Khaldi pour la modernisation de la gestion des établissements de jeunesse    Le refus de l'UE d'inclure le Sahara occidental dans l'accord "interbus" est une avancée intéressante    Le Gouvernement déterminé à développer une véritable industrie pharmaceutique    Ligue des champions – Gr. B (6e J): le MC Alger rejoint le CR Belouizdad en quarts de finale    Le Comité des experts cliniciens contribuera à la dimension économique de l'industrie du médicament    Prière des Tarawih: les fidèles appelés à continuer de respecter le protocole sanitaire    France: Le PCF condamne l'ouverture d'un comité de LREM à Dakhla occupée    Coupe de la Ligue: USMA-MCA affiche des huitièmes de finale    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    FAF - AGE : une seule liste déposée dans les délais    Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Chengriha réclame la décontamination des sites    Nouveau rendez-vous manqué    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Nouvelle manifestation à Alger    Acquittement pour 32 activistes    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Regroupement en tête    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    8700 logements sociaux distribués    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Une menace omniprésente    «Elles sont profondes et particulières»    Grave escalade à nos frontières    Le torchon brûle avec Dybala    Les marchés flambent    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    La note de Ouadjaout    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés
Sahara Occidental
Publié dans Liberté le 25 - 02 - 2021

Le Front Polisario a appelé officiellement le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) à protéger les civils sahraouis dans les territoires occupés et à œuvrer pour l'application des Conventions de Genève, ont indiqué mardi des sources sahraouies.
Le membre du secrétariat national du Front Polisario chargé d'Europe et de l'Union européenne (UE), Oubi Bouchraya Bachir, a sollicité, dans une lettre adressée au président du CICR, Peter Maurer, une coopération du comité en vue de connaître le devenir des Sahraouis victimes de la disparition forcée au Sahara occidental.
La lettre a également attiré l'attention sur l'aggravation de la situation dans les territoires occupés depuis la reprise du conflit armé, en novembre 2020, en raison de la montée terrible de la répression qu'exercent les appareils sécuritaires relevant de l'occupation marocaine à l'encontre des civils sahraouis. "Passage à tabac de manifestants pacifiques, arrestations arbitraires, torture, assignation arbitraire à résidence et quadrillage militaire des maisons des défenseurs des droits de l'homme et des journalistes sont le lot quotidien des Sahraouis", a déploré le responsable sahraoui.
"Pendant près de 30 années, le peuple sahraoui a placé sa confiance en l'ONU. Le Front Polisario, en sa qualité de représentant légitime et unique, a poursuivi la négociation de bonne foi, dans le cadre des débats organisés par les différents envoyés personnels du Secrétaire général de l'ONU, en dépit de toutes les entraves dressées par l'occupant marocain", a écrit M. Oubi Bouchraya.
Enclenché le 13 novembre 2020 par les forces militaires marocaines contre des Sahraouis désarmés, le combat armé n'a laissé d'autre choix au Front Polisario que d'intervenir pour protéger les civils, conformément aux dispositions du droit international dans les volets autodéfense et droit des peuples à l'autodétermination.
Le Front Polisario a fait part, à l'adresse du CICR, de son profond regret de voir le régime marocain continuer de commettre des crimes contre les Sahraouis depuis l'invasion et violer le droit humanitaire international, notamment les articles 31, 32, 33, 49 et 53 de la quatrième convention.
Le Front Polisario a également déploré le non-respect des consignes relatives au traitement des prisonniers civils, suite à quoi des centaines de Sahraouis ont succombé depuis le début du conflit en 1975. En vertu de l'article 96 (alinéa 3) du protocole additionnel aux Conventions de Genève de 1949, le Polisario a rappelé, en sa qualité d'un des signataires depuis 2015, son engagement total à appliquer les articles des accords ainsi que le premier protocole dans le conflit.
À travers la correspondance, le Front Polisario a tenu informé le CICR des derniers développements au Sahara occidental, notamment depuis l'échec de la Minurso dans ses missions portant entre autres l'organisation d'un référendum sur l'autodétermination dans un délai de 18 mois après sa création en juin 1993.

APS


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.