Boukadoum et Beldjoud en visite de travail en Libye    Création d'une école de formation spécialisée prochainement    Vers la mise en place d'une charte    Déstockage d'importantes quantités pour faire baisser les prix    Une grande voix du style assimi s'éteint    Macron commente les propos de Djâaboub    Commémoré sous le signe de «la consolidation des acquis»    Une AG élective «bis» le 24 avril    Installation du nouveau chef de Sûreté de la wilaya de Tipasa    Les psychotropes ravagent les jeunes    L'AC Milan, la Juventus et l'Inter se sont prononcés pour la Serie A    Poursuite du recensement des zones d'ombre à l'échelle nationale    Guardiola explique les raisons de la non-participation de Mahrez face à Chelsea    « Liberté » réagit au placement sous mandat de dépôt de son journaliste Rabah Karèche    Sahara occidental: le Polisario demande "un cadre plus sérieux" pour les négociations    Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine 2021    Archives algériennes : une mémoire confisquée ?    Coronavirus:163 nouveaux cas, 117 guérisons et 5 décès    Nouvelles attaques de l'APLS contres les forces d'occupation marocaines    Justice : Procès de Tabou reporté, Boumala relaxé    FAF : La passation de consignes entre Zetchi et Amara demain    Coupe de la Ligue: derby à Magra, chocs à Médéa et Alger    Les Kabyles dès aujourd'hui au Cameroun    Les ménages à rude épreuve    La BADR vulgarise ses produits    Kafteji    Retard dans le versement des salaires «La dignité de l'enseignant est une ligne rouge»    L'hommage oublié aux victimes du Printemps noir    Bachar Al Assad pour un 4e mandat    C'est l'escalade !    Barça - Piqué : "C'est comme recommencer à zéro"    «Le sondage doit devenir un réflexe»    Sindbad le marin, une femme exceptionnelle !    Le Musée des beaux-arts d'Alger restaure des œuvres de Rodin    L'Algérie a besoin d'un baril à plus de 169 dollars    6 ans de prison pour deux anciens DG    KAMEL CHIKHI CONDAMNE À 2 ANS DE PRISON FERME    À Chypre, l'héritage des Templiers est une réalité    Garde à vue prolongée pour les manifestants arrêtés vendredi    Quoi attendre du Conseil d'administration ?    Conclave des opérateurs de l'Ouest    «Rachad doit être classé organisation terroriste»    Le Niger s'enfonce dans la tragédie    Le deuxième remplissage aura lieu en juillet et août    Les autorités annoncent de nouvelles mesures sanitaires    Un "rendez-vous marquant" pour Ammar Belhimer    Intolérable gaspillage!    Le buste d'Audin fait polémique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'avenir de Zemmamouche en question
usm alger
Publié dans Liberté le 02 - 03 - 2021

Totalement rétabli d'une blessure, le gardien de but de l'USM Alger, Mohamed Lamine Zemmamouche, aspirait à reprendre la compétition, après presque une année sans jouer.
Cependant, le souhait de l'ex-international n'a pas été exaucé lors du déplacement de l'équipe à Biskra. L'entraîneur Thierry Froger a préféré Guendouz à sa place, estimant que Zemma n'était pas encore prêt. Cette situation a poussé le joueur à réclamer un bon de sortie de la direction du club juste après le retour de l'équipe de la ville des Ziban.
En colère, Zemmamouche a demandé à l'entraîneur de ne plus le convoquer, comme ce fut le cas lors de la rencontre face au NC Magra. Selon une source proche du joueur, le keeper de la formation de Soustara attend avec impatience la fin de la phase aller et l'ouverture du prochain mercato en vue de changer d'air en optant pour un autre club qui lui offre la possibilité de jouer.
Entre-temps, le joueur s'entraîne le plus normalement avec le groupe en compagnie du gardien titulaire Guendouz et Sifour qui revient de blessure. Pour rappel, Zemmamouche n'a plus joué le moindre match officiel depuis le 17 février 2020. C'était à l'occasion du déplacement de l'équipe à Aïn M'lila pour le compte du championnat national. Il a dû rater aussi une grande partie de la préparation d'intersaison.
Il était même question qu'il retrouve la compétition au mois de novembre 2020, après avoir guéri de sa blessure. Mais il a dû par la suite affronter la Covid-19. Une fois rétabli, Zemmamouche a pu reprendre les entraînements après la fin de son confinement, mais une blessure à la cuisse va de nouveau casser son rythme.
Pour sa part, l'attaquant Aymen Mahious sera indisponible pour une période de six mois, en raison d'une grave blessure contractée au genou face à Magra.
Selon le site officiel du club, Mahious se plaint d'une rupture du ligament croisé antérieur et du ménisque interne. Il subira d'ailleurs une intervention chirurgicale. L'équipe a enregistré hier le retour de Zouari et Achour aux entraînements. Blessés, les deux éléments s'entraînent avec l'équipe fanion.

Pas d'option d'achat pour Naïdji
Par ailleurs, début février dernier, la direction de l'USM Alger avait annoncé la conclusion d'un "accord avec le Paradou AC pour le recrutement de Zakaria Naïdji, sous forme de prêt jusqu'à la fin de la saison, dès l'ouverture du mercato hivernal prévu le mois de mars prochain". Le contrat n'évoque pas d'option d'achat. Sachant que Naïdji qui a débuté les entraînements dimanche avec l'USMA a déjà prolongé avec le PAC, il sera donc de retour au Paradou à la fin de la saison.
Le club sera libre de le prêter ou de le vendre au plus offrant. C'est dire que l'USMA risque de le perdre en fin de saison, surtout lorsqu'on note que le MCA s'est déjà positionné à son propos. Il faut noter également que Naïdji a négocié un salaire important qui fait de lui le joueur le mieux payé de l'USMA : près de 300 millions de centimes. Naïdji est donc encore la propriété du PAC ; il était prêté au Club Africain (Tunisie).
Avant de négocier avec l'USMA, Naïdji a préalablement rompu son contrat de prêt avec le Club Africain, club dans lequel il n'était pas qualifié depuis l'été dernier en raison des dettes cumulées pour des litiges avec les joueurs. L'interdiction de recrutement a été prononcée du reste par la FIFA ; elle n'a pas été levée à ce jour. Naïdji ne pouvait donc pas rester continuellement sans jouer.
En attendant le prochain mercato, Naïdji pouvait reprendre du service au PAC et pouvait même prendre part au reste de la phase aller du championnat de Ligue 1. Il s'agit en fait d'un retour de prêt. Mais il a refusé de le faire pour des raisons inconnues.

Nazim T.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.