Oran: la perturbation dans l'alimentation en eau potable bientôt réglée    Environnement: Boudjemaa se félicite du lancement de l'Initiative nationale de restauration du barrage vert    Les Iraniens aux urnes vendredi pour élire un successeur à Hassan Rohani    Euro 2020 : la Belgique renverse le Danemark    L'Algérie se dirige vers l'accession à l'OMC    Bac 2021: 5.084 détenus attendus dimanche prochain    Signature d'un mémorandum d'entente entre trois établissements touristiques publics pour une saison estivale 2021 réussie    Coronavirus: 382 nouveaux cas, 245 guérisons et 7 décès    Real Madrid: Benzema salue son "frère" Ramos    Euro 2020 : Une triste première dans l'histoire de la sélection allemande    Le Wali de Bechar limogé    Sahara occidental: "la position de Madrid n'a pas changé et ne changera pas"    «Le RND est une partie de l'Alliance présidentielle»    La surprenante révélation de Kaïs Saïed    Les Verts pour leur résurrection    Le Graët ne désespère pas pour une revanche Algérie-France !    L'ESS face à l'écueil Bordjien, derby indécis à Alger    Coudées franches pour Tebboune    Baadji: "le peuple algérien a barré la route à ceux qui voulaient faire échouer les élections"    Plus de 900 kg de produits avariés saisis et détruits    Vers le pass sanitaire    Journée mondiale de l'enfant africain: le ministère de la Culture trace un programme artistique riche    Première édition des Journées nationales du cinéma amateur    Mounia Meddour membre du jury d'«Un certain regard» du Festival de Cannes    Le festival national culturel des musique et danse diwane délocalisé à Aïn Sefra    Le Britannique Karim Khan élu procureur général    Le MSP pose ses conditions    Une production de près de 165 000 quintaux de céréales prévue    Lancement de la campagne de vaccination    Le procès de l'affaire Sonatrach 1 renvoyé sine die    Une subvention de Mobilis    Ultime chance de reprise    La Palestine de nouveau sous les bombardements    HISTOIRE D'UN HOMME D'EXCEPTION    Vibrant hommage à Josette et à Maurice Audin    Monologue de l'Algérien irreprésentable    Acheter la rumeur et vendre la nouvelle !    L'Onplc s'unit à la Gendarmerie nationale    Alger «nettoyée» de Daesh    Plusieurs opérations menées par l'ANP    Plus de 13.000 bénéficiaires convoqués    Le Makhzen sombre dans l'agonie    Un soldat nigérien tué, deux soldats français blessés    Dégel furtif au bord du lac Léman    Ça traîne!    "Notre victoire, c'est celle de l'Algérie nouvelle"    Cabale médiatique contre l'Algérie    L'APN fait tomber les peaux mortes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





"Elwani", la vitrine de la nouvelle dynamique artistique en Algérie
lancée par Yasmine Brahami et Arezki Ingrachen
Publié dans Liberté le 27 - 01 - 2021

En lançant cette plateforme, le jeune duo veut prouver que l'art et les artistes, pour peu qu'on leur donne le coup de pouce nécessaire, peuvent surmonter les entraves et constituer leur propre réseau. Son credo, c'est aussi de faciliter l'accès à l'art et aux objets de valeur au plus grand nombre.
À l'heure où la vente d'œuvres d'art est plus difficile que jamais conséquemment à la crise sanitaire et où l'inexistence d'un marché de l'art asphyxie la pérennité du secteur culturel et de ses acteurs, le duo d'entrepreneurs culturels Yasmine Brahami et Arezki Ingrachen apporte sa louable contribution en créant la e-boutique "Elwani". Cette dernière est un espace de vente d'œuvres d'art en ligne.
Son catalogue propose autant peintures, sculptures, installations, design, œuvres numériques, que maroquinerie et objets déco fabriqués par des artisans. En lançant cette plateforme, le jeune duo veut prouver que l'art et les artistes, pour peu qu'on leur donne le coup de pouce nécessaire, peuvent surmonter les entraves et constituer leur propre réseau.
Rendre les objets d'art et de valeur plus accessibles, c'est aussi le credo d'Elwani. "Making art accessible", leur slogan, est le fer de lance de tout le projet. Cette accessibilité est rendue possible par la numérisation et l'adaptation aux changements que connaît l'art et la société. À ce propos, ils expliquent que "c'est par le biais de la numérisation que se construira la nouvelle donne artistique en Algérie, tout comme elle contribuera à créer un marché de l'art à fort potentiel, sur le plan tant national qu'international".
Les cofondateurs sont "convaincus que l'art en Algérie a besoin d'un nouveau souffle et d'une vision novatrice", affranchie et libérée des dogmes et des a priori. Pour mettre sur pied la e-boutique, Brahami et Ingrachen ont "rassemblé leurs idées" en créant un site ergonomique, conçu de A à Z par une équipe à la sensibilité artiste manifeste. Sur la page d'accueil, les portraits de plasticiens comme Mustapha Nedjaï, Karim Sergoua, Ryma Azzi ou encore Ahmed Zidi annoncent le ton.
Tout en sobriété, la vitrine du site laisse transparaître d'emblée l'objectif premier de cet espace virtuel, celui de mettre en avant les artistes, de tous bords, de diverses sensibilités, jeunes ou moins jeunes. Par ailleurs, plusieurs rubriques composent la plateforme, en premier celle dédiée à l'art, dans laquelle l'on retrouve des sculptures, des œuvres graphiques, des photographies, de la céramique...
Sous la rubrique "Design et artisanat", "les meilleurs designers algériens" proposent du mobilier, moderne et traditionnel, comme ce banc tissé en lattes de cuir de la créatrice Ryma Azzi ou cette décoration murale imaginée et réalisée entièrement en fer forgé par Ahmed Zidi.

Yasmine Azzouz


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.