L'APLS mène de nouvelles attaques contre les positions des forces de l'occupant marocain    Danemark-Finlande : La demande d'Eriksen à ses coéquipiers    Aïn Defla: Abbass M'hamed, un exemple de la fidélité au pays et de l'amour de la patrie    Législatives: clôture des bureaux de vote, début du dépouillement des voix    Législatives: les électeurs plus nombreux dans les bureaux de vote durant l'après-midi à l'Est du pays    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Toute colonisation est un investissement perdu    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    LE VERDICT REPORTE AU 23 JUIN    Khaldi : "Revoir la politique du football"    Coton Sport-JSK à Yaoundé    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le confinement tire à sa fin
Réaménagement des horaires dU couvre-feu dans 19 wilayas
Publié dans Liberté le 04 - 02 - 2021

Ce nouveau schéma de restriction des déplacements de la population intervient dans un contexte "sanitaire" marqué par une accalmie pandémique qui est en train de s'installer progressivement et dans la durée.
Les mesures de confinement sanitaire partiel à domicile viennent d'être allégées de nouveau par les autorités. Elles sont entrées en vigueur hier, mercredi, dans les 19 wilayas encore concernées par le dispositif de limitation de déplacement de la population. Ce dispositif a été reconduit, dimanche 31 janvier, par le gouvernement dans le cadre de la prévention contre la pandémie de Covid-19, et ce, pour une durée de 15 jours supplémentaire.
Il s'agit, en fait, de la réadaptation des horaires de mise en quarantaine nocturne et de la levée d'interdiction sur des activités commerciales qui étaient à l'arrêt depuis plusieurs mois. Ainsi donc, les horaires du couvre-feu ont été réadaptés depuis hier et sont désormais fixés à partir de 22h jusqu'au lendemain à 5h.
Les nouveaux horaires de mise en quarantaine nocturne sont applicables dans les 19 wilayas soumises au confinement partiel. Les wilayas concernées sont : Batna, Biskra, Blida, Bouira, Tébessa, Tlemcen, Tizi Ouzou, Alger, Jijel, Sidi Bel-Abbès, Constantine, Mostaganem, M'sila, Oran, Boumerdès, El-Tarf, Tissemsilt, Aïn Témouchent et Relizane. Ce nouveau schéma de restriction des déplacements de la population, assoupli, intervient dans un contexte "sanitaire" marqué par une accalmie pandémique qui est en train de s'installer progressivement et dans la durée, voilà maintenant depuis plusieurs semaines. Les derniers décomptes communiqués par le Comité scientifique plaident, en effet, pour l'allègement du dispositif de mise en quarantaine de la population.
C'est ainsi que les chiffres des contaminations continuent à enregistrer des baisses sensibles dépassant les 50% par rapport aux mois d'octobre et novembre et au début du mois de décembre ou la propagation du coronavirus avait connu une hausse vertigineuse. Joints par nos soins, des membres du comité scientifique ont rappelé pour la circonstance que "le principe toujours retenu par les pouvoirs publics depuis l'apparition de l'épidémie est d'en sortir progressivement en fonction de l'évolution de la situation sanitaire qui s'est sensiblement améliorée ces derniers temps". "Nous sommes en phase de plateau. Rien ne gêne donc de prolonger les horaires des activités commerciales", expliquent-ils.
Mais ce nouveau plan de confinement décrété par les walis et qui ne manquera pas de soulager quelque peu la population s'explique-t-il uniquement par l'amélioration de la situation épidémique ? La question mérite d'être posée vu qu'elle semble contraster avec les démarches entreprises par certains gouvernements ailleurs, d'une part, et que, d'autre part, la véritable photographie de la situation épidémique n'est pas connue avec précision chez nous, si l'on se fie aux avis de certains spécialistes.
Il importe, cependant, de relever que ces nouveaux réaménagements des horaires du couvre-feu interviennent quelques jours seulement après un mouvement de protestation nocturne organisé par la population locale de Jijel. Lassés par la contrainte ducouvre-feu à partir de 20h, des citoyens ont décidé de braver l'interdiction en investissant la rue. Eprouvés par les retombées économiques de la pandémie et par les contraintes liées aux mesures de confinement, ils ont battu le pavé de nuit pour exiger la levée du couvre-feu, après l'amélioration, à leurs yeux, de la situation sanitaire. D'autant que cette région a connu, durant les précédents mois, des pics de contagion qui ont suscité la peur. Il faut, par ailleurs, relever que les 19 walis ayant annoncé l'allègement des mesures de mise en quarantaine se sont inspirés des dernières mesures du Premier ministre et qui sont applicables, depuis dimanche 31 janvier 2021, pour une durée de quinze jours.
Outre le réaménagement des horaires du couvre-feu, les services de la wilaya d'Alger, tout comme ceux d'autres wilayas, ont annoncé qu'il a été décidé la "réouverture des salles omnisports et des salles de sport, de même que les lieux de détente, les espaces récréatifs et de loisirs et les plages". Selon les mêmes sources, les horaires d'ouverture des commerces ont également été prolongés jusqu'à 21h. Cette mesure concerne notamment "les commerces d'électroménager, d'articles ménagers et de décoration, de literie et tissus d'ameublement, d'articles de sport, de jeux et de jouets et les lieux de concentration de commerces".
Hanafi H.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.