Le Président Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Logements AADL: début de l'opération de retrait des ordres de versement de la 4e tranche    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Le Président Tebboune distingué par l'Union arabe des engrais    CDH: appel à la protection des détenus politiques dans les prisons marocaines    APN: reprise du débat autour de la Déclaration de politique générale du Gouvernement    Financement de la campagne présidentielle: 8 ans de prison ferme pour Saïd Bouteflika    Justice: installation des nouveaux président et commissaire d'Etat du Conseil d'Etat    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Tir d'un missile balistique Nord-coréen: Tokyo, Séoul, Washington et Bruxelles condamnent    Gymnastique/Championnat arabe: l'Egypte remporte le titre en individuel et par équipes    Un cas psychiatrique!    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Défis africains de la COP 27    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Revente en l'état: Le nombre des importateurs est passé de 43.000 à 13.000    Sommet arabe d'Alger: Les attentes palestiniennes    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    «C'est l'artère qui alimente le corps de bataille»    Les challenges de 2023    Bientôt le dénouement?    Belaïli met les points sur les «I»    Le CRB confirme    Belatoui espère un véritable départ    Washington dissipe les nuages    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Une délégation ouest-africaine à Ouagadougou    Les députés relèvent l'absence de chiffres    «C'est une prouesse diplomatique»    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Réduction de l'apport personnel à 5%
Création de microentreprises dans le cadre de l'Anade
Publié dans Liberté le 03 - 04 - 2021

Bonne nouvelle pour les jeunes qui projettent de créer leur microentreprise. Le gouvernement vient d'accorder aux jeunes diplômés des facilitations et autres avantages dans le but de les encourager à réaliser leur projet et à réduire par là même le taux de chômage.
Le ministre délégué chargé des Microentreprises, Nassim Diafat, a fait état, mercredi dernier, de la réduction du taux d'apport personnel à 5% au profit des jeunes désireux de créer une microentreprise, dans le cadre du dispositif de l'Agence nationale d'appui et de développement de l'entrepreneuriat (Anade), ex-Ansej.
"Le Premier ministre a procédé, mardi, à la signature d'un décret exécutif en vertu duquel, le taux d'apport personnel sera réduit à 5%, contre 15% auparavant", a annoncé M. Diafat lors de la cérémonie de signature d'une convention de partenariat entre son département ministériel et celui de la Culture.
Pour bénéficier de l'aide de l'Anade, les jeunes promoteurs doivent remplir certaines conditions, dont l'âge entre 19 et 40 ans, un diplôme ou une qualification professionnelle et/ou détenir un savoir-faire reconnu par attestation ou tout autre certificat professionnel, un apport personnel sous forme de fonds propres d'un niveau correspondant au seuil minimum fixé et ne pas avoir bénéficié d'une mesure d'aide auprès d'autres dispositifs de création d'activité.
Remboursement de crédit pour 254 entreprises en difficulté Par ailleurs, l'Anade a accepté 254 dossiers supplémentaires relatifs au remboursement des dettes des entreprises en difficulté.
"En application des axes de la nouvelle stratégie mise en place pour la relance du dispositif Anade et la prise en charge des microentreprises en difficulté à travers le remboursement de leurs dettes ou la relance de leur activité, selon le cas, la commission de garantie, composée de représentants du Fonds de caution mutuelle de garantie risques/Crédits jeunes promoteurs et de l'Anade, a tenu jeudi sa quatrième séance de travail et procédé à l'examen de 500 dossiers déposés par les représentants des banques", précise un communiqué du ministère.
Ainsi, l'Anade va accompagner ces jeunes entrepreneurs à travers le rééchelonnement de leurs dettes et des plans de charges pour relancer leur activité.
Dans ce cadre, sept dossiers de microentreprises ont été réglés définitivement par le remboursement de leurs dettes auprès des banques et de l'Anade. Accusant une fin de non-recevoir auprès de l'Anade, onze autres dossiers ont été renvoyés aux banques.
Le nombre global des microentreprises en difficulté, dont les dossiers ont été étudiés durant les trois séances, s'élève ainsi à 2 015 dossiers, indique le ministère délégué.
Il a été décidé également la tenue, chaque jeudi, d'une séance durant laquelle seront examinés à chaque fois pas moins de 500 dossiers. Il faut noter que l'Ansej, devenue actuellement Anade, a signé précédemment des conventions de partenariat avec des ministères, des institutions et des entreprises publiques, dont Sonatrach, Sonelgaz, AADL..., pour faire bénéficier ces jeunes entrepreneurs de marchés dans différents domaines.

B. K.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.