L'affaire de l'automobile sera rejugée    La semaine des procès en appel à la cour d'Alger    Des membres du COA convoqués par la justice    Ça coupe à Aïn-Naâdja !    La société civile espagnole renforce son soutien aux populations sahraouies    Abiy Ahmed rencontre les envoyés spéciaux de l'UA    La dernière de Trump    La LFP ouvre un dossier disciplinaire à l'encontre de 15 clubs    «À Omar-Hamadi pour un résultat positif»    Ciccolini signe sa lettre de licenciement et rentre chez lui    «Tant que le virus est là, il n'y aura pas de reprise»    Pr Amar Aït Ali Slimane plaide pour une gestion centralisée des lits d'hôpitaux    Saisie de 100 grammes de kif traité    Beyoncé en tête avec 9 nominations aux Grammys, devant Taylor Swift et Dua Lipa    Réparation du grand orgue de Notre-Dame, un chantier très délicat    Cambridge lance un appel pour retrouver des carnets de Darwin «volés»    Des campagnes de vulgarisation pour améliorer les récoltes    L'OAIC confirme et précise    Vers l'extension de l'actuel accord de réduction    Le Mouloudia d'Alger vise la victoire    Nul sur toute la ligne    L'héritage    Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Sous pression    Sit-in de soutien à Walid Nekkiche et aux détenus d'opinion    Les étudiants maliens en Algérie bloqués à Bamako    Bientôt de nouvelles aides    Ouverture d'un guichet de la Casnos    Parfaite lune de miel dans un climat de tempête géopolitique    Le dernier Premier ministre élu démocratiquement emporté par le coronavirus    Le président Kaboré tend la main à l'opposition    Vers la réalisation d'un théâtre de verdure et d'une bibliothèque    Lancement du concours "Ungal" du meilleur roman en tamazight    Les actrices intensifient la sensibilisation citoyenne    Secteur de l'habitat à Bouira : Les projets de logement social à la traîne    Ruines romaines de Bellimor à Bordj Bou Arréridj : Un patrimoine historique menacé    La main de l'étranger à géométrie variable    Suppression de visas pour les Emirats: Le ministère des Affaires étrangères dément    Le foot est mort    Ligue des champions: Buffles du Borgou - MCA, aujourd'hui à 15h00: Mettre fin à un syndrome africain    Le ministre des Finances: Le problème de liquidités réglé dès décembre    Acquisition du vaccin anti-Covid: L'Algérie prudente    Une bande de malfaiteurs qui semait la terreur arrêtée    ANSEJ: Les créances des startups en difficulté rééchelonnées    LUTTE CONTRE LE CORONAVIRUS : Conversion de l'hôtel militaire en structure sanitaire    Moulay El Hassan sera-t-il roi du Maroc ?    Le secteur de la communication a amorcé "des changements profonds" adaptés aux différentes évolutions    Résolution du Parlement Européen concernant les graves atteintes aux Droits Humains en Algérie.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Israël va construire de nouveaux logements à Hébron
La colonisation se poursuit en Palestine occupée
Publié dans Liberté le 28 - 10 - 2020

Israël va construire pour la première fois en près de vingt ans de nouveaux logements pour les colons juifs dans un quartier sensible de Hébron, ville-poudrière de Cisjordanie occupée, a indiqué hier une ONG dans un communiqué.
Selon l'ONG anti-colonisation La Paix Maintenant, qui suit le développement des colonies, les autorités israéliennes ont informé le tribunal d'El-Qods occupée, le 25 octobre, que des permis de construire pour 31 logements dans la vieille ville de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, allaient bien être délivrés, bien que des appels sur ce dossier n'aient pas encore été examinés par la justice.
Ce projet a été approuvé par le Conseil de planification supérieur de l'administration civile en 2017, et le gouvernement a alloué plus de 21 millions de shekels (environ 5,2 millions d'euros) à ce projet contesté en appel par la localité palestinienne de Hébron et par l'ONG La Paix Maintenant.
Hébron est une poudrière où vivent quelque 800 juifs, pour la plupart par conviction idéologique, sous haute protection militaire, parmi 200 000 Palestiniens.
Lors d'une rare visite à Hébron en 2019, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui courtise l'électorat de droite dans les colonies, avait qualifié cette ville de "berceau de notre nation", faisant allusion à la présence du Caveau des patriarches, lieu saint à la fois pour le judaïsme et pour l'islam.
C'est la première fois depuis 2002 qu'Israël autorise des constructions pour des colons dans cette partie de la ville, confirmant encore une fois la volonté de Tel Aviv de phagocyter toute possibilité de création d'un Etat palestinien.
Plus de 450 000 Israéliens sont installés en Cisjordanie occupée, territoire occupé par l'armée israélienne depuis 1967 où vivent 2,8 millions de Palestiniens, et ce mouvement s'est accéléré depuis l'arrivée en 2016 à la Maison-Blanche de Donald Trump, premier allié de Netanyahu.
L'approbation "soudaine" des plans pour ces appartements dans un secteur sensible comme Hébron "semble être liée à l'élection présidentielle du 3 novembre aux Etats-Unis car la position de la future administration américaine est incertaine" sur ce projet, a commenté l'ONG.
"Avec désormais un permis en main, le gouvernement peut dire que la construction est un fait accompli et ne peut donc plus être révoquée", a-t-elle dénoncé.

R. I./Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.