Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Les flammes de la passion    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Report des candidatures aux postes de souveraineté en Libye
Suite aux conclusions contestées de Bouznika
Publié dans Liberté le 28 - 01 - 2021

Le dépôt des dossiers de candidature aux postes de souveraineté en Libye, prévu initialement à partir du 26 janvier, a été reporté à une date ultérieure, sur fond de rejet des conclusions de la réunion de Bouznika au Maroc qui a retenu la logique de quotas régionaux dans l'assignation de ces postes, rapportent plusieurs médias, citant une source du Comité de dialogue interlibyen 13+13.
"Le Comité s'occupe ces jours-ci de la préparation de la réunion du Forum de dialogue politique (LPDF)" prévue à Genève du 1er au 5 février, a déclaré la source à l'agence Anadolu. "Le dépôt des candidatures sera ouvert une fois la réunion du (LPDF) sera terminée", a ajouté la même source.
Le report du dépôt des dossiers de candidature aux postes de souveraineté a été décidé, soulignent des médias libyens, "en raison notamment des conclusions de Bouznika qui ont créé une discorde entre plusieurs parties libyennes dont le Haut conseil d'Etat et la Haute Cour de justice", ayant dénoncé notamment "l'inhabilité" des deux délégations qui ont pris part à la réunion, à prendre de telles décisions, l'atteinte au statut du pouvoir judiciaire, ainsi que l'option pour la logique de quotas régionaux dans l'attribution des postes.
En effet, quelque 40 membres du Haut conseil d'Etat libyen ont rejeté, lundi, dans une déclaration conjointe, la logique des quotas régionaux. De son côté, la Haute cour de justice de la Libye a annoncé, dimanche, son rejet des conclusions émanant de la réunion de Bouznika, mettant en garde contre toute "atteinte au statut du pouvoir judiciaire".
Dans un communiqué relayé par des médias libyens, la Haute cour s'est démarquée de ce qu'elle qualifie de "logique de quotas régionaux" concernant les postes de souveraineté, en particulier ceux de la commission électorale, de la Banque centrale ou de la commission anticorruption, et ceux liés au travail du pouvoir judiciaire et à leur répartition dans les régions spécifiques, en insistant sur le critère de compétence pour la répartition des postes.
Selon les conclusions de la réunion de Bouznika, la région de Tripoli (ouest) assumerait les fonctions de procureur général, du Bureau des comptes et du Haut-Commissariat aux élections, et Fezzan (sud) a obtenu la Cour suprême, et la Commission anticorruption, tandis que la Cyrénaïque (Barka-Al Charq) obtient la Banque centrale et l'Autorité de contrôle administratif.

R. I./Agences


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.