La résolution du Parlement européen, une ingérence flagrante dans les affaires de l'Algérie    Energies renouvelables: M. Chitour et l'ambassadeur de Chine examinent les perspectives de coopération bilatérale    Disparition : Henri Teissier est décédé    Le président Tebboune de retour au pays prochainement    Le gouvernement sahraoui réagit aux déclarations "contradictoires" d'El Othmani    Madjer revient sur son limogeage de l'EN    VIH Sida: plus de 2000 nouvelles infections dont 150 décès en Algérie depuis 2019    Deux terroristes abattus mardi à Jijel    HACIANE (MOSTAGANEM) : Le wali inspecte la zone industrielle de Bordjia    Opep+ : poursuite des consultations pour un consensus adapté au marché pétrolier    PROGRAMME ‘'LPA'' 2018-2019 A MOSTAGANEM : Le wali préside une réunion de coordination    28 INTERVENTIONS ENREGISTREES : Alerte à l'asphyxie au gaz à Mostaganem    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : "L'Algérie fait l'objet d'un flot d'agressions verbales''    Covid-19 : une prime pour indemniser le personnel du secteur de l'éducation touché    LDC : Le programme de ce mardi    L'Université Oran 2 au temps de la Covid-19 : cap sur le mode d'enseignement à distance    La FAF et Belmadi réagissent avec fermeté aux propos racistes contre Bentaleb    L'hommage du procureur à... Abassi Madani    En Afrique, le paludisme tue bien plus que la Covid-19    Joe Biden invité à un sommet de l'Otan après sa prise de fonction    Le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée    "Ce conflit résulte d'un dérèglement des rapports politiques entre l'état fédéral et les régions"    Cinq ans de prison pour Sellal et Ouyahia    Trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Le procès en appel de "Mme Maya" reporté au 7 décembre    Karouf repart !    L'Algérie débutera face à la Tunisie le 15 décembre    Le CRB assure l'essentiel    Le casse-tête de l'association des supporters    Mahdi Khelfouni n'est plus    L'UGTA s'oppose à l'arrêt technique décidé par la direction    Pas de reprise du trafic le 15 décembre    La vente des billets à partir de demain    Flambée des prix de l'aliment de bétail    Le fisc peine à taxer les fortunes    «Les premières opérations de vaccination pourraient débuter en janvier»    21 décès et 978 nouveaux cas    Le procès de 14 hirakistes ajourné au 21 décembre    Le documentaire Objectif Hirak primé en Inde    À Kinshasa, le combat des amoureux du livre et de la lecture    Le positivisme, le négativisme, et mille et une choses encore    Lancement du mois virtuel des arts plastiques    Causes et conséquences des luttes historiques depuis l'indépendance    Une écriture antillaise    Fermé pendant 15 jours : Le marché d'El Hamiz à nouveau ouvert    L'Algérie condamne vigoureusement l'attaque terroriste au nord-est du Nigéria    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    DROITURE ET BONNE FOI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les habitants du quartier changent les lampes grillées
ECLAIRAGE PUBLIC À OULED MOHAMED À CHLEF
Publié dans Liberté le 31 - 10 - 2020

Après avoir tiré la sonnette d'alarme vainement auprès des responsables de l'APC de Chlef au sujet des ralentisseurs qu'ils souhaitent installer devant l'école primaire El-Khaldounia et faire face au danger que courent continuellement les enfants de cet établissement scolaire, les habitants de la zone 4 à hay Ouled Mohamed, dans le noir depuis plusieurs semaines, sont à chaque fois contraints de procéder eux-mêmes au changement des lampes grillées.
Selon des témoignages de plusieurs de ces mêmes habitants, ce n'est pas la première fois que cette situation se répète. "Si nous ne procédons pas nous-mêmes au changement des ampoules grillées, notre quartier sombrera longtemps dans le noir absolu, comme cela s'est déjà produit maintes fois. Parfois, ce sont plusieurs lampes qui deviennent subitement hors d'usage sans que les services de notre APC, que nous avisons régulièrement de la situation, interviennent afin de les réparer", racontent avec regret de nombreux habitants à la zone 4 d'Ouled Mohamed, qui précisent que non seulement ils installent eux-mêmes les ampoules en question mais qu'ils les achètent avec leurs propres moyens financiers. "Et face à cet état de fait, nous sommes obligés, à chaque fois et avec le grand risque que nous courons, de monter sur les pylônes électriques pour procéder au renouvellement des ampoules grillées ou détériorées", dénoncent-ils encore.
Ils interpellent encore une fois les autorités compétentes afin que cette enquiquinante situation soit sérieusement et définitivement prise en charge.
Précision : ce ne sont pas uniquement les habitants de la zone 4 d'Ouled Mohamed qui souffrent du problème de l'éclairage public dont la défaillance dure parfois plusieurs semaines. Plusieurs citoyens d'autres quartiers à Chlef ou d'autres communes de la wilaya font le même constat alarmant qui rend la vie nocturne de chacun difficile à supporter, compte tenu des actes d'agression contre les personnes et de cambriolage des maisons qui se multiplient presque partout en raison de l'absence de l'éclairage public dans certains endroits de la wilaya.
AHMED CHENAOUI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.