'attente de solutions miracles    USM Alger: Ne pas tout remettre en question    WA Tlemcen: Garder les pieds sur terre    Quand s'endetter rapporte    L'Europe doit tenir tête à la Hongrie et à la Pologne    Procès de Karim Tabbou : verdict le 07 décembre    NI OFFRE NI DEMANDE    oeuvres sociales de l'Education: Une prime pour le personnel infecté par la Covid-19    Khenchela: L'ancien et l'actuel directeurs de la CCLS écroués pour corruption    Henri Teissier, l'ancien archevêque d'Alger, est décédé    Devant être la rampe de lancement du développement national durable: l'école algérienne doit revoir sa copie (5ème partie)    Belmadi dénonce    953 nouveaux cas en Algérie    Deux terroristes abattus au cours d'un accrochage    Le président Tebboune annonce son retour    Monseigneur Henri Teissier tire sa dernière révérence    Résolution du PE : l'Union parlementaire africaine condamne l'ingérence dans les affaires intérieures de l'Algérie    El-Guerguerat : les parlementaires suisses réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Ait Ali Braham examine les opportunités d'investissement avec POWERCHINA    Henri Teissier était profondément attaché à l'Algérie et avait une grande estime pour son peuple    Le gouvernement sahraoui réagit aux déclarations "contradictoires" d'El Othmani    LUTTE CONTRE LA COVID-19 : Prolongement du confinement partiel dans 34 wilayas    Opep+ : poursuite des consultations pour un consensus adapté au marché pétrolier    TIZI-OUZOU : L'ENIEM annonce un arrêt technique de l'activité    PROCES DE KARIM TABOU : Le verdict sera rendu le 7 décembre    CONSEIL NATIONAL DES DROITS DE L'HOMME (CNDH) : Lazhari critique la résolution du parlement européen    En Afrique, le paludisme tue bien plus que la Covid-19    Joe Biden invité à un sommet de l'Otan après sa prise de fonction    Le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée    "Ce conflit résulte d'un dérèglement des rapports politiques entre l'état fédéral et les régions"    La vente des billets à partir de demain    Cinq ans de prison pour Sellal et Ouyahia    Le documentaire Objectif Hirak primé en Inde    Lancement du mois virtuel des arts plastiques    Causes et conséquences des luttes historiques depuis l'indépendance    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    DROITURE ET BONNE FOI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plusieurs artistes algériens à l'affiche
festival Orientalys de Montréal
Publié dans Liberté le 03 - 09 - 2020

Lors de cette édition numérique, qui se tiendra du 10 au 13 septembre, seront diffusés divers spectacles d'artistes algériens tels que Souad Asla ainsi que des hommages à Rachid Taha et à Idir.
Des artistes algériens seront à l'honneur à Montréal. L'artiste phare et star du désert Souad Asla sera la tête d'affiche dans des spectacles inédits à l'occasion de la 10e édition du festival Orientalys, une édition numérique avec un contenu original qui aura lieu du 10 au 13 septembre. L'héritière de la tradition gnawa, qui suit les pas de la diva Hasna El-Becharia, fera résonner les sonorités berbères du désert brouillant "les lignes entre le profane et le sacré". Le tout, d'une voix qui refuse la mort du patrimoine culturel ancestral. Le concert de Souad Asla, qui a déjà "sévi" sur la scène montréalaise, sera diffusé à la clôture du festival en partenariat avec le Cabaret sauvage et le festival des Confinés de Paris, selon la programmation dévoilée cette semaine par les organisateurs.
Les musiciens du défunt Rachid Taha rendront hommage à l'icône du rock algérienne. Le chanteur oranais Sofiane Saïdi évoquera avec sa voix viscérale le parcours de l'ex-leader de Carte de Séjour sur les rythmes endiablés du raï. Le groupe montréalais Berbanya fera voyager virtuellement les mélomanes en terre kabyle dans des balades ancestrales aux rythmes enflammés alliant tradition et modernité. Les musiciens du groupe livreront un spectacle enivrant avec, en primeur, des reprises du légendaire Idir, disparu au printemps dernier. Installés au Québec, Cheb Fayçal et Azzedine El-Maghribi ont déjà une renommée bien établie outre-Atlantique. La coqueluche du raï nous rappellera à cette occasion la frénésie du public algérien qui sait danser et faire la fête quand il le faut. Pour sa part, Azzedine El-Meghribi plongera dans le souvenir des qaâdat chaâbi, en hommage aux anciens. Ces deux spectacles seront diffusés samedi 12 septembre sur les réseaux sociaux.
Musicien accompli, le chanteur et guitariste Abdelhak Benmedjabar se prêtera avec son groupe Grooz à des fusions de mélodies rythmées qui font danser dans un entremêlement de reggae, de blues, de rock, de jazz et de gnawa. Avec Grooz, le groove sera au rendez-vous à Montréal. D'autres artistes étrangers seront de la partie, notamment des chanteurs marocains, égyptiens, libanais, français, mais aussi québécois. L'Algérie participera également à des ateliers avec des activités traditionnelles et culinaires dans des visites guidées qui réhabilitent le patrimoine ancestral. En raison de la crise sanitaire, le festival sera en format numérique. "Les temps présents nous ont fait prendre conscience de la place des espaces de rencontre dans nos vies, ainsi que de la nécessité d'une parole et d'une action qui les réhabilitent et les réinventent", a souligné Ghiwa, directrice générale du festival Orientalys.
De Montréal : Yahia Arkat


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.