Vers la mise en place d'une charte    Déstockage d'importantes quantités pour faire baisser les prix    Une grande voix du style assimi s'éteint    Macron commente les propos de Djâaboub    Commémoré sous le signe de «la consolidation des acquis»    Installation du nouveau chef de Sûreté de la wilaya de Tipasa    Une AG élective «bis» le 24 avril    Les psychotropes ravagent les jeunes    L'AC Milan, la Juventus et l'Inter se sont prononcés pour la Serie A    Sahara occidental: le Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations    Poursuite du recensement des zones d'ombre à l'échelle nationale    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Boukadoum et Beldjoud reçus par le Premier ministre libyen    Guardiola explique les raisons de la non-participation de Mahrez face à Chelsea    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Archives algériennes : une mémoire confisquée ?    Coronavirus:163 nouveaux cas, 117 guérisons et 5 décès    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    FAF : La passation de consignes entre Zetchi et Amara demain    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    La BADR vulgarise ses produits    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    Les ménages à rude épreuve    Les Kabyles dès aujourd'hui au Cameroun    Kafteji    Retard dans le versement des salaires «La dignité de l'enseignant est une ligne rouge»    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    C'est l'escalade !    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    Le Musée des beaux-arts d'Alger restaure des œuvres de Rodin    Garde à vue prolongée pour les manifestants arrêtés vendredi    L'Algérie a besoin d'un baril à plus de 169 dollars    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    6 ans de prison pour deux anciens DG    À Chypre, l'héritage des Templiers est une réalité    Es-Sénia: Démolition de quatre constructions illicites    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    Conclave des opérateurs de l'Ouest    «Rachad doit être classé organisation terroriste»    Le Niger s'enfonce dans la tragédie    Le deuxième remplissage aura lieu en juillet et août    Les autorités annoncent de nouvelles mesures sanitaires    Un "rendez-vous marquant" pour Ammar Belhimer    Intolérable gaspillage!    Le buste d'Audin fait polémique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UNE DECISION ANTIREGLEMENTAIRE ET DISCRIMINATOIRE
LA LFP REPORTE LES MATCHES USMA-MCA ET ASO-CRB
Publié dans Liberté le 07 - 02 - 2021

