Tottenham : Mourinho se moque de ce que peut raconter Pogba    De la circonscription administrative, en particulier, à l'administration territoriale, en général, ou l'urgence d'une doctrine d'emploi (Suite et fin)    Algérie Poste: Les grévistes menacés de licenciement    LA POUSSIÈRE SOUS LE TAPIS    Droit de grève et service public    113ème vendredi de manifestations: La mobilisation ne faiblit pas    Groupe Est: Le trio de tête en déplacement    FAF - Elu président à la majorité: Les chantiers de Charaf-Eddine Amara    Ligue 2 - Groupe Ouest: Sérieux tests pour l'ASMO et le CRT    Retard dans le versement des salaires: Grève et protestation des enseignants    Aïn Defla: Carambolage entre 34 véhicules, huit blessés    Sidi Bel Abbès: Des jeunes manifestent contre le confinement    Manifs et manips    Au moins huit morts dans une fusillade à Indianapolis    Le processus électoral est inéluctable    Tebboune appelle à choisir «en toute liberté»    Le Hirak perd son inspiration    Garder son numéro en changeant d'opérateur    Place au carré se dessine    Brèves Omnisports    Lancement des essais du système d'éclairage    Le gouvernement desserre l'étau    L'entente cordiale    Une situation explosive au Sahel    Takeda met à l'honneur «Home Infusion»    Les étudiants affichent leur mécontentement    Impressionnant bilan du MDN    Elle s'appele Elizabeth Moore Aubin    Quand la jeunesse répond présent    Initiation des enfants aux arts    Des films algériens en compétition    Ligue 1 : victoire l'ES Sétif devant la JS Kabylie (1-0)    [Vidéo]Grandiose manifestation malgré le jeûne et la pluie    Khenchela: décès du moudjahid Mohamed Tahar Bouchareb    Parution du roman d'épouvante "Fayla", de Abdelmoaiz Farhi    Des pluies orageuses sur le Centre et l'Est du pays jusqu'à samedi    L'UNESCO adopte une nouvelle résolution sur les mesures sionistes à El Qods    Sétif: accélérer la cadence des travaux d'aménagement externes du pôle urbain de Tinar    Le CN prend part au lancement de la stratégie régionale de l'OIM pour la région MENA (2020-2024)    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces de l'armée marocaine    La ligue arabe avertit contre les plans coloniaux qui menacent la Mosquée d'Al-Aqsa    Le musée national des Beaux-arts célèbre le mois du patrimoine    L'AARC s'investit dans l'initiation des enfants aux arts    Huit blessés dans un accident sur l'autoroute est-ouest    Pour que la date du 20 avril 1980 ne soit plus exploitée    Le gouvernement français «regrette»...    Coup dur pour le processus de paix d'Alger    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





UN DRAME ET DES ZONES D'OMBRE
Le maire d'AIn Babouche retrouvé mort brûlé
Publié dans Liberté le 27 - 02 - 2021

Jeudi matin, la ville d'Aïn Babouche, chef-lieu de daïra situé à 9 km au nord-est du chef-lieu de la wilaya d'Oum El-Bouaghi, était sous le choc après avoir appris la mort, en début de matinée, du président de l'APC (d'obédience FLN), Tiab Lazhar, dans son bureau. Selon les premières constatations, le maire serait mort dans son bureau des suites de brûlures.
Dans un communiqué, la cellule de communication de la direction de wilaya de la Protection civile a indiqué que l'unité secondaire de la Protection civile de la daïra d'Aïn Babouche est intervenue le jeudi 25 février 2021 à 7h39 à la suite d'un incendie au siège de l'APC d'Aïn Babouche, au bureau du P/APC.
Selon la même source, Tiab Lazhar, 58 ans, a été retrouvé mort dans son bureau avec des brûlures du 3e degré au visage et sur la poitrine. S'agit-il d'un suicide ou d'un meurtre ? Le parquet de la République près le tribunal d'Oum El-Bouaghi a ordonné l'ouverture d'une enquête préliminaire approfondie pour déterminer les circonstances de la mort de l'édile.
Ce qui est sûr, c'est que le concerné subit depuis quelques semaines une forte pression de la population, notamment les demandeurs de logement qui se sont rassemblés mercredi dernier devant le siège de l'APC. Cela au moment où la municipalité n'a pas les moyens de faire face aux revendications de plus en plus croissantes de la population qui réclame un meilleur cadre de vie.
Selon Salah-Eddine Zarzour, élu à l'APC d'Aïn Babouche, "c'est toute l'Assemblée qui vivait sous pression". "La population nous met la pression et la cheffe de daïra n'a pas pris en considération les problèmes que nous affrontons. Personne ne nous écoute. Quelques noms de la liste des 148 logements à attribuer ont fuité, puis la pression sur les élus a augmenté", se plaint-il, dénonçant "les portes closes" de la daïra.
Un ami du défunt, Sebti Bekhouche, confirme la version de la pression que le concerné subissait. "Il recevait les gens chez lui et au siège de l'APC. Il y a 1 300 dossiers pour 148 logements à distribuer. Ce qui l'a contraint à refuser de signer le PV de la liste finale avec la daïra. En tout cas, l'enquête déterminera les causes de sa mort", témoigne-t-il.
L'enterrement du défunt a eu lieu jeudi, peu après 17h, au cimetière de la ville en présence d'une foule nombreuse. Dans un communiqué rendu public jeudi, le ministère de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire a fait savoir qu'il suit de près les investigations diligentées en vue de déterminer les circonstances exactes de la mort du maire. "L'opinion publique sera tenue informée une fois les enquêtes en cours parachevées", indique le communiqué.

B. NACER


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.