Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    La FAF appelle à une large vaccination    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le directeur de l'éducation rencontre les parents d'élèves
Rentrée scolaire à Oran
Publié dans Liberté le 15 - 10 - 2020

Le directeur de l'éducation de la wilaya d'Oran, Arezki Slimani, a insisté sur la participation des parents qui est indispensable pour pallier les insuffisances, surtout lors des orientations des élèves vers d'autres établissements scolaires.
À quelques jours de la rentrée scolaire 2020-21, le directeur de l'éducation d'Oran, Arezki Slimani, a rencontré, lundi 12 octobre à l'Institut des langues étrangères (ILE), les représentants des associations des parents d'élèves des 26 communes que compte la wilaya.
Lors de son intervention, le directeur a informé l'assistance de la réception de 19 établissements scolaires, soit 14 écoles primaires, 3 collèges et 2 lycées. Et après l'exposé des données sur la rentrée scolaire, le premier responsable de l'éducation a brossé un tableau exhaustif sur la situation de cette année exceptionnelle avec la Covid-19, avant de donner la parole aux parents.
Surcharge, cantines scolaires, transport scolaire, dotation de mobilier, la situation des écoles vides après les différentes opérations de relogement ainsi que le cas des enfants aux besoins spécifiques tels les sourds-muets, les enfants autistes... et, enfin, les 100 000 bénéficiaires de la prime scolaire de 5 000 DA ont été évoqués.
Arezki Slimani a tenté de répondre aux interrogations des parents et à leurs doléances, mais a insisté sur la participation des parents qui est indispensable pour pallier les insuffisances, surtout lors des orientations des élèves vers d'autres établissements scolaires. Reste l'application du protocole sanitaire où le nombre d'élèves ne dépasse guère les 24 par classe, ainsi que le plan pédagogique tracé par le ministère de l'Education qui mérite attention. "La rentrée scolaire se complique avec l'application du protocole sanitaire, surtout avec la surcharge des classes et le manque de salles", confie un parent.
Outre une aide financière aux établissements scolaires pour l'achat des produits sanitaires et de protection, la wilaya d'Oran a offert 20 bus scolaires à 18 communes, et 23 autres seront bientôt distribués au profit du ramassage scolaire. D'autre part, le directeur de l'éducation a rappelé que la prise en charge des écoles primaires est à la charge des communes.
Prenant la parole, le président de la Fédération des associations des parents d'élèves, Kamel Mohamed, a dénoncé certains chefs d'établissement qui "mettent des bâtons dans les roues" aux associations des parents d'élèves et certaines APC qui ne prennent pas en charge les besoins des écoles primaires sous leur responsabilité.
D'autre part, Kamel Mohamed a admis ne pas comprendre "l'élimination des associations des parents d'élèves comme partenaire social par les P/APC lors de la distribution de la prime scolaire des 5 000 DA, la distribution des cartables, des livres et autres opérations où les parents ne sont pas sollicités".

NOUREDDINE BENABBOU


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.