Cette décision dictée d'en haut pour des raisons de sécurité, suite à la dernière attaque des supporters du MCA contre le siège de Sonatrach piétine l'article 23 des dispositions réglementaires du championnat de Ligue 1 pour la saison 2020-2021. Explications.
Comme il fallait bien s'y attendre, la Ligue de football professionnel a accédé hier finalement à la demande du MC Alger de reporter la rencontre comptant pour la 12e journée du championnat de Ligue 1, prévue demain au stade de Bologhine contre l'USMA. Dans la foulée, la LFP a donné également son accord pour le report de la rencontre ASO-CRB, comptant pour le même journée, suite à une demande du Chabab.
"Suite à la demande du MC Alger et du CR Belouizdad de reporter leurs matchs de la 12e journée du championnat de la Ligue Une, prévus initialement le dimanche 7 février 2021 et après l'accord de l'USM Alger et de l'ASO Chlef, la Ligue de football professionnel décide de reporter les rencontres USMA-MCA et ASO-CRB à une date ultérieure", annonçait hier matin un communiqué laconique de la LFP, publié sur son site officiel.
Cette décision de la LFP, dictée d'en haut pour des raisons de sécurité, suite à la dernière attaque des supporters du MCA contre le siège de Sonatrach, et entérinée, sans l'ombre d'un doute par la FAF, puisque la LFP a été mise récemment sous tutelle de la fédération, suite à une décision officielle du bureau fédéral, est évidemment antiréglementaire.
Elle piétine en fait l'article 23 des dispositions réglementaires du championnat de Ligue 1 pour la saison 2020-2021, disponibles du reste sur le site de la FAF, qui indique clairement que "les clubs qui représentent l'Algérie dans les compétitions internationales auront 48 heures à 72 heures avant le déplacement et 48 heures à 72 heures après le retour au pays pour jouer les rencontres de championnat ou de Coupe d'Algérie".
Or les rencontres de Ligue des champions d'Afrique, Zamalek-MCA, et TP Mazembe-CRB, sont prévues respectivement pour vendredi 12 février et samedi 13 février, soit à cinq et six jours des deux échéances.
La décision de la LFP est également discriminatoire, dans la mesure où elle ne concerne pas curieusement les deux autres clubs algériens représentant les couleurs nationales en Coupe de la CAF qui doivent jouer aussi le 14 février. Nonobstant, le fait que ces deux clubs n'ont pas formulé de demande de report, la loi ne se morcèle pas.
Elle doit être unique pour tous les clubs. Si la LFP a estimé qu'elle peut aider le MCA et le CRB en Ligue des champions, quitte à piétiner l'article 23 des dispositions réglementaires, elle doit aussi veiller à mettre tous les clubs engagés en compétitions internationales sur un pied d'égalité.
Cette décision est discriminatoire aussi lorsqu'on rappelle le refus de la LFP de reporter ou d'avancer le match ASO-JSK, qui a eu lieu le 12 décembre 2020 au stade de Chlef (0-2) pour les mêmes raisons, puisque la JSK devait jouer un match de Coupe de la CAF quelques jours plus tard au Mali. Pourquoi donc ces deux poids, deux mesures.
L'attitude et cette programmation à la carte de la LFP laissent perplexe quand on rappelle aussi que la saison dernière la LFP avait refusé de reporter le choc MCA-USMA, suite à une demande de la partie usmiste qui avait argué l'absence du joueur Ellafi, sélectionné par la Libye pour un match international comptant pour une date FIFA. Bien que la loi fût avec l'USMA, la LFP s'était obstinée à maintenir le derby algérois, obligeant la direction de l'USMA à recourir au TAS de Lausanne.
Le tribunal arbitral de Lausanne a fini par trancher en faveur au club usmiste, estimant que la LFP n'avait pas respecté le règlement du championnat algérien et celui de la FIFA en programmant des matchs durant les dates FIFA, alors que l'USMA était privée, le 12 octobre 2019, de son milieu offensif, le Libyen Mouad Ellafi, lors du derby contre le MCA.
Ellafi était retenu en équipe nationale de Libye, appelée à disputer deux matchs amicaux respectivement contre le Maroc et la Mauritanie au mois d'octobre 2019. Pour rappel, le report de la rencontre USMA-MCA, prévue initialement aujourd'hui à 17h au stade de Bologhine, avait déjà fuité jeudi, suite à un communiqué de l'USMA dans lequel ce club annonçait avoir accepté la demande de report du MCA.
"La direction de l'USM Alger a été destinataire ce jour, de la part de son homologue du MC Alger, d'une demande de report de la rencontre USMA-MCA prévue dimanche 7 février à Bologhine, et ce, pour lui permettre de préparer sereinement la rencontre face au Zamalek d'Egypte dans le cadre de la Champions League africaine.
L'USM Alger, fidèle à ses valeurs de fair-play et dans l'intérêt suprême de l'Algérie, a décidé de donner une suite favorable à cette demande de report qu'elle aurait accordée pour tout autre club algérien représentant les couleurs du pays", lit-on dans le communiqué publié jeudi sur le site officiel du club.
Et d'ajouter : "À titre de précision, si la direction a été intransigeante quant à la délocalisation préconisée du derby, elle ne peut refuser quand il s'agit de l'intérêt national. Nous tenons à rassurer nos chers supporters que la rencontre sera reprogrammée au stade Omar-Hamadi à une date ultérieure."
Ouvrons ici une parenthèse juste pour dire que la direction de l'USMA n'a jamais annoncé le report du derby, plutôt le fait d'avoir accepté la demande de report du MCA. De son côté, le MCA, par le biais du président du conseil d'administration Nacer Almas, n'a pas omis de remercier l'USMA d'avoir donné une suite favorable.
"Nous avions disputé un match à Béchar face à la JS Saoura puis on allait enchaîner par le derby contre l'USMA pour ensuite entamer la campagne africaine. Nous avons jugé utile de proposer à nos amis de l'USM Alger l'idée de reporter le derby afin de préparer le match face au Zamalek dans de bonnes conditions. Et je remercie les Usmistes pour leur geste et compréhension", a-t-il déclaré.

SAMIR LAMARI


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.