Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Man City : Agüero proche de rejoindre le Barça    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Un début d'année prometteur pour Sonatrach    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Un conseil militaire mis en place    Slogans exclusivement démocratiques et modernistes    L'Aigle noir à quitte ou double    Zoran Manojlovic, nouvel entraîneur    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    «Le sondage doit devenir un réflexe»    La flambée des prix persiste    Arrestation d'une bande de dealers    Grégoire Dasse nommé directeur des ventes de Renault    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    À LA MEMOIRE DES MARTYRS DU PRINTEMPS NOIR    la liste des membres sélectionnés approuvée    Les marchés optimistes    L'Algérie à la 146e place    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Porsche signe son meilleur premier trimestre    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Coupe de la CAF. Coton Sport – JS Kabylie (14h) : Un match chaud pour les Canaris    Handball : L'AG élective invalidée    Coupe arabe de la FIFA 2021 : L'Algérie sera présente au rendez-vous qatari    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Eviter l'effet boule de neige    Education: Nouvelles protestations annoncées    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    La tomate n'a pas partout le même goût    Air Algérie vers le crash    Marche pacifique à Béjaïa    La Turquie maintient le flou    Incompréhensible décision    Les oligarques sont-ils de retour?    Le directeur régional et plusieurs douaniers limogés    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    187 nouveaux cas et 5 décès en 24h    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    L'ONU face à ses responsabilités    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Plusieurs artistes algériens à l'affiche
festival Orientalys de Montréal
Publié dans Liberté le 03 - 09 - 2020

Lors de cette édition numérique, qui se tiendra du 10 au 13 septembre, seront diffusés divers spectacles d'artistes algériens tels que Souad Asla ainsi que des hommages à Rachid Taha et à Idir.
Des artistes algériens seront à l'honneur à Montréal. L'artiste phare et star du désert Souad Asla sera la tête d'affiche dans des spectacles inédits à l'occasion de la 10e édition du festival Orientalys, une édition numérique avec un contenu original qui aura lieu du 10 au 13 septembre. L'héritière de la tradition gnawa, qui suit les pas de la diva Hasna El-Becharia, fera résonner les sonorités berbères du désert brouillant "les lignes entre le profane et le sacré". Le tout, d'une voix qui refuse la mort du patrimoine culturel ancestral. Le concert de Souad Asla, qui a déjà "sévi" sur la scène montréalaise, sera diffusé à la clôture du festival en partenariat avec le Cabaret sauvage et le festival des Confinés de Paris, selon la programmation dévoilée cette semaine par les organisateurs.
Les musiciens du défunt Rachid Taha rendront hommage à l'icône du rock algérienne. Le chanteur oranais Sofiane Saïdi évoquera avec sa voix viscérale le parcours de l'ex-leader de Carte de Séjour sur les rythmes endiablés du raï. Le groupe montréalais Berbanya fera voyager virtuellement les mélomanes en terre kabyle dans des balades ancestrales aux rythmes enflammés alliant tradition et modernité. Les musiciens du groupe livreront un spectacle enivrant avec, en primeur, des reprises du légendaire Idir, disparu au printemps dernier. Installés au Québec, Cheb Fayçal et Azzedine El-Maghribi ont déjà une renommée bien établie outre-Atlantique. La coqueluche du raï nous rappellera à cette occasion la frénésie du public algérien qui sait danser et faire la fête quand il le faut. Pour sa part, Azzedine El-Meghribi plongera dans le souvenir des qaâdat chaâbi, en hommage aux anciens. Ces deux spectacles seront diffusés samedi 12 septembre sur les réseaux sociaux.
Musicien accompli, le chanteur et guitariste Abdelhak Benmedjabar se prêtera avec son groupe Grooz à des fusions de mélodies rythmées qui font danser dans un entremêlement de reggae, de blues, de rock, de jazz et de gnawa. Avec Grooz, le groove sera au rendez-vous à Montréal. D'autres artistes étrangers seront de la partie, notamment des chanteurs marocains, égyptiens, libanais, français, mais aussi québécois. L'Algérie participera également à des ateliers avec des activités traditionnelles et culinaires dans des visites guidées qui réhabilitent le patrimoine ancestral. En raison de la crise sanitaire, le festival sera en format numérique. "Les temps présents nous ont fait prendre conscience de la place des espaces de rencontre dans nos vies, ainsi que de la nécessité d'une parole et d'une action qui les réhabilitent et les réinventent", a souligné Ghiwa, directrice générale du festival Orientalys.
De Montréal : Yahia Arkat


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